mercredi 13 janvier 2010

Futurama

Logo de Futurama

J'en ai peut-être moins à dire sur Futurama que South Park, car la série a peut-être moins d'impact, mais elle a au moins autant de mérite. En plus d'avoir, tout comme South Park, une opinion et des commentaires à énoncer sur la société, elle a l'avantage d'être drôle sans la surutilisation de vulgarité et avec des beaux dessins un peu dans le style de The Simpsons (mais pas avec des gens jaunes), ce qui est normal étant donné que Matt Groening est le créateur des deux séries. En plus, c'est très coloré et diversifié étant donné que le tout se passe dans le futur du 31e siècle.

Mais vous me direz : «Comment est-il possible d'énoncer une opinion sur la société actuelle si le tout se passe dans un futur qui n'a rien à voir avec nous?» C'est exactement là que vous vous tromperiez, car oui, le tout est futuriste avec extra-terrestres et voyages dans l'espace, mais ce que l'on y voit est un résultat de ce que l'on a aujourd'hui.

Le tout peut paraître subtil, comme la cabine à suicide vue dans le premier épisode. Certes nous n'avons pas ça aujourd'hui, mais Futurama n'est qu'une exagération de ce qui pourrait arriver. Il y a plusieurs choses insérées à travers la série, même plusieurs par épisode, qui nous font penser à ce qui se passe déjà en ce moment. Je pense, par exemple, à un moment où nous voyons un personnage tenir un téléphone cellulaire ridiculement minuscule, mais maintenant comparez nos cellulaires actuels à ceux des années 90.

Pour des critiques un peu plus flagrantes de l'état humain, il y a aussi un épisode où une masse importante de déchets s'apprête à percuter la planète, car dans notre temps moderne actuel nous aurions envoyé nos déchets dans l'espace pour s'en débarrasser. C'est exactement comme quand nous avons entré dans l'ère de la révolution industrielle et que nous avons commencé à polluer sans se soucier du lendemain pour que ça nous retombe en pleine face de nos jours.

Il y a plusieurs célébrités et personnalités connues dont la tête a été préservée que vous pourrez apercevoir à travers la série. Est-ce que ça fait du sens que ces célébrités soient encore populaires dans 1000 ans? Absolument pas, mais ça ne dérange pas un instant. L'humour de la série réussit toujours à captiver notre attention et à nous garder dans un état de suspension consentie de l'incrédulité (je n'ai pas inventé ce terme, allez voir sur Wikipédia si vous ne le connaissez pas).

Pourtant, c'est une série qui se passe dans le futur, alors tout peut arriver, y compris les choses les plus folles que vous ne pourriez même pas imaginer. On y voit de la pornographie pour robots, de la drogue pour robots, l'enfer des robots, une race extra-terrestre dont la merde est utilisée comme essence, d'autres qui s'attachent à la tête de quelqu'un pour en faire son esclave, des mutants dans les égouts, etc.. Je vous assure que la série ne manque pas de choses étranges. Je me rappelle d'un épisode où Fry, le véritable personnage principal de la série, boit de l'eau sur une planète où il devait faire une livraison et que ce liquide était en fait l'empereur d'une race humanoïde liquide.

Les personnages principaux de Futurama
Tant qu'à avoir mentionné Fry, je crois qu'il serait important de parler des fondations de la série et ses personnages. À la base, la série commence lorsque Fry, un livreur de pizza très naïf vivant dans le présent, se fait congeler par mégarde lors du fameux bug de l'an 2000. Il est réveillé 1000 ans plus tard, dans un futur qui ne fait aucun sens pour lui. Il se trouve rapidement une place auprès d'un de son descendant, un professeur très excentrique et très vieux qui ne cesse d'inventer des bidules de toutes sortes. L'emploi que ce dernier réserve à Fry, livreur intergalactique (après tout, c'était un livreur de pizza avant).

Fry est très drôle et sur le bord d'être attardé mental, un peu comme Homer, mais encore plus irresponsable (heureusement qu'il n'a pas de famille), pourtant plus aimable, car il est inoffensif. Son meilleur ami est le robot Bender (dont le nom révèle la tâche principale, plier du métal ou n'importe quoi d'autre). Celui-ci ressemble plus au côté sombre d'Homer Simpson, mais en pire. Il est alcoolique (quand il ne boit pas, il devient ivre, car son système fonctionne ainsi), il n'a aucun respect pour les humains ou pour un peu n'importe qui, n'importe quoi dans le fond. Il vole, il ment, il est traître et il est fantastique. Le dernier membre de l'équipe de livraison, Leela, est une femme aux cheveux mauves dont Fry est amoureux. Ceci dit, elle est tout à l'opposé de lui, elle est intelligente, responsable, elle travaillante et elle sait comment arriver à ses fins, elle est douée en combat. Aussi, elle n'a qu'un œil.

Vous comprendrez qu'il y a de nombreux personnages secondaires dont certains atteignent un assez haut niveau d'importance, comme le capitaine Zapp Brannigan, un héros de l'espace qui est en fait peureux et traître. Il aime se servir des autres et il veut surtout attirer Leela dans son lit de la façon la plus arrogante possible. Il se pense meilleur que tous. Le dernier personnage dont j'aimerais parler, bien que tous les personnages secondaires aient leur personnalité distincte (ce qui est excellent), est le docteur Zoidberg. C'est le loser de la gang, un extra-terrestre d'une espèce de homards humanoïdes. Il est vraiment stupide pour exercer le métier qu'il fait et il n'a d'ailleurs aucune connaissance de l'anatomie humaine. De plus, il a des comportements étranges qui l'empêchent de bien s'intégrer à la société. Il aime aussi manger un peu n'importe quoi.

Que je puisse parler des personnages autant, c'est bien, car dans une série qui continue à toutes les semaines, les personnages sont un facteur essentiel, même lorsqu'il s'agit de dessins animés, surtout qu'on est dans la catégorie de ceux destinés à un public adulte. Même si je ne recommande pas vraiment à de jeunes enfants de l'écouter (premièrement ils ne comprendraient même pas le point principal), je pense que cette série est beaucoup plus inoffensive que South Park, Family Guy ou même The Simpsons.

Si j'avais une série de dessins animés à recommander à tous, ce serait Futurama (j'aime un peu mieux South Park qui dépasse toujours les limites, mais je réalise que ce n'est pas pour tout public). Cela vous remontera le moral grâce à un humour toujours présent, avec des sujets quand même intelligents, des personnages que vous désirez suivre et des épisodes qui ne se ressemblent jamais étant donné qu'il peut se passer absolument n'importe quoi dans le futur avec les tonnes de planètes à visiter.

1 commentaire :

Tinky a dit...

Futurama ? j'adore ! J'aime les extrapolations délirantes que les scénaristes ont donné de notre monde dans ce millénaire prochain, et c'est vrai que tout ceci est fouillé, pas si invraisemblable que ça, et semble effectivement la suite logique de nos propres âneries.
au plaisir, les gars !
Tinky :-D

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.