samedi 18 décembre 2010

Tron: Legacy

Affiche de Tron: LegacyTron: Legacy, le film tant attendu, est maintenant sur nos écrans. En 3D, mais aussi en Imax 3D, c'est un film que vous ne risquez pas d'oublier.

Ma critique risque d'être laborieuse, mais c'est qu'elle est le point culminant de tous les autres sujets de cette semaine spéciale Tron. Betrayal et Evolution mènent à ce film, sans compter que c'est une suite grandement attendue d'un film sorti il y a de cela 28 ans. Tron: Legacy a donc un lourd fardeau sur les épaules.

Les points positifs

Je disais dans ma critique du premier film Tron que le style était plus important que les effets spéciaux. Mais qu'est-ce qui se passe lorsque les deux se combinent bien? Un spectacle éblouissant d'une grande originalité. Chaque objet, décor, costume, véhicule sont magnifiques. Je pourrais élaborer pendant des heures, mais un simple regard des bandes annonces devrait vous faire comprendre...

Comme le premier film, l'idée c'est l'important. Ce film déborde d'imagination.

Les acteurs sont excellents (note spéciale pour Michael Sheen dans le rôle de Zuse). C'est étrange de voir Jeff Bridge, 28 ans plus tard!

La trame sonore par Daft Punk est extraordinaire et se fond parfaitement avec l'ambiance. Elle rend certaines scènes très épiques (particulièrement la finale).

Tron n'est pas sans rappeler Avatar. C'est un film qui n'a pas une histoire extraordinaire, mais qui est un délice à regarder. Comme "film d'action", c'est probablement l'un des plus impressionnants de l'année et un film à voir absolument au cinéma à cette période de l'année.


Les points négatifs

L'histoire est un facteur important dans le mauvais sens. Elle n'est pas très complexe ni complète, puisqu'elle ne réussit pas à développer les personnages à fond.

Voilà le problème : l'univers de Tron tel que vu dans Tron: Legacy est trop complexe pour être expliqué dans son ensemble dans un simple film. Alors, je me suis posé la question. Quelle aurait été la façon idéale pour nous présenter ce monde?

-Un comic book? Non, puisque comme nous l'avons vu dans Tron: Betrayal, un dessin n'accote aucunement la beauté des visuels du film.
-Une série télé? Non. Un budget trop grand serait nécessaire.
-Un livre? Non, non. Tron a besoin de visuel. C'est assez difficile d'expliquer le concept d'un Solar Sailer.
-Un jeu vidéo? Bien sûr que non, si on parle de représenter une bonne histoire. Une histoire complexe n'est pas nécessairement à sa place dans un jeu (sauf pour un RPG avec une tonne de texte, pas le genre de Tron non plus.)
-Une trilogie de films? Non, les gens ne paieraient pas plusieurs fois pour voir les "mêmes" effets spéciaux dans 3 films différents.

Doit-on venir à la conclusion que Tron réussit dans son médium? Peut-être. Le pari était difficile. Le film devait offrir des effets spéciaux pour impressionner le public, mais être assez court pour ne pas perdre celui-ci. Les 20 premières minutes d'introduction sont nécessaires (pas très bonnes, j'y reviendrai plus tard) pour expliquer le concept aux gens n'ayant pas vu le premier film. Il y a environ 20 autres minutes où Sam entre dans la grille (introduction nécessaire au monde de Tron) et bien sûr un autre 20 minutes de combat final qui ne peut pas être évité. C'est un film de 2 heures, il n'a donc pas énormément de temps pour développer Sam, Kevin Flynn, Quorra, Clu, Zuse et tous les autres dans un monde aussi différent du nôtre (qui nécessite donc beaucoup d'explications).

Ce qu'il fait mal, c'est de rapidement tomber dans certains clichés trop faciles, le rendant souvent prévisible. J'ai aussi trouvé qu'il y avait beaucoup de séquences de flashback avec des narrateurs qui nous expliquent des choses qu'un bon scénario aurait été capable d'expliquer à l'intérieur du film même.

Plusieurs critiques passent beaucoup de temps à critiquer le Jeff Bridges rajeuni fait en CGI, mais je crois qu'il ne vaut qu'une simple mention. Pour une raison que j'ignore, il semble que nous serons toujours capables de distinguer les personnages générés par ordinateur des acteurs réels, mais ça ne gâche pas du tout le visionnement contrairement à ce que d'autres disent. Je trouve même que ça ajoute une certaine emphase la première fois que l'on voit le vieux Kevin Flynn, un maquillage pour le rajeunir aurait probablement été pire. La version CGI est tout de même très réussie pour ce qu'elle est, regardez l'image ci-dessous et essayez de me faire croire que vous ferez la différence sur votre téléviseur de salon. Avatar c'était pareil, c'est juste que ça paraissait moins puisque c'était des créatures étranges et non des êtres humains.

Capture d'écran de Tron: Legacy
La conclusion

Je sais, Tron: Legacy n'est pas parfait, mais il est vraiment plaisant à regarder. Et pour moi, c'est tout ce qui compte. Je conseille ce film à tout le monde.

