dimanche 6 juin 2010

Scott Pilgrim

Devant du roman graphique Scott Pilgrim's Precious Little Life: Vol. 1

Scott Pilgrim, c'est 6 volumes d'environ 170-180 pages chacun à une dizaine de dollars. 5 sont déjà parus et le dernier est prévu pour la fin juillet 2010.

Scott est un gars de 23 ans, sans emploi, vivant en colocation dans un 1 et demie (sans table de cuisine) avec son ami Wallace. Il fait partie d'un band, Sex Bob-Omb, qui est plutôt moche... L'histoire commence (pas au tout début) alors que Scott, qui a le coup de foudre sur une fille dans ses rêves, finit par la rencontrer dans la vraie vie. Ils finissent par se rapprocher et elle lui annonce que s'il veut officiellement sortir avec elle, il devra combattre ses 7 ex-copains.

Totalement absurde et hilarant. C'est très drôle et ce ne sont pas des "blagues" qui nous font rire, mais plutôt les situations. C'est un signe que les personnages sont très bien définis et qu'ils deviennent importants pour nous. Rien ne semble forcé, c'est très bien écrit comme je l'ai dit.

Scott Pilgrim est réellement fait pour les geeks : beaucoup de références aux jeux vidéo que j'ai trouvées vraiment drôles. L'histoire se suit, mais elle n'est pas extrêmement linéaire. Elle se permet de faire quelques détours dans lesquels nous arrivons à suivre sans problème : il n'y a pas vraiment de tension constante ni de grande intrigue. C'est une lecture de détente simple et agréable, le genre que vous allez dévorer en une soirée pour chercher le prochain volume le lendemain.

J'aime beaucoup les personnages. Scott est un gars plutôt ordinaire à qui on s'associe facilement. Ramona (la fille) est aussi très attachante, malgré la mission qu'elle donne à Scott : ce n'est pas la petite amie traditionnelle jalouse, hypocrite et détestable que l'on voit (trop) souvent dans ce genre d'histoire.

Affiche de Scott Pilgrim vs. the WorldLes dessins sont seulement en noir et blanc, avec quelques rares niveaux de gris (comme plusieurs mangas). Ils sont très simples, mais ils font vraiment bien passer les émotions des personnages aux lecteurs.

Une fois que vous aurez lu la bande dessinée, vous aussi aurez hâte au film comme moi. Le comic a un style et un scénario facilement adaptable au grand écran, ce qui peut donner un résultat extraordinaire.

Les bandes-annonces sont très convaincantes : autant que la bande dessinée, ce film est FAIT pour les geeks. Je vous recommande tout de même de lire les BD avant (comme vous le savez, scénario plus complet et moins condensé).



Le film est sorti depuis, cliquez ici pour savoir mon opinion.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.