jeudi 21 octobre 2010

Vacancy

Affiche de VacancyVous avez tous vu au moins un film où un groupe de gens arrive dans un endroit inconnu et fait confiance à des étrangers pour se rendre compte que tous les gens qu'ils ont récemment rencontré complotent contre eux. Eh bien Vacancy part un peu de ce principe et en soi il ne révolutionne pas le genre, mais il l'utilise bien.

Le film met en vedette Luke Wilson et Kate Beckinsale. Personnellement je ne suis pas un fan de Luke Wilson, mais je ne le déteste pas au point qu'il gâche les films que je regarde dont il fait partie. Cependant il a tendance à jouer dans des films que je n'aime pas, mais ce n'est évidemment pas le cas ici.






L'histoire est qu'un couple qui s'entend très mal a des problèmes avec leur voiture au beau milieu de nulle part. Ils finissent par aboutir dans un motel et écoutent un film laissé dans leur chambre. C'est un film violent où les occupants d'une chambre de motel se font tuer. Mais attendez une minute, c'est leur chambre dans le film!

Le film prend un peu de temps à démarrer, pour faire grimper l'anticipation de ce qui est à venir, mais à partir de ce moment la tension est élevée et elle se maintient plutôt bien à travers le film, c'est surtout ce que j'ai apprécié. Il y a suffisamment d'action et le film ne s'efforce pas de copier Texas Chainsaw Massacre par exemple. Il n'y a pas de surhumains se baladant avec une tronçonneuse et quoiqu'il y ait très certainement de la violence, ce n'est pas jusqu'à un point ridicule où l'on ouvre le ventre de quelqu'un pour aller chercher ses entrailles.

J'aime ma dose de films gore ridicules, mais ce que j'apprécie plus de Vacancy c'est qu'il la joue réel, aussi réel que possible pour un film de suspense provenant d'Hollywood évidemment.

Le but du film est, comme pour tout film qui veut nous effrayer, d'exploiter la peur de l'inconnu. C'est l'une des peurs les plus fortes chez l'humain, dans ce cas-ci c'est d'être pris en terrain inconnu et ne pas savoir quoi faire. Il y a aussi évidemment la peur de la mort, c'est-à-dire qu'un petit groupe de gens veulent leur faire la peau.

Le plus intéressant serait probablement l'idée du snuff film. Pour ceux qui ne connaissent pas le terme, un snuff film serait un enregistrement vidéo d'un meurtre réel pour le simple but lucratif. On n'a jamais prouvé l'existence d'un tel film en vérité, mais l'idée est fascinante n'est-ce pas. Pour une raison ou une autre, une fois l'idée implantée je trouve que nous sommes portés à être presqu'attiré par le concept, mais comme j'ai déjà entendu quelqu'un le dire, je crois que cette attraction est due au fait que nous ne réalisons pas vraiment ce dont il est question et peut-être aussi parce qu'en vérité nous ne pensons pas vraiment tomber sur un film de la sorte dans un contexte réel.

Encore une fois, un film comme Texas Chainsaw Massacre se veut lui-même un snuff film, du moins presque, car il commence par un aspect documentaire. L'approche différente de Vacancy, c'est que nous sommes en compagnie de 2 personnages principaux uniquement, tous les personnages y compris les méchants se comportent comme des personnes qui pourraient possiblement exister et nos héros découvrent un véritable snuff film, c'est ce qui déclenche le reste.

Cette dernière approche est probablement ce qui rend le film efficace, car il nous fait vraiment réaliser à partir du moment où ça arrive ce qui se prépare. Aussi intéressant est que la chambre où ils restent est un endroit important dans le film, car c'est en même temps le seul endroit sécuritaire et une prison. Nos héros risquent de faire partie d'un snuff film, ce qui n'est pas le cas dans les autres films similaires à Vacancy normalement.

Bref j'ai vraiment aimé comment ce film est fait, comment il exploite bien une idée qui existe depuis des dizaines d'années et le feeling général en l'écoutant. Ce n'est pas un véritable film de qualité, quelques passages manquent de crédibilité et surtout sa fin me semble un peu Hollywoodienne, mais je pense que nous étions tous au courant que ça n'allait pas être Citizen Kane en entendant le concept. C'est tout de même une sacré bonne ride!

4 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.