jeudi 15 avril 2010

Sandman

Devant du roman graphique Sandman: Season of Mists (volume 4)

J'espère que vous avez entendu parler de cette série. Sinon, sachez que c'est l'une des meilleures séries jamais écrites, tous médias confondus. C'est un conte moderne, une fable tellement profonde qu'elle a le potentiel de changer votre vision de la vie.

La série raconte l'histoire de Morpheus (Dream, qui est non pas le dieu du rêve, mais bien une incarnation humanoïde du rêve) qui, après avoir été capturé pendant 70 ans, doit reconstruire son royaume qui s'est dépéri en son absence et faire face aux changements qui le feront évoluer. Les Endless, les frères et sœurs de Morpheus, soit Death, Destiny, Despair, Desire, Delirium et Destruction, font aussi grandement partie de l'intégralité du scénario en tant que panthéon invisible de l'univers connu.

Il n'y a pas de façon de rendre justice au scénario de Sandman dans un simple résumé. Chaque chapitre nous mène à un tout autre endroit, avec de tout autres personnages, envoyant parfois les Endless en arrière-plan presque comme des figurants, mettant en vedettes des personnages dont la vie sera ultimement reliée avec la fin spectaculaire et inoubliable de la série. Chaque volume contient toujours un moment particulièrement mémorable et graphique...

Les premiers numéros sont plus du style horreur, dans lequel Morpheus est un personnage rude et sombre. Mais plus la série avance, plus ce personnage devient fragile et troublé, transformant la série en drame fantastique. Les mythologies et personnages référés par l'œuvre sont innombrables, bâtissant un univers riche et extrêmement symbolique. Chacun a sa propre histoire (sa véritable origine des mythologies connues) prise en compte.

Sandman en volumes

Photo de The Absolute Sandman: Volume OneSandman a débuté en 1989 s'est complété en 1996 pour un total de 75 numéros. Il est maintenant disponible sous deux formes : en paperback ou en version Absolute.

Pour les paperbacks, la série est divisée en 10 volumes. 7 d'entre eux contiennent chacun un chapitre de l'histoire générale. 3 autres volumes sont un recueil des "one shots" et autres courtes histoires ayant apparu dans la série entre les grands actes. Ces trois volumes sont presque facultatifs, mais servent à élaborer l'univers de la série.

Sandman en format Absolute (à gauche), c'est 4 immenses volumes magnifiques. Un boitier rigide, une reliure le faisant ressembler à un genre de grimoire, un papier couché de qualité. Il y a aussi un véritable avantage autre que le format beaucoup plus grand : le tout a été recoloré, comme vous pouvez comparer dans l'image ci-dessous. Ça fait toute la différence : même si les premiers numéros datent de 1989, le recoloriage ne laisse pas du tout paraître son âge. Prenez note que les couleurs de la version originale étaient plutôt étranges, avec du rose, mauve et vert à des endroits où ce n'était pas nécessaire ou même utile...

Comparaison entre le coloriage de la version originale et Absolute de Sandman
C'est sûr, la qualité a un prix : c'est 100$ chacun (vous pouvez les trouver à 65$ sur Amazon.com). Ce n'est pas si mal, surtout si vous comptiez vous acheter les paperbacks qui coûtent 20$ chacun, donc 200$ pour la série complète, versus 260$ pour 4 Absolutes à 65$. C'est votre choix. Personnellement, j'avais acheté les paperbacks les uns après les autres et quand je les ai tous lus, je les ai vendus pour pouvoir m'acheter les Absolutes, question de relire la série dans quelques années. Parce que oui, c'est une série que l'on relit tellement elle est riche et intense.

Sandman, un conte dont la symbolique est omniprésente, une bible avec une véritable force. Les références extérieures de mythologie et personnages de folklore peuvent vous faire égarer dans l'étude de ceux-ci, agrandir votre culture. Sandman, c'est un roman graphique qui prouve encore une fois que ceux-ci sont en fait des romans supportés par des images et non une simple bande dessinée.

Vous aurez peut-être de la difficulté à vous immerger dans cet univers dans les premiers numéros, mais plus vous continuerez, plus vous comprendrez pourquoi c'est un chef-d'œuvre de la littérature moderne.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.