jeudi 3 juin 2010

iPad

Photo du iPadJ'ai rarement eu aussi hâte de mettre la main sur un appareil technologique autant que l'iPad. Après l'avoir utilisé intensément pendant plusieurs jours, je confirme que l'iPad changera ma façon de me divertir, ainsi que pour le reste de la planète.

La machine
Première question : est-ce que ça marche? Oui, l'écran tactile est très précis. On le voit dans des applications où il faut dessiner, les lignes ne sont jamais coupées, pas besoin d'appuyer fort.

Le gyrosenseur est étonnamment ce qui m'a le plus impressionné. Dans des jeux comme Aqua Forest 2, on bouge à peine et la machine le voit, c'est hallucinant. Il a aussi une prise pour écouteurs et un micro (dont je n'ai pas encore trouvé de véritable utilité).

La pile a une autonomie de 12 heures, ce qui est excellent. Je la trouve un peu longue à charger par contre, mais je suppose que c'est l'inconvénient.


Certaines personnes se plaignaient qu'il n'y avait pas de caméra, mais je réalise en l'utilisant que ce n'est pas une machine pour cela et que de toute façon s'ils devaient en mettre une, elle devrait être du même côté que l'écran pour le clavardage vidéo (Skype), éliminant presque la fonction appareil photo. Donc, ce serait une perte d'argent et avouons-le, l'iPad est déjà assez dispendieux comme cela.

Contrairement au iPhone et iPod Touch, il est possible de tourner l'écran dans tous les sens. J'ai trouvé ceci particulièrement pratique lorsque j'ai voulu utiliser mon iPad en même temps que je le rechargeais : la prise USB est en bas de la machine. J'ai donc pu le tourner à 180 degrés pour ne pas avoir le fil qui me dérange. C'est aussi vrai si vous êtes gaucher et que vous souhaitez avoir le bouton "menu" de l'autre côté quand il est à l'horizontale.

Il n'y a pas encore de multitasking, on doit attendre le iPhone OS 4 cet automne, mais cette fonction pourrait augmenter considérablement la consommation d'énergie. Un fait : l'iPad n'est pas une machine où vous ferez 36 choses à la fois. Si vous avez toujours plein de choses ouvertes en même temps, c'est qu'il faut changer vos habitudes. Écouter de la musique en navigant sur Internet est déjà possible, je ne vois pas pourquoi quelqu'un aurait besoin d'écouter une vidéo en jouant à un jeu en allant sur Internet en écoutant de la musique, mais au moins, cette option sera éventuellement disponible.


Le prix

Les ordinateurs Mac d'Apple sont beaucoup trop chers. Cela dit, leurs appareils portatifs entre dans une autre catégorie. L'iPhone, iPod et iPad sont uniques et ne peuvent être égalés. Ils sont tous dispendieux, beaucoup plus que la concurrence, sauf qu'ils offrent quelque chose de plus : la qualité. L'écran du iPad est de grande qualité. Côté contraste, luminosité, mais aussi du côté tactile. L'iPad est cher, mais je crois qu'il vaut la peine de payer pour de la qualité.

Le disque dur

En l'achetant, je croyais que 16Go serait trop petit, j'ai opté pour le 32. J'ai réalisé ensuite que les applications ne sont que quelques mégaoctets et que même en mettant 1Go de comic books, 1Go de vidéos (podcast) et 1Go de musique en plus d'une centaine d'applications, il me reste 22Go de libre. Le 16Go est donc suffisant pour la majorité des gens, même si vous aviez 4Go de musique, 4Go de vidéos et des tonnes d'applications, 16Go serait assez. Vous ne feriez rien de plus avec un 120Go, sinon que de ralentir. Je suppose donc que l'épaisseur du iPad doit avoir un impact sur le prix de sa mémoire et que plus d'espace aurait fait augmenter le prix d'une façon considérable.

