samedi 23 janvier 2010

Watchmen

Devant du roman graphique Watchmen

J'ai longtemps hésité à faire un article sur Watchmen. J'avais peur de rendre l'œuvre moins intéressante et de la gâcher. Je voulais absolument lui faire honneur. Je ne voyais qu'une seule phrase à dire absolument : Watchmen est le meilleur roman graphique de tous les temps. Voilà.

Mais j'ai décidé d'élaborer et de vous parler du film, ainsi que de l'édition spéciale en Blu-ray.

Le roman graphique

Je n'ai carrément aucun reproche à faire à cette œuvre... Je l'ai lue il y a de cela quelques années et malgré le fait que j'ai une bibliothèque remplie à craquer de romans graphiques, Watchmen demeure le meilleur que j'ai lu. Je vais simplement vous énumérer les points positifs, d'accord?

L'histoire. Un ancien super-héros se fait assassiner. Par ailleurs, une guerre nucléaire est sur le point d'éclater à l'époque de la guerre froide. Il y a tellement de niveaux à cette histoire qu'on peut la relire en découvrant de nouveaux détails chaque fois.

Les personnages. Watchmen nous montre un autre aspect des super-héros : un côté plus sombre et humain. Ils n'ont pas de super-pouvoirs (à part Dr. Manhattan), ils sont des humains normaux avec un but, une vision d'un monde plus juste. Il n'y a pas vraiment de personnage principal : chacun est vraiment développé et élaboré. On connaît les origines de tous, leurs caractères et leurs motivations. Ils ont tous un point de vue unique, sans tomber dans les clichés. Chacun est affecté par ses choix. C'est fou à quel point tous les personnages ont le même but, mais que chacun agit complètement différemment pour l'atteindre. Il n'y a presque pas de "figurants", tous les personnages sont secondaires entre eux : une importance est mise sur chacun d'eux. Il y a les Minutemen, le psychologue, le vendeur de journaux, le jeune qui lit le comic du pirate, etc..


L'univers et le contexte. Entre les chapitres, quelques pages de texte (feuilles de journal) nous renseignent encore plus sur cet univers alternatif. Jamais une mini série n'a été aussi complète.

Des concepts originaux. Un chapitre complet comporte des actions similaires dans les cases de façon symétrique, il y a un comic book dans le comic book (qui est Watchmen en tant que tel), la couverture des numéros sert toujours de première case... Autant de concepts originaux dans la façon de présenter l'histoire font des planches un véritable storyboard vivant.

Violence, mais pas gratuite. Il le fait seulement pour renforcer l'impact de certaines scènes. Et croyez-moi, certaines sont mémorables à vie.

C'est une série limitée en 12 numéros. Je n'ai jamais vu autant de contenu dans un roman graphique en si peu de pages : contexte, personnages, événements. Aucunes longueurs, tellement de niveaux de compréhension, chaque page est importante.

La fin. Elle est excellente. J'adore lorsqu'un livre est capable de me faire réfléchir longtemps après l'avoir fermé. J'aime les fins hors du commun qui ne sont pas nécessairement ultra joyeuses. Celle de Watchmen est risquée, ambiguë et très choquante.

La morale est profonde et aussi actuelle qu'en 1985 (période dans laquelle l'histoire est située, mais un 1985 alternatif). Elle le demeurera pour longtemps et probablement pour toujours si on veut être réaliste. Une bibliothèque n'est pas complète sans Watchmen. C'est l'exemple parfait pour démontrer qu'un roman graphique peut être aussi profond (même plus s'il le veut) qu'un roman. Je ne souhaite pas vous en dire plus sur l'histoire pour ne pas vous gâcher de surprises. Achetez-le, lisez-le, recommandez-le.

Absolute Watchmen

Photo de Absolute WatchmenÀ la base, il existe trois versions de Watchmen sur le marché. Le trade paperback régulier, la version à couverture rigide et la version Absolute. Si vous ne savez pas si vous allez aimer, le TPB à 20$ fera parfaitement l'affaire, mais si vous êtes un fanatique ou que vous savez que ça vaut la peine d'investir pour une édition qui dure : la version Absolute est la perfection sur papier.

Son format plus grand, ses pages sur du papier de meilleure qualité qui met en valeur les couleurs flamboyantes, sa couverture solide et son boitier protecteur, c'est un 70$ qui vaut la peine. Il y a une section bonus, contenant des dessins conceptuels, extraits de script et des idées originales. Il a aussi été recoloré.

Ce n'est pas le genre de livre qu'on lit une fois et qu'on met de côté par la suite. Personnellement, je le relis chaque 2 ou 3 ans. La raison : je lis d'autres romans graphiques et il arrive parfois que je me dise : «C'était vraiment excellent, ça bat presque Watchmen.» En le relisant, je me rappelle à quel point il est bon et qu'il restera toujours numéro 1 à moins de trouver mieux que la perfection.

Watchmen : en film

Affiche de WatchmenAvant sa sortie, tous les fans retenaient leur souffle. Personne ne voulait voir ce chef-d'œuvre ruiné par Hollywood (grandement possible). Mais dès que l'on a appris que c'était Zack Snyder qui était le réalisateur, tout le monde a lâché un soupir de soulagement. Nous étions confiants, après 300, qu'il ferait honneur au matériel original en faisant la meilleure chose possible : une adaptation directe du matériel source dans la mesure du possible.

