vendredi 26 novembre 2010

Contra Force

Devant de la boîte de Contra ForceAh Contra, cette série de jeux qui vous laisse toujours sur les nerfs et qui teste vos réflexes les plus accrus de retro gamer alors que vous devez éviter une horde de balles de fusil. Pire que ça, rien que toucher à un ennemi vous tue instantanément, à tout coup. Même si la série est souvent considérée trop difficile ou alors simpliste par la nouvelle batch de gamers, j'ai de très bonnes mémoires jouant à Contra III sur ma SNES, sans parler des autres jeux de la série.

Contra Force vous dites? Non, jamais entendu parler, c'est le prochain? Non? Sorti en 1992 vous dites? Il faut que je l'essai, en plus avec un nom de même ça peut juste être plus hardcore....





Hé, mais ça SUCK! C'est vraiment pourri et une honte à la série.

OK, l'histoire derrière ce jeu, ce n'est pas qu'ils essayaient de faire un Contra accessible par plus de gens, même s'il est vrai que cette entrée dans la série est beaucoup plus facile que ce à quoi l'on est habitué. En fait ce jeu était au départ tout simplement un titre original nommé Arc Hound, en développement au Japon. Il n'est jamais sorti là-bas et l'équipe nord-américaine de Konami (compagnie responsable de la série) a décidé de le localiser en Amérique en le faisant passer pour un spin-off à leur fameuse série. Pire que ça initialement, c'était supposé être le troisième titre de la série.

Je vois clairement pourquoi ils ont essayé de le faire passer pour un Contra. Le jeu se ressemble en concept de base, avec un personnage qui bouge de droite à gauche, doit tirer sur tout ce qui bouge, avec quelques éléments de platforming. Se faire tirer une balle résulte en une mort instantanée. C'est pas mal tout ce en quoi le jeu ressemble aux autres Contra.

Les points de différence sont que vous choisissez un personnage en commençant, ils ont leurs power-ups uniques, vous pouvez appeler un personnage secondaire en renfort pendant quelques secondes (il ne sait pas quoi faire, pas du tout), l'aspect platformer est beaucoup plus présent dans ce jeu et l'action est moins rapide étant donné qu'il y a tellement de slowdowns que c'est ce qui rend le jeu facile le plus souvent (en fait pas super facile, mais définitivement pas difficile). Aussi les power-ups fonctionnent exactement comme dans la série Gradius, vous savez ce space shooter qui n'a rien à voir avec Contra?

Pour ceux qui ne savent pas, il y a une barre au bas de l'écran avec quelques divisions. Chaque fois que vous obtenez un power-up, une division plus élevée dans la barre s'illumine. Si vous décidez que vous voulez ce power-up là vous devez presser Select pour l'activer et la barre se remet à neuf.

Je ne ferai pas mon puriste qui dit que Contra doit toujours être la même affaire, c'est ce qui brise une série à travers le temps. Cependant, quelle est l'essence de Contra? Une partie rapide remplie d'action qui est supposée vous garder éveillé à 100%. En gros, si le jeu conservait cette idée en utilisant son système différent, comme celui des power-ups, ça serait bel et bien un Contra. Bien franchement pas vraiment étant donné qu'ils ont laissé tomber les extra-terrestres, l'apparence militaire musclé des personnages et il y a un ajout d'une histoire nulle entre les niveaux qui brise le flot rapide habituel de la série, mais quand même...

Mais si ce jeu n'était que Arc Hound, cette partie de la critique n'existerait pas, à part la mention rapide de «ça peut un peu ressembler à Contra à première vue, mais...» J'évaluerais ce jeu pour ce qu'il est.

Alors Arc Hound est... Eh bien je n'ai vraiment pas grand-chose à dire sur ce jeu. Ce n'est pas un mauvais jeu qui ne fonctionne pas, car si c'est ce que vous cherchez je peux vous en trouver un sur NES sans problème. Je peux même vous trouver des jeux Contra qui sont pires, beaucoup plus pires. Cependant, Arc Hound n'a rien qui le démarque vraiment dans sa catégorie, d'où le fait qu'il ait été annulé pour une sortie japonaise et qu'on n'a pas osé le sortir sans lui coller un titre vendeur en Amérique, du moins c'est ce que je pense. Donc ça peut un peu ressembler à Contra à première vue, mais Contra est bien meilleur avec beaucoup plus de personnalité.

C'est dommage, car en gardant le même gameplay au niveau des contrôles et du système de power-ups, même avec les personnages différents que l'on peut choisir, ça aurait été une évolution dans la série Contra, tout pour la sortir de son moule initial du moins. Il fait beaucoup pour les graphiques de la série, ça je peux dire ça. Il rend le tout monotone et générique, mais beaucoup plus détaillé et coloré. (Oui je reparle du jeu en le comparant à Contra, car c'est comme ça qu'il est sorti et je n'ai rien en particulier à dire sur Arc Hound, un jeu générique comme quelques centaines sur NES).

Il aurait fallu éliminer les slowdowns, en fait rendre le jeu beaucoup plus rapide en général. Multiplier la quantité d'ennemis par 10. Faire complètement d'autres niveaux, car ils ne sont pas des plus intéressants (surtout considérant l'absence d'une ambiance extra-terrestre propre à la série Contra dans les niveaux avancés). Mais donner un focus plus platformer à la série? Pourquoi pas?

Une bonne équipe aurait pu calibrer les niveaux pour contenir à la fois plein d'action et un challenge pour le joueur de platformers habitué. Mega Man est une série qui regorge d'action tout en étant à la base un platformer. Contra pourrait être une série qui offre de bons niveaux originaux de platformer tout en étant à la base une série d'action. (Pour être fair, Contra III et d'autres titres par la suite ont adopté un peu ce modèle, je dirais à 50% peut-être.)

Le plus étrange, c'est que malgré son importance minuscule dans la série, il y a quand même quelques références textuelles à ce jeu dans des titres subséquents, des noms de lieux. C'est comme une erreur qui ne veut pas mourir (OK, le jeu n'est pas si atroce, mais quand même), mais c'est le développeur qui choisit de le garder en vie. Qui suis-je pour dire cela de toute façon? Peut-être que des gens l'ont aimé. En tout cas, pour moi, Arc Hound ou je vous le rappelle de son vrai nom Contra Force, ce n'est pas si pire que ça. Mais honnêtement, à quoi bon y jouer?

2,5 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.