vendredi 27 novembre 2009

Prototype

Devant de la boîte de PrototypeDès sa sortie, ce jeu a attiré mon intérêt. Il avait l’air excitant, avec toute la liberté possible et les différents super-pouvoirs. Ce qui m’a décidé à l’acheter, c’est la vidéo ci-dessous. C’est un top 10 des raisons pour lesquelles Prototype est un jeu à acheter. Attention, les apparences sont parfois trompeuses...












Alors, ce jeu est un achat instantané? Le meilleur jeu de super-héros? J’ai acheté ce jeu, j’ai joué une quinzaine d’heures et je n’ai même pas pris la peine de le finir. J’ai été l’échanger.

Ma plus grosse déception depuis longtemps. Mais pourquoi donc? C’est facile, énumérons les éléments d’un jeu vidéo et évaluons Prototype, d’accord?

L’introduction

Le jeu commence fort. Il nous met dans la peau du personnage principal en procession de tous ses pouvoirs. C’est hyper plaisant. C’est aussi très facile : les ennemis sont peu nombreux, c’est un tutoriel. Après cet aperçu des capacités du jeu, la véritable partie commence. On revient dans un flashback où le personnage n’a qu’un seul de ses pouvoirs. Déjà, c’est beaucoup moins amusant. Un agace pouvoir...

L’histoire

Tous les personnages sont très ennuyants. Non seulement par rapport aux acteurs qui font leur voix, mais aussi par leur manque de personnalité. Des personnages génériques auquel on ne s’attache pas vraiment. À part le personnage principal, qui est clairement une copie d'Altaïr de Assassin's Creed... À la fin, je n’écoutais même plus les vidéos de début de mission, je n’étais tout simplement pas intéressé.

La liberté

On pense que de n’avoir aucun obstacle donne un sentiment de liberté, mais à ce point, c’est trop. Il n’y a plus rien qui importe. Vous pouvez courir à la verticale sur les édifices en ne tenant qu’un bouton et en continuant d’avancer vers l’avant. En plus, on peut planer après avoir eu des améliorations, ce qui rend le tout encore plus bête. Au moins, dans un jeu comme Crackdown, il fallait user de stratégie pour grimper difficilement certain édifices, puisque le personnage ne pouvait s’agripper que sur les rebords, ce qui donnait le sentiment d’être extraordinaire, mais pas invulnérable. C’est comme si Prototype était toujours en mode "triche", avec un "trainer" qui roule en arrière-plan. C’est amusant la première heure, mais on perd vite le sentiment d’immersion. C’est trop.

Hélas, le jeu en n'en demeure pas moins difficile. Il est parfois très difficile. Mais pas d’une BONNE difficulté. Une difficulté mal distribuée. Vous savez : celle qui fait des trous dans les murs. En y lançant le contrôleur de jeu de toutes vos forces...

On peut aussi faire ce que l’on veut en termes de destruction, mais l’armée est vite à vos trousses avec plusieurs tanks, hélicoptères, ce qui vous prendra plusieurs minutes à détruire (ou à vous enfuir). On en vient à laisser tomber l’idée de "s’amuser".

Les missions

C’est le plus gros problème du jeu. Elles sont toujours pareilles. Détruisez un édifice infecté, des dizaines d’ennemis, l’armée, ou rendez-vous à un point précis. Il y a des boss qui ne sont pas plaisants du tout. Un des premiers est dans une pièce fermée. On réalise à ce moment le gros problème que nous posent les caméras en intérieur.

Le boss qui m’a le plus dérangé, c’est un genre de grosse créature à tentacules dans le milieu de la rue. Elle vous lance des petites boules vertes qui vous enlèvent plein d’énergie. Elle fait aussi un "vent infecté" qui vous enlève au moins le tiers de votre énergie. Elle vous lance aussi des voitures... Au même moment, les zombies (simples citoyens transformés) vous attaquent lorsque vous êtes dans la rue. En même temps, d’autres zombies beaucoup plus forts vous frappent et peuvent même vous suivre sur les murs des édifices. En même temps, l’armée est présente. Les hélicoptères vous lancent des missiles et les tanks vous bombardent. Les militaires aussi utilisent leurs mitraillettes et leurs lance-roquettes contre vous.

Je vous rappelle que le but de cette mission est d’éliminer le boss. MAIS JE NE PEUX MÊME PAS L’ATTEINDRE! Il y a trop d’ennemis qui me dérangent à la fois! Aucune stratégie possible. Ce n’est que de la chance. En plus, l’animation au moment où le personnage vole un tank, c’est interminable! Voici une vidéo de cette mission. (Le vrai boss arrive vers le milieu de celle-ci). Je vous rappelle qu’il y a 3 parties de 10 minutes : donc 30 minutes pour une simple mission, que vous risquez de recommencer encore et encore. Regardez la vidéo et demandez-vous si ça a l’air plaisant.



Les graphiques

L’environnement, la ville, est extrêmement monotone. On ne se croit pas dans une vraie ville distincte comme dans un Grand Theft Auto, Burnout Paradise ou même Crackdown. On a l’impression de se promener dans un champ de blocs gris, tous identiques. Exactement comme dans le jeu Spider-Man 2, qui était à l'époque de la PS2... D’ailleurs, je crois fortement qu’avec un peu d’optimisation, Prototype serait jouable sur une PS2 (ou plus une Xbox). Il ne ressemble pas à un jeu de cette génération-ci.

Pour ce qui est du reste, les personnages, les animations et les effets : ça fonctionne, mais c’est loin d’être impressionnant. Les passants ont l’air sans vie, autant que dans Crazy Taxi ou Carmageddon (presque sarcasme) : vous conduisez un tank et ils se jettent devant vous!

Le jeu n’a pas de style graphique, il ne se démarque en aucun point. On passe une majeure partie du temps sur les toits. Ils sont plats, toujours avec la même texture et les mêmes boîtes (systèmes de ventilation?) se retrouvent sur chacun. On ne peut donc jamais identifier des parties de la ville par rapport à des édifices spéciaux : il n’y en a pas.

Le contrôle

Le plus gros problème, c’est la visée automatique qui se met toujours sur le mauvais ennemi et quand on veut sélectionner le bon, soit on se fait frapper et on doit réessayer ou soit quelque chose se met dans notre champ de vision et on ne voit plus rien. (Vous pouvez le remarquer dans la vidéo plus haute.)

La musique et les sons

La musique est inexistante tout au long du jeu, sauf dans les moments d’action durant lesquels il joue une musique dramatique générique. Je me souviens que c’est toujours la même, mais je l’ai totalement oubliée. Pour les effets sonores, il n’y a pas une grande variété non plus et les voix des personnages sont ennuyantes et pas crédibles.

Conclusion

Pour le top 10 du début, toutes ces bonnes idées sont éclipsées par des missions répétitives, des graphiques monotones, des problèmes de caméra, un ennui extrême à sauter de toit en toit. Le jeu offre une liberté très grande, mais dans un monde sans intérêt, ce qui s’annule.

Prototype n’est pas injouable, mais il a de gros problèmes de répétition. Il y a tellement de bons jeux du même style que vous n’avez pas de raison d’acheter celui-ci plutôt qu’un autre. inFAMOUS, X-Men Origins: Wolverine, les jeux Hulk ou Spider-Man, mais avant tout Crackdown qui fait tout ce que Prototype tente de faire, en plus agréable et plus original. Évitez Prototype, que ce soit sur Xbox 360, PS3 ou PC, ne faites pas la même erