jeudi 4 mars 2010

Monty Python's Life of Brian

Affiche de Monty Python's Life of Brian

Si vous ne connaissez pas Monty Python, je vous suggère de commencer à écouter quelques clips sur YouTube, car il manque quelque chose à votre culture... Si vous comprenez l'anglais. Monty Python était un groupe de comédiens britanniques incluant Terry Gilliam, Eric Idle et John Cleese parmi d'autres (j'adore l'accent d'Eric Idle, c'est juste tellement bon pour la comédie, sans offense). Aussi tôt qu'en 1969, ils avaient une émission de sketches dans un style de comédie absurde, avec leur lot de blagues faisant réapparition de temps à autre (un bon élément de comédie quand c'est bien appliqué et pas surutilisé). L'émission avait des bons moments et des moins bons moments, mais ceux qui font partie des meilleurs sont des classiques qui n'ont jamais cessé de faire rire encore 40 ans plus tard. Ils ont tellement de lignes qui peuvent être facilement citées dans plein de situations.

Maintenant que je vous ai rapidement informé (ou remémoré) sur Monty Python, je vous présente cette critique de Life of Brian, l'un des leurs films de comédie (non, il ne faut pas avoir écouté les émissions pour comprendre, pas du tout). Aucun sujet n'est tabou pour eux, y compris la religion organisée à laquelle ils s'opposaient tous. Non seulement aucun sujet n'est sacré, mais ils ne s'y opposent pas avec respect (mais ils sont britanniques, rien n'a jamais l'air disgracieux avec eux, stéréotype), comme dans Life of Brian.

Alors Life of Brian est l'histoire de Brian, un jeune juif né en même temps que Jésus (du christianisme) et qui sera plus tard confus comme étant le messie prédit par la religion juive (pour les juifs, même Jésus n'est pas le messie et il y a d'autres candidats qui répondent mieux à leurs prophéties que lui). C'est vraiment drôle, irrespectueux, ridicule, remplit de jeux de mots intelligents, parodiant une société qui cherchait à tout prix une personne pour remplir le titre de sauveur peu importe ce qu'il fallait. (En gros, ils ne se moquent pas de la religion, c'est plus subtile que ça, ils se moquent des "moutons".)

Quand je disais qu'aucun sujet n'était tabou pour eux, regardez la vidéo des funérailles de l'un des membres du groupe, définitivement une fête joyeuse dans leur cas. La chanson qu'ils chantent à la fin est dans le film dont je vous parle dans l'une des scènes les plus choquantes que je puisse imaginer pour un film de 1979 (ne vous laissez pas repousser par l'âge du film en passant. Ma seule objection serait si vous ne comprenez pas l'anglais, car je ne l'ai jamais vu en français et de toute façon je pense que les nombreux jeux de mots seraient perdus dans la traduction. Aussi si le matériel vous offense j'imagine que c'est une mauvaise idée, mais vous manquez quelque chose.)


Durant le film, Brian assiste au populaire Sermon de la montagne donné par Jésus. On voit que déjà au début, les gens les plus éloignés dans la foule interprètent mal ce qu'ils ont entendu. À cette assemblée, Brian rencontre un groupe de juifs rebelles qui veulent s'en prendre à l'oppression exécutée sur eux par les romains et le plus drôle c'est que les différents groupes rebelles semblent plus s'haïr entre eux que les romains eux-mêmes envers eux.

Brian se met à travailler pour ce groupe, il fera des offenses envers les romains comme dessiner des graffitis sur leurs murs. (Ensuite, les romains sont tellement idiots qu'au lieu de voir le texte insultant qu'il a écrit, ils veulent le punir parce qu'il a commis des fautes, c'est très bien joué.) Puis le reste des événements se découlent des activités de Brian dans ce groupe, alors que les romains les pourchassent. Ne me demandez pas comment, mais en se sauvant, via une étrange série d'événements, Brian sera confondu comme étant le prophète attendu par certaines personnes du peuple. Ce qui est fantastique après tout, c'est qu'ils aient réussi à rendre ce que je trouve personnellement l'une des fictions les plus ennuyantes jamais écrites (la Bible) en un classique de la comédie (et sans jamais s'attaquer personnellement à Jésus explicitement, par exemple).

Ponce Pilate (le gars qui a ordonné la crucifixion de Jésus dans le Nouveau Testament et procurateur de Judée à l'époque) est présenté avec un trouble de la parole, il prononce mal ses "r" qui ressemblent plutôt à des "w". On peut penser que ce serait enfantin comme humour, mais il y a un bon jeu de la part des acteurs et ils s'arrangent pour apporter des variations à la scène en lui faisant dire des choses qui suggèrent d'autres choses, en gros c'est du dialogue de grand calibre dans un contexte d'humour imbécile et ça fonctionne.

Si sur un extrême de la comédie on met d'un côté tous les "Movie Movie" (Scary Movie, Date Movie, Epic Movie), sur l'autre il y a sans aucun doute Life of Brian parmi d'autres grands classiques de la comédie. C'est une comédie intelligente, pourtant j'ai passé mon temps à trouver ça plus drôle que n'importe quel Scary Movie.

L'emphase est mise sur le contenu, les dialogues bien écrits et le jeu des acteurs qui soutiennent ces dialogues et les améliorent de leur façon personnelle. Selon moi, le film n'aurait pas cette qualité si tout serait pareil, mais le texte ne serait pas bien calibré, même chose si les acteurs seraient moindrement incompétents pour rendre toute la gestuelle et la subtilité requise dans l'interprétation des textes.

J'espère vraiment que cela vous donnera le goût d'écouter le film, car si ce n'est pas encore clair, VOUS DEVRIEZ L'ÉCOUTER À LA PREMIÈRE OCCASION. C'est un classique, il n'y a nul doute là-dessus.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.