Les scènes sont pratiquement toutes identiques à celles du livre, les cases étant reproduites fidèlement, même avec les angles de vue. C'est vraiment magique de voir les dessins devenir réels. Une seule chose est différente : la fin. Dans le roman graphique, ça passe, mais au grand écran, les gens auraient été choqués. Voyez-la comme la même fin, mais avec une variation. Je ne la trouve pas mauvaise, même que je trouve qu'ils ont fait le bon choix.

Les acteurs sont excellents en général, ils rendent bien l'idée que j'avais des personnages. Tout comme dans le roman graphique, c'est le personnage de Rorschach qui vole la vedette. Il est tellement sombre que parfois, ça fait presque peur. Plusieurs de ses dialogues sont inoubliables... Le Dr. Manhattan est aussi très bien représenté : sa façon particulière de voir les choses nous fait réfléchir.

Même la bande-annonce est extra. Au lieu des explosions et phrases clichées qui se retrouvent généralement dans celles-ci, nous avons ici quelque chose de dramatique légèrement hors des normes.


C'est vraiment épouvantable que la seule chose que les gens semblent avoir retenue du film, c'est la nudité du Dr. Manhattan... Pas étonnant que des films qui portent à réflexion ne font pas de succès au box-office! (Public stupide avec un manque de concentration énorme...)

Alan Moore, l'auteur de Watchmen est totalement contre le cinéma. Il déteste lorsque ses œuvres sont adaptées. Je suis de son point de vue pour une chose : certaines personnes sortiront du cinéma en se disant qu'ils ont vu Watchmen et qu'il n'est plus nécessaire de lire le roman graphique, en assumant qu'ils se souviennent que c'est une adaptation. Pourtant, la véritable expérience est bien sûr de le lire, surtout pour ce qui entoure l'histoire : Tales of the Black Freighter et les textes à la fin des chapitres.

Watchmen: The Ultimate Cut

Devant de la boite de Watchmen: The Ultimate CutLa meilleur alternative à le lire est bien sûr Watchmen: The Ultimate Cut en Blu-ray. Il intègre le film d'animation Tales of the Black Freighter à l'intérieur du film pour simuler le concept de comic book dans un comic book, en plus de scènes ajoutées pour un total de 3h30. En plus, vous aurez droit au faux documentaire Under the Hood d'Hollis Mason, qui joue le rôle des textes en fin de chapitres dans les comic books d'origine, vous expliquant l'histoire des Watchmen (surtout des Minutemen).

3h30, ce n'est pas fait pour tout le monde. C'est sûr que le public moyen trouvera cela trop long. C'est plutôt pour le fanatique du matériel original ou quelqu'un qui a apprécié la version qui jouait dans les cinémas. Parlant de celle-ci, elle n'est pas disponible dans le Ultimate Cut. Vous devez à tout coup écouter la version longue (ce n'est pas vraiment un défaut lorsque vous êtes un fan, mais pour le public général...)

Watchmen: The Complete Motion Comic

Devant de la boîte de Watchmen: The Complete Motion ComicIl y a aussi les Watchmen Motion Comics. C'est comme si vous lisiez le roman graphique : les cases sont affichées à l'écran, un peu animées, et un narrateur fait la voix des personnages. Dommage que la même personne qui fasse la voix des personnages masculins fasse aussi les personnages féminins... Les chapitres sont les mêmes que ceux dans le livre et ils durent environ 30 minutes chacun, pour un total de 6 heures. Personnellement, je ne pense pas que ça vaille la peine : tant qu'à payer 30$ pour se faire lire le comic, allez donc l'acheter! Mais le fait que ceci soit INCLU dans le Blu-ray Watchmen: The Ultimate Cut, c'est tout simplement génial. En plus, cette édition ne coûte que 50$, ce qui est vraiment bien pour un coffret avec autant de contenu.



En terminant, n'oubliez pas que Watchmen n'est pas rien qu'un film. Lisez le comic book avant tout!

2 comments :

DarkEvil a dit...

Rien à redire sur ce qui est dit, c'est la meilleure représentation de ce que je pense moi aussi du roman graphique et du film. Watchmen, c'est un peu la Bible du roman graphique. Le film est presqu'un adaptation parfaite de l'œuvre et je n'ai pas vraiment de reproche à lui faire. Et j'étais complètement dégoûté du réflexe que tous avaient après avoir vu le film de parler uniquement de la nudité de Dr. Manhattan, surtout sur Internet. Quand j'ai vu le film, j'ai juste fait : «Ah, je ne m'attendais pas à ça, eh ben dis donc!» Puis j'ai continué à écouter le film, sachant et comprenant très bien ce pourquoi il ne porte pas de vêtements lors de certaines occasions. C'est correct de ne pas aimer quelque chose pour de meilleures raison, mais si j'avais un message à envoyer au public général, ce serait : «Ouvrez-vous donc un peu l'esprit! Ma gang de *!@%$?»

MCSIVA a dit...

bonjour,

critique pointue, j'ai commencé par lire la BD en bibliothèque, a ce jour je viens de la commander, j'ai ensuite regardé le film, qui est très respectueux du livre, maintenant il ne me reste plus qu'a trouver la version blu-ray


amicalement

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.