C'est avec tristesse que je termine la semaine spéciale Tron, puisqu'il n'y a rien d'autre dans la franchise de disponible dont je peux vous parler actuellement. Il y aura en été 2012 une série animée à la télévision nommée Tron: Uprising, mais 2012 c'est encore très loin...

Rappel à l'ordre

Quand je vois les critiques sur Internet pour Tron: Legacy, je ne peux m'empêcher d'enrager. Sur Metacritic, le film a 49%. Pourquoi? Parce que certaines critiques ont donné des scores tels que 30%, 20% et même 12%. (La personne qui a donné un 12% à ce film a aussi donné un 100% à 50 First Dates, bravo pour l'équilibre). Mais ce qui rend la note basse, c'est qu'une majorité des critiques lui ont donné dans les 50%. Ça m'amène à me poser une question : «Qu'est-ce que les gens recherchent au cinéma?»

Le médium existe pour vous divertir. Point à la ligne.

De l'opéra. Qu'est-ce que c'est? Un drame chanté sur une scène. L'histoire est-elle ultra complexe et surprenante, probablement pas. Les visuels sont-ils parfaits? Probablement pas. Alors pourquoi les gens y vont-ils encore? Pour se faire divertir, tout simplement. Et ils apprécient.

C'est facile pour un critique (comme moi-même) de m'assoir sur mon derrière en regardant un film et de se plaindre de ses imperfections. Mais pourquoi ne pas régler le problème avec la simple question d'origine: «Est-ce un bon divertissement?» Mais ce n'est pas ce que font les critiques en général il semble.

Quand ils évaluent une comédie : il semble que plus rien n'a d'importance. Ni le style ni la réalisation ni l'histoire. Les notes sont strictement basées sur le plaisir que l'on prend à regarder le film. Pourquoi n'est-ce pas cela avec tous les genres?

Un film d'action : les gens demandent d'être éblouis par les effets spéciaux, prenant un malin plaisir à pointer les moindres imperfections, tout en analysant le scénario à la loupe. Tout doit être parfait, sinon c'est l'échec. Pourtant, lorsque l'on donne à ces critiques un scénario extrêmement bien conçu et très complexe comme dans Inception, les gens continuent de se plaindre. (Je cite : "I'd like to tell you just how bad Inception really is, but since it is barely even remotely lucid, no sane description is possible." 20%, de Rex Reed du New York Observer.)

À tous : veuillez s'il vous plaît sortir de votre bulle et vous rappeler que toute forme de divertissement se consomme pour le plaisir et non pas pour une recherche de la perfection.

4 comments :

DarkEvil a dit...

C'est que les critiques sont parfois vieux jeu, snobs ou déconnectés des tendances actuelles. Évidemment quelqu'un qui donne 12% à ce film et 100% à 50 First Dates n'a pas beaucoup de crédibilité dans mon livre a moi (quoique j'ai apprécié 50 First Dates, loin de la perfection par contre).

Mon opinion sur Tron: Legacy est que ça a été un bon one-time watch, en ne pensant pas trop aux tonnes de failles dans l'histoire. Le film aurait pu m'apporter plus, ce pourquoi il n'est pas parfait, mais il m'a apporté suffisament pour que je le situe aux alentours de 70%. C'était un assez bon divertissement (mais fucking cher un ticket de film en 3D!)

Là ou je comprends quelques critiques (principalement les 50%), c'est que dépendant de sur quoi on met l'emphase dans nos opinions, ce film peut échouer assez rapidement et il existe définitivement meilleur dans son genre (même dans le genre "je cherche juste un divertissement rapide").

J'ai trouvé plusieurs longueurs malgré mon appréciation de ce que je voyais. Là où je ne comprends pas les critiques, c'est rendu à 30% et moins, un territoire que l'on peut réserver pour une quantité d'autres films qui sortent tout au long de l'année et qui ne font carrément rien de bien.

Conclusion personnelle : c'est quand même une bonne écoute au cinéma, après une semaine d'école ou de travail peut-être. Un film à écouter relaxe en ne pensant pas trop aux détails, intéressant visuellement (ce qui pourrait être son point fort dans le fond). Il nous faut quand même des pauses entre The Man from Earth, Primer et Inception, alors laissez-vous transporter par le film et après vous serez peut-être rechargé pour écouter un film plus complexe (et Rex Reed ne sait pas de quoi il parle apparemment).

DarkEvil a dit...

J'ai oublié un détail. Tu as trouvé Michael Sheen bon? J'ai trouvé sa performance (et son personnage) très exagérée. Mais bon, c'est peut-être parce que j'avais trop récemment écouté Eclipse et que le lien de l'acteur avec Twilight m'a fait remonté un sentiment de dégoût. En fait le seul acteur que j'ai plus remarqué était Jeff Bridges et les autres faisaient leur travail.

Anonyme a dit...

cool

Anonyme a dit...

votre site est cool mais y a personne

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.