mercredi 13 octobre 2010

Secretary (film)

OK, le titre peut nous faire penser à un film porno, mais en fait il s'agit de l'histoire d'une secrétaire et son patron qui développent une relation sadomasochiste. Mais je vous rappelle que ce n'est pas un porno...

Affiche de Secretary
Non, non, je vous le jure ce n'est pas un porno. Ne vous fiez pas aux apparences. Après tout c'est basé sur une œuvre littéraire et pour ce qui est de la majorité des films américains, ils contiennent presque tous au moins une scène de nudité et des moments sexuels, tout ce qu'il y a de plus normal...


Mais j'avoue qu'il n'aide pas à sa cause... Sérieux ce n'est pas un porno, bien qu'il soit proche de franchir cette ligne, c'est un véritable film de qualité. C'est juste le film le plus étrange de son genre (comédie romantique) qui ne provient pas du Japon.

Je n'ai pas lu le livre d'où provient la courte histoire dont le film s'est inspiré (Bad Behavior: Secretary) et comme d'habitude l'auteure ne semble pas satisfaite de la version plus légère sortie au cinéma. On dit même que les deux versions ont peu de lien, mais je dois dire que si le film est une version distillée de l'histoire d'origine, eh bien vous n'avez qu'à naviguer sur Internet un peu pour voir l'adaptation directe.

Nous y suivons les aventures de Lee Holloway (Maggie Gyllenhaal) qui sort tout juste d'une institution psychiatrique. Son problème : l'automutilation. Elle provient d'une famille dysfonctionnelle et semble utiliser cette méthode pour fuir ses problèmes. Personnellement je ne sais pas comment ça marche, mais les humains font toutes sortes de choses que je ne comprends pas dans des situations extrêmes et l'automutilation est un phénomène réel.

Pour retrouver un semblant de vie normale, elle se cherche un emploi et contre toute attente elle réussit à se faire employer comme secrétaire dans un cabinet d'avocat, malgré ses antécédents et une mauvaise première impression évidente. Il faut dire qu'il y a quelque chose qui cloche à propos de cet avocat.

C'est un film étrange d'un bout à l'autre avec des personnages tellement excentriques que je ne peux les décrire. Je me sentais mal de passer plusieurs minutes en leur présence, pas à cause de leurs pratiques hors de l'ordinaire; je ne vois pas de tabou à ça, mais c'est juste qu'ils n'ont pas l'air de vivre confortablement en société en dehors de ces actes.

Cependant ce ne sont pas des mauvais personnages, car ils remplissent parfaitement leur tâche et nous font ressentir leur propre malaise. Deux personnes en marge de la société qui se cherchent une place dans un monde qui n'est pas fait pour eux.

On dénote une véritable évolution des personnages entre le début et la fin et ça semble naturel, malgré que le film en tant que tel est réalisé d'une façon étrange et avec plusieurs longues scènes, aussi malgré que l'histoire est un peu forcée pour fonctionner par moments (comme le fait même que cette femme masochiste tombe par hasard sur un patron dominateur à sa première entrevue).

L'histoire est peut-être exécutée d'une façon peu réaliste, mais elle sert bien son rôle. Si on analyse ce qui se passe à un autre niveau, on peut conclure que le personnage de Lee, grâce à cette situation, transforme un problème psychologique dangereux et malsain en une pratique relativement sécuritaire, même si ça ne change pas le fait que c'est mal vu par la société. Finalement, en acceptant mieux sa condition, plus rien ne pourra l'atteindre.

C'est un très bon film, je me demande seulement pourquoi avoir pris le genre de la comédie romantique alors que ça aurait pu être un drame pur et simple. Je crois que c'est pour ça que je trouve que le film est réalisé d'une façon étrange, car il essaie de ressembler à quelque chose qu'il n'est clairement pas. D'ailleurs, ce n'est pas un film drôle.

N'empêche que c'est un film excellent, d'ailleurs apprécié des critiques à sa sortie, sans compter que les performances des acteurs sont parfaites. Ceci dit c'est réservé à un public très limité selon moi. Certains le trouveront juste étrange et sans but (il faut lui laisser une chance, mais il peut être difficile de passer par-dessus ça), d'autres ennuyant ou encore sans intérêt. C'est un film qui fait travailler le spectateur, ce n'est pas une expérience passive qu'on avale et accepte facilement. J'ai apprécié le développement très particulier des personnages et ce sentiment d'inconfort, ce qui était fort probablement dans l'intention du réalisateur.

4,5 étoiles sur 5

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.