mardi 4 mai 2010

RiffTrax

Bannière du site RiffTrax

Avec un nom aussi étrange, vous pouvez bien vous demander de ce dont je parle. Eh bien, si vous étiez un fan de Mystery Science Theater 3000 (MST3K pour les intimes et c'était une émission exclusivement anglaise, comme le site), vous connaissez déjà le concept et c'est d'ailleurs la même équipe qui s'occupe de RiffTrax.

Pour ceux qui ne connaissent pas, MST3K était une série télé de 1988 à 1999 aux États-Unis dans laquelle un homme assistait à une représentation d'un film vraiment vraiment mauvais dont les droits d'auteur étaient faciles à s'approprier (pour pouvoir le diffuser gratuitement à la télé). Durant tout le film, l'homme assis faisait des remarques humoristiques pour rendre le film tolérable à écouter (l'histoire voulait qu'il était forcé à les écouter). Plus tard, ils se sont appropriés des films un peu plus de qualité, en autant qu'il était drôle de faire des commentaires par-dessus. Plusieurs films de science-fiction y ont passé évidemment. À ses côtés, il y avait ses compagnons robots histoire de procurer plus d'une voix à la série et de pouvoir échanger des remarques à propos du film. Aujourd'hui, la série a atteint un statut culte et vous pouvez entendre des références à certains épisodes par-ci par-là.

RiffTrax, c'est un site qui offre une tonne de ces genres de commentaires (mais nouveaux) de la seule façon légale possible commercialement, des fichiers audio qui ne contiennent que du contenu original n'appartenant pas au film. Vous devez acheter vous même votre DVD et il y a des instructions dans le fichier audio qui vous indiquent quand démarrer la piste pour être en synchronisation. Il y a aussi un lecteur spécial qui fait la tâche à votre place, mais certains des plus vieux fichiers n'ont pas encore cette option (il semblerait que ce soit à venir pour tous les fichiers avec le temps).

On vous offre aussi des courtes vidéos qui sont dans le domaine public, toujours accompagnées des commentaires comiques de l'équipe. L'équipe était au début composée d'un seul membre, Michael Nelson, jusqu'à ce que ses collaborateurs de l'époque de MST3K le rejoignent. Il y a parfois des collaborateurs spéciaux, tel que Neil Patrick Harris et Weird Al et l'équipe principale n'est pas toujours stable, mais la plupart du temps ce sont les trois membres réguliers qui se rejoignent pour commenter durant toute la durée d'un film.

C'est une tournure assez radicale des débuts de MST3K, dans le sens que les films choisis ne sont plus des films avec des droits d'auteurs "cheaps", mais n'importe quel film dont le DVD est facile à se procurer et sur lequel beaucoup de commentaires drôles peuvent être faits. Ils tentent tout de même d'éviter les films trop violents ou avec trop de scènes de sexe, ceux qui sont côtés mature. Le film n'a pas besoin d'être mauvais non plus, mais ça aide. De toute façon, ils traitent tout le matériel comme si c'était de la merde, même la trilogie originale de Star Wars par exemple, en faisant des remarques valides et/ou comiques. Ils peuvent faire des références à un précédent RiffTrax de temps à autre, mais ce n'est pas grave si vous ne comprenez pas une blague parmi tant d'autres, tout comme il leur arrive assez rarement d'en faire sur un jeu vidéo ou une personnalité que vous ne connaissez peut-être pas.

En ce moment, il y en a sur des films connus et aussi récents que le dernier Twilight et Avatar (RiffTrax sorti le 24 avril). J'ai particulièrement aimé d'ailleurs les deux fichiers pour les deux Twilight actuels, une série de films que je n'arrivais même pas à tolérer sans les commentaires sarcastiques et moqueurs de l'équipe de RiffTrax. Aussi, j'ai trouvé le RiffTrax du premier double épisode de la série Lost assez drôle même en tant que fan de la série.

Leurs commentaires peuvent être sur le talent d'un acteur dans une scène en particulier (ou plutôt le manque de talent) ou ils peuvent simuler quelle serait la réponse à une question qu'un acteur se fait poser. Ils ne parlent pas directement par-dessus les voix des acteurs pour changer leur dialogue la plupart du temps, ce n'est pas un dub. Je peux vanter les mérites de l'équipe autant que je veux, mais il est difficile de dire pourquoi ça fonctionne. C'est juste comme écouter un film avec quelques amis et chacun a de quoi à apporter, en plus c'est vraiment drôle si vous prenez le bon film (souvent un film que vous détestez, mais aussi quelque chose que vous aimez particulièrement.) J'ai remarqué qu'il était bon d'avoir déjà visionné le film au moins une fois histoire de ne pas être distrait par une histoire que vous écoutez pour la première fois alors que vous tentez de vous en moquer.

Seul point négatif, c'est que vous devez vous acheter le DVD du film en question si vous ne l'avez pas déjà et peut-être que vous n'avez justement pas le goût de vous acheter le DVD de Twilight ou The Room (un film ridicule de très basse qualité), question de conserver une certaine réputation à la caisse. Surtout quand vous vous dites que vous venez de débourser 10$ ou 20$ pour le The Room en question, mais ça vaut la peine quand le RiffTrax est bon et meilleur que ledit film. De toute façon, en visitant le site vous pouvez accéder à des démos pour une sélection de ces fichiers et le prix est raisonnable surtout si vous avez déjà le DVD (environ 4$ pour les commentaires sur un "vrai" film). Si vous avez un DVD que vous n'aimez pas, songez à vérifier s'il y a un RiffTrax disponible pour ne pas l'avoir acheté pour rien!

Dernière zone d'intérêt, la section iRiff où vous pouvez envoyer vos propres commentaires audio qui seront entreposés sur le site. Vous choisissez vous même votre prix de vente et si vous êtes assez bon, vous aurez la chance d'en faire un officiel avec l'équipe régulière, comme ça a été le cas de l'équipe de That Guy with the Glasses. N'est-ce pas fantastique?

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.