vendredi 1 janvier 2010

Paranormal Activity

Affiche de Paranormal ActivityDepuis la parution de The Blair Witch Project en 1999, une longue période passa avant de revoir sur nos écrans un nouveau film du même genre que ce dernier, et ce même à la suite de son énorme succès commercial. Depuis quelques années, il semble bien qu’Hollywood tente de reprendre le temps perdu et sorte de plus en plus de films filmés à la "shaky cam".

Pour ceux ne connaissant pas le genre, c’est un film comme les autres avec son style et son histoire, mais il est cependant présenté de manière voulant être beaucoup plus réaliste et frappante, voir même être présenté comme la réalité. Cependant, contrairement aux films réguliers, les films "shaky cams" sont totalement filmés à la manière amateur à l’aide d’une bonne vieille caméra numérique domestique ou d’une caméra permettant sa simulation. Parmi les plus grands succès de ce genre, nous ne pouvons passer à côté du précédemment nommé Blair Witch, du spectaculaire Cloverfield et maintenant Paranormal Activity.

Tourné en 2007 et premier projet du réalisateur Oren Peli, Paranormal Activity présente l’histoire d’horreur d’un jeune couple voulant comprendre et plus principalement se débarrasser de la présence d’un esprit diabolique hantant leur nouvelle demeure.

Selon moi, Paranormal Activity est sans aucun doute l'un des meilleurs titres à utiliser le genre de technique cinématographique qu’est celle de la "shaky cam", car contrairement à plusieurs ayant utilisé cette méthode de tournage, Paranormal Activity l’utilise beaucoup plus simplement et doucement sans vouloir mettre de moutarde au film, ce qui rend la présentation plus adéquate. En effet, contrairement aux Cloverfield et Quarantine où l’on se demande pourquoi le caméraman continue de filmer alors que sa vie est totalement en péril et que de filmer ne semble être qu’un handicap de plus à sa survie, ici la caméra est utilisée comme moyen pour comprendre le phénomène afin de peut-être même trouver une solution. En tant que spectateur, c'est plus facile à accepter. Également, pour ceux qui se plaignent d’avoir des nausées pendant le visionnement de ce genre de film, sachez que la caméra de Paranormal Activity est très souvent immobile ou très peu en mouvement contrairement aux précédents films où il semble que le caméraman ne fait que courir ou tourner en rond sans cesse.

Un peu comme dans Blair Witch, ce film sera pour vous soit un plaisant et terrifiant visionnement ou simplement un nouveau film totalement ennuyant sans but quelconque voulant simplement présenter des gens effrayés que vous trouverez imbécile pour plusieurs raisons. Je ne peux malheureusement pas vous dire si le film réussit à être effrayant comme il voudrait l’être, car selon moi, pour apprécier le film et vivre l’expérience qu’il souhaite livrer, il faut vouloir se porter au jeu de croire en la présence d’esprits dans nos vies en plus de croire que la situation présentée à l’écran est non seulement véridique, mais qu’elle pourrait nous arriver, même si nous savons que ce n’est qu’un simple film. Si vous n’êtes pas capable de vous prêter au jeu, le film sera sûrement très ennuyant, mais heureusement pour moi, je fais partie du groupe de gens qui apprécieront ce film et passeront une nuit avec peu de sommeil, car remplis d’angoisse. Cependant, sachez que le film comporte quelques failles qui pourraient avoir un impact sur l’expérience de quelques spectateurs, même s'ils veulent se prêter au jeu.

D’abord, le jeu des acteurs, quoique pas horrible, est selon moi loin de la perfection et parfois ridicule dans certaines situations. Heureusement, ceux-ci savent se rattraper dans les moments les plus importants. Également, le jeu ou la présence de certains acteurs de soutien est totalement ridicule et aurait pu être repensé ou tout simplement supprimé du montage final. Finalement, malgré l’utilité de certaines de ces scènes, le film contient certaines longueurs qui auraient sans aucun doute pu être remplacées avec un ou deux épisodes de frayeurs supplémentaires.

Tourné avec un maigre 15 000$, je conseille donc à toute personne voulant s’offrir une bonne frayeur de donner sa chance à Paranormal Activity et de voir que ce qui est invisible peut être tout aussi effrayant qu’un tueur fou ou qu’un monstre en cavale.

2 comments :

Tinky a dit...

Juste pour vous envoyer mes meilleures voeux, les gars... Et quand je disais l'autre jour que j'étais probablement doyenne es geekerie, ce n'est pas de la blague... j'ai 49 ans !!!
A part ça, bonne année 2010 et que tous vos projets prennent forme et vos voeux se réalisent, et surtout, bonne santé !
Bises !
Tinky :-D

Bob a dit...

OK, je m'attendais pas à dire ça, surtout que je suis pas mal sceptique (mais bon, je pense que je suis capable d'écouter un film et me laisser surprendre), mais c'est le film qui m'a le plus effrayé de tous les temps.

D'habitude, je ne fais que brièvement sursauter surtout à cause d'un son soudain et strident, mais celui-ci, c'est la vraie sensation de stress et d'inconfort qui grandit, pareil comme si je jouais à Silent Hill (qui s'adonne à être le seul jeu qui me fasse ça).

Ça ne bat pas la sensation d'une véritable phobie en action, comme ma peur ridicule mais vraie, des insectes en tous genres, et c'est un peur qui, pour moi, disparaît aussitôt que le film est fini. Mais ce que j'ai ressenti durant l'écoute, c'est le film le plus efficace à m'avoir fait ça que j'ai vu de ma vie.

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.