mardi 2 mars 2010

Castle Crashers

Bannière de Castle Crashers

Castle Crashers est un beat 'em up. Il a une prémisse simple : un diamant magique a été volé du château et ses princesses ont été capturées. Vous, le petit chevalier, allez devoir parcourir tout le royaume dans le but de délivrer les quatre princesses et ramener le diamant au château.

Ce jeu est fantastique. Il est drôle, magnifique, amusant, d'une difficulté parfaite et avec assez de contenu pour vous occuper pendant des heures. Bref, c'est le meilleur beat 'em up auquel j'ai joué, le seul que j'ai pu vraiment apprécier.



Les niveaux sont fabuleux. Ils sont chacun dans un environnement différent, avec des ennemis différents. Ils sont aussi variés qu'un désert en Égypte, un vaisseau spatial, un château de glace ou un moulin abandonné. Ils sont colorés, vivants et détaillés, dignes d'un dessin animé.

Votre personnage accumule de l'expérience qui vous permet d'augmenter une de ses quatre statistiques, soit force, magie, défense ou agilité. Chaque personnage a son attaque magique spéciale. Des dizaines d'armes sont disponibles et comme si ce n'était pas assez, vous pouvez adopter un animal qui vous suivra sur le champ de bataille en vous donnant un power-up spécial. En plus, il y a 23 personnages jouables (4 sont disponibles dès le début). Donc, une immense quantité de contenu déblocable et de personnalisation de votre personnage. Immense opportunité rejouabilité.

Le jeu est à moitié trop sérieux pour ce qu'il a l'air et à moitié totalement ridicule. Exemple : la musique épique en arrière-plan en même temps que se déroule un combat contre un boss qui est un épi de maïs géant...!

Capture d'écran de Castle Crashers
Ce que j'aime, c'est le dosage de difficulté. Vous savez, les beat 'em ups en arcade qui étaient impossibles? Que manquait-il? Des power-ups et des objets pour regagner de la vie, qui était quasi inexistante au départ. Dans Castle Crashers, il y en a juste assez au bon moment : après une bataille ardue contre plusieurs ennemis ou avant les boss. En plus, si vous mourez, vous gardez l'expérience acquise durant le niveau que vous avez raté. C'est donc beaucoup moins frustrant, puisque vous continuez quand même à progresser, même si vous mourez.

J'ai acheté Castle Crashers dans le cadre d'une baisse de prix durant la période des fêtes. Son prix régulier est 1200 points, que je considérais comme excessif, me disant qu'à la base, c'était un jeu Flash comme Alien Hominid. Il était en rabais à 560 points lorsque je me le suis procuré. Maintenant que je l'ai fini, je constate que j'avais tort. Il vaut 1200 points. Autant pour le plaisir que l'on a à y jouer ou son originalité, ou encore la rejouabilité, ce 15$ (plus ou moins) en veut totalement la peine, croyez-moi.

J'attends maintenant avec impatience le prochain jeu de la même équipe (The Behemoth) : BattleBlock Theater, dû pour cette année. Pendant ce temps, procurez-vous Castle Crashers à tout prix (il sera bientôt aussi sur le PlayStation Network en plus de Xbox Live!)

1 commentaire :

R3M4ILL3 a dit...

Super jeu, il s'adresse aux casuals mais même les hardcore gamer s'y intéresseront. L'OST est superbe !

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.