Internet

Apple nous dit dans ses spots publicitaires : «C'est comme tenir l'Internet dans ses mains.» Je rectifierai en disant : «C'est comme tenir Safari entre ses mains...» Parce que côté Wi-Fi ou vitesse de la machine, il n'y a aucun problème, c'est plutôt le logiciel fournit par Apple, Safari, qui laisse un peu à désirer à mon avis. Il n'y a simplement pas assez d'options ni de fonction dans ce navigateur, le réduisant à un fureteur aussi basique qu’Internet Explorer 5. Il est possible d'avoir 9 fenêtres ouvertes en même temps, mais la sélection de ces fenêtres est assez étrange : les tabs de Firefox (ou plusieurs autres fureteurs actuels) vous manqueront. Autrement, la navigation est vraiment naturelle : le multi-touch pour faire un zoom, appuyer sur les liens, c'est aussi efficace que sur un ordinateur. Une fonction très intéressante vous permet d'enregistrer des favoris sous forme d'icônes sur le "bureau" (comme une app) pour un accès encore plus facile. Opera Mini est déjà sur iPhone et Firefox est supposément en préparation, je sauterais sur le premier fureteur qui se pointe. C'est tellement agréable d'être assis sur un sofa en naviguant sur Internet avec cette machine!

Comic Book

L'une des raisons principales pour lesquelles je me suis acheté un iPad, c'est pour pouvoir lire des comic books. Je n'amène jamais de numéros ou de volumes avec moi, ne voulant pas les abimer. Je voulais les lire dans le transport en commun ou au travail. Avec l'iPad, c'est génial. Il existe bien sûr l'application Marvel, basée sur Comixology, mais j'en ai adopté une autre. C'est ComicZeal4. Elle permet de lire les formats CBR, CBZ et PDF : ceux qui sont le plus courants sur le web. Le transfert de fichiers se fait via iTunes avec un simple bouton "ajouter des fichiers" ou encore via Wi-Fi avec un logiciel spécialisé. À la verticale, il est possible de voir une page entière, mais elle est un peu réduite par rapport à sa taille originale. Il se peut donc que certains textes soient difficiles à lire, dépendant de la typo. Je préfère à l'horizontale, où un comic est plus large que le format d'origine. Vous n'avez qu'à glisser la page pour naviguer. Une fois au bas de la page, vous pouvez appuyer deux fois (double-cliquer) en bas à gauche, ce qui passera à la prochaine. Vous pouvez regrouper vos séries dans des dossiers et il se souvient où vous êtes rendu dans chaque numéro. Seul défaut, j'ai parfois de la difficulté avec le zoom pleine page qui s'active lorsqu'on appuie une fois sur l'écran et ça arrive toujours alors que je glisse la page ou que j'essaie de la tourner. Autrement, c'est parfait. ComicZeal4 coûte un très raisonnable 8$ considérant qu'il ajoute une toute nouvelle fonction à votre machine.

Les livres

Avec iBooks, il est possible de télécharger des livres et de les lire confortablement sur son iPad. N'oubliez pas qu'une application Amazon Kindle est gratuite et qu'elle a une énorme librairie de livres déjà en ligne. Dans les deux cas, il n'y a pas encore une tonne de matériel disponible en français, mais laissons leurs quelques années encore (ça va donc pour l'instant si vous comprenez bien l'anglais).


Les jeux

Évidemment, je ferai des articles de critiques de jeux à même titre que pour les autres plates-formes, parce que je considère maintenant l'iPad comme une console portable. Depuis le tout premier Game Boy, les consoles portables ont souvent tenté de reproduire l'expérience de console de jeu de salon en version réduite. Avec l'iPad, c'est fini. La plupart des jeux sur iPad sont créés exclusivement pour la machine, autant dans leur interface que dans leur gameplay. Toucher n'est pas qu'une simple gimmick sur iPad. Bien sûr, certain jeux tenteront de mettre des boutons à l'écran comme un contrôleur de jeux, mais ces jeux n'ont pas compris le principe.

Prenez des jeux comme Aurora Feint 3 (que je détaillerai dans un article prochainement). C'est un clone de Tetris Attack qui intègre l'écran tactile (beaucoup plus intuitif) et le gyrosenseur : il est possible de changer la gravité des quatre côtés en tournant la console! Ce ne serait pas possible ailleurs ou du moins, pas aussi agréable comme expérience. Je ne veux pas jouer à une version réduite de Assassin's Creed II. Si j'ai à jouer au jeu, je veux l'expérience complète, celle sur console. C'est pourquoi je veux quelque chose de différent sur console portable.

Éliminons donc le terme "casual gamer". Remplaçons-le par "casual game", c'est-à-dire "jeu auquel on joue occasionnellement", au lieu de "joueur occasionnel". Le gamer le plus "hardcore" pourra apprécier autant son moment de détente en jouant à Flight Control HD que la personne qui n'a jamais touché à une console de jeu. L'iPad est fait pour tout le monde, mais les jeux ne sont pas du genre à vous occuper plusieurs heures d'affilée (sauf si vous êtes devenu accro). Cela ne leur enlève rien et à leur prix, c'est presque mieux de s'acheter 60$ de jeux différents sur iPad qu'un jeu sur disque pour console (quelques fois)!

La PSP et la DS. La plus grande force de la PSP était son grand écran, alors que pour la DS c'était son petit écran tactile. Avec l'iPad, c'est un immense écran tactile, le meilleur des deux mondes. Ce que fait la Wii avec le pointeur est 100 fois plus intuitif et agréable simplement en touchant. Même chose pour le gyrosenseur de la manette : prenez Super Monkey Ball: Banana Blitz sur Wii et Labyrinth 2 HD sur iPad. Le fait de bouger l'écran en tant que tel aide énormément à la précision et à l'immersion.

Un outil de travail

Au lieu de traîner un agenda et un BlackBerry, certaines personnes (dépendant de votre métier bien sûr) pourraient s'en servir pour le travail : le calendrier, la liste de contacts, courrier, notes, la suite iWork pour faire des diaporamas, des documents textes, des tableaux...


Un iPhone géant?

On voit souvent ce commentaire sur Internet : «L'iPad, ce n'est qu'un très gros iPod Touch.» En théorie c'est vrai, mais en vérité, c'est complètement différent. La grosseur de l'écran change l'usage que l'on en fait. Liriez-vous un roman de 300 pages sur un écran de 3,5 pouces? Non, alors que sur iPad c'est tellement plus agréable et naturel. Même chose pour la navigation sur Internet, cartes, calendrier, notes, bref toutes les applications qui bénéficient d'un plus grand espace peuvent alors avoir une interface plus complexe et pratique. À noter que le clavier est vraiment mieux : il est presque de la même grosseur qu'un clavier Mac standard (iPad à l'horizontale), contrairement à celui du iPhone qui est très difficile à utiliser. Même chose pour les jeux, tout est visible, en 1024 x 768 pixels et vos mains ne cachent pas une majeure partie de l'écran comme c'est le cas sur iPhone. L'iPad est plutôt une toute nouvelle machine qui profite des avantages des machines qui l'ont précédé.

Qu'en ferez-vous?

L'iPad est fait pour être assis confortablement sur le sofa et se divertir. Ce n'est pas une machine surpuissante pour un travail acharné. Lorsque vous l'ouvrez pour la première fois, il vous demande de le connecter à un ordinateur avec iTunes. Donc, il assume que vous ayez déjà un ordinateur (de bureau ou portatif) pour réaliser tout ce qui est demandant. Il est souvent pratique dans les cas où vous n'avez qu'à regarder quelque chose sur Internet sans vouloir utiliser votre ordinateur. Par exemple, l'application Weather Channel me permet de regarder la météo instantanément en me levant pour m'habiller en conséquence. Le désavantage qu'il a par rapport au iPhone, c'est que vous ne l'aurez probablement pas toujours sur vous, donc une petite partie des applications sont inappropriées. Comme par exemple, Shazam qui vous dit le titre de la chanson qu'il écoute avec le micro est pratique dans un club ou à l'extérieur, mais pas réellement utile chez vous ou dans l'autobus...

Apple reste Apple

Je sais, j'ai parlé en mal de Apple dans cet autre article, mentionnant les raisons pour lesquelles je déteste cette compagnie. Je la déteste toujours, mais j'ai quand même un iPod et un iPad, parce qu'ils sont tout simplement les meilleurs objets dans leur catégorie respective. J'aime leurs produits, mais pas leur façon de penser. Cela a-t-il du sens? Les seuls critiques négatives que j'ai à faire sur l'iPad sont directement reliées au comportement typiquement Apple...

À chaque fois que je branche mon iPad, iTunes fait automatiquement une copie de sauvegarde qui peut prendre jusqu'à 25 minutes de toutes les données présentes sur la machine. Ce n'est pas mauvais, pour la sécurité et tout, mais c'est vraiment trop long et je n'ai pas le goût d'utiliser 32Go sur le disque dur de mon ordinateur pour un backup! Le problème, c'est qu'il n'y a pas de fonction pour l'empêcher.

Une machine fermée

Il est impossible de créer des dossiers dans l'iPad et d'y placer ses documents. Tout se fait par iTunes. Alors que ce n'est pas un problème avec ComicZeal4, puisque vous allez automatiquement supprimer le document après l'avoir lu, ce n'est pas le cas pour des documents importants de votre travail que vous ne voudrez pas conserver "enfermés" dans votre machine. Tout ceci est une tentative par Apple d'éviter la complexité ou le piratage de leur machine, mais c'est un point négatif très important, éliminant la simplicité qu'aurait pu avoir une fonction "Parcourir" dans toutes les applications et des dossiers spécifiques sur votre iPad avec vos documents dans l'un, vos fichiers vidéos dans l'autre, etc..

Fermée aussi dans le sens des applications. Il est impossible d'installer des applications qui ne proviennent pas du App Store. Le résultat est qu'Apple décide quelle application il souhaite mettre ou retirer du Store. Donc, s'ils veulent vous obliger à utiliser Safari comme fureteur, ils peuvent refuser à Firefox et Opera leur droit de distribuer leurs logiciels pour leur machine. Je sais, c'est une façon de contrôler la qualité, mais à voir la quantité de merde qu'il y a dans le Store, je dirais qu'Apple s'en sert plutôt pour contrôler le marché dans son propre intérêt.

App Store

N'empêche que je ne peux pas me plaindre du App Store : tout y est! Pensez à quelque chose que vous aimeriez faire avec votre iPad et je vous garantis qu'une application existe. Contrôler votre ordinateur à distance, vous en servir comme deuxième écran, apprendre à jouer du piano, regarder des vidéos de votre ordinateur, créer de la musique, un livre de recettes, un GPS... Avec plus d'un million d'applications, c'est presque magique. Là-dessus, une majeure partie était destinée au iPhone, mais l'iPad les émule parfaitement. Notez aussi que celles-ci sont moins chères, la plupart du temps 1, 2 ou 3 dollars. La qualité est diminuée si vous agrandissez une app iPhone à deux fois sa résolution, mais dans la plupart des cas, c'est très acceptable. Si vous n'êtes pas certain, essayer de trouver une version lite de ce que vous voulez et vous verrez comment elle sort sur iPad.

Parlant des versions lite, ce sont des genres de démos ou la même chose avec moins de fonctions, toujours gratuites. Très pratique. Sinon, des milliers d'applications sont gratuites, c'est génial. Je ferai un tour plus en profondeur des applications dans un autre article, mais pour ce qui est de la machine, c'est incroyable.

Sauf si vous n'avez pas les moyens, tout le monde (ou presque) qui essaiera l'iPad voudra s'en procurer un, j'en suis certain. D'autres compagnies essaieront de le copier, mais ce ne sera jamais aussi pratique : la clé est le App Store. L'iPad offre des possibilités infinies qui se concrétisent à chaque millier de nouvelles applications disponibles.

Je lève mon chapeau à Apple pour avoir encore une fois révolutionner le monde du divertissement.

1 commentaire :

Michaël Groulx a dit...

J'ai pu essayé le iPad et oui c'est une magnifique machine, mais un peu trop couteuse selon moi pour ce qu'elle apporte. Également, je suis en désacord avec toi par apport au App Store. Selon moi, c'est quelque chose de bien, mais le fait que le tout soit controlé par une compagnie nous empêche d'avoir accès à certains type de app. Également, le design d'accès au apps du App Strore est horrible

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.