lundi 15 mars 2010

Gorillaz

Bannière de GorillazSi une seule chose devait être dite à propos de Gorillaz, c'est que c'est probablement le band le plus inventif et original jamais créé. Il est constitué de 4 membres... virtuels. Ce sont des dessins animés! Ils sont totalement adorables, même s'ils sont plutôt étranges. 2D, le chanteur et claviériste. Murdoc, le bassiste satanique. Russel, le drummer possédé entre autres par le fantôme de son meilleur ami. Noodle, la guitariste et vocaliste japonaise, maintenant décédée et reconstruite en cyborg.

L'idée derrière Gorillaz était de créer le band le plus iconique possible, une façon de ridiculiser les pop stars trop extravagantes. Le fait d'avoir Murdoc, un personnage détestable, comme leader du groupe, nous fait nous poser la question suivante : qu'est-ce que la célébrité? Les artistes qui ont des millions d'adorateurs, le méritent-t-ils vraiment? Est-ce à cause de leur musique ou de leur personnalité?

Derrière le rideau

Gorillaz est constitué de deux membres principaux et de nombreux collaborateurs. Ces deux membres sont Damon Albarn, compositeur et aussi vocaliste (la voix de 2D, ancien membre de Blur). L'autre membre est Jamie Hewlett, dessinateur et concepteur (connu pour Tank Girl). Plus d'une quarantaine de collaborateurs ont participé à Gorillaz depuis leur début et ce nombre continue d'accroître. C'est d'ailleurs la plus grande force de Gorillaz. Puisque l'image de Gorillaz est composée de personnages virtuels, n'importe qui pourrait en faire la musique. C'est un immense "featuring" où tous les artistes sont des "guest stars", donc aucune limite. C'est ce qui donne à Gorillaz un son unique : on ne sait jamais ce qui nous attend dans la prochaine chanson... (Happy Landfill en est un bon exemple :)



Gorillaz Live

Gorillaz a donné plusieurs performances en direct, utilisant différentes techniques. La première fut une projection des personnages sur des écrans sur scène. Ils étaient modélisés en 3D pour la première fois, donnant un peu plus de réalisme.


Il y a eu aussi un spectacle complet au Manchester pour l'album Demon Days où les "réels" membres du groupe étaient tous sur scène, mais derrière un rideau, ne laissant paraître que leurs ombres. Les collaborateurs eux, étaient au-devant de la scène, visible.



La plus impressionnante performance demeure celle au MTV Music Awards dans laquelle le groupe était présent sous forme d'hologramme (en 3D!) Ils étaient censés faire une tournée complète avec les hologrammes, mais des difficultés techniques leur ont fait abandonner l'idée.



Dans cette semaine spéciale, je ferai la rétrospective des deux premiers albums, ainsi que de tout ce qui vient avec (DVDs, CDs, documentaires, livres). Ils viennent tout juste de sortir leur troisième album, Plastic Beach, dont la critique sortira sous peu, question que j'écoute cet album en profondeur...

1 commentaire :

Anonyme a dit...

Très intéréssant, une bonne critique du groupe avec nombre d'information passionnante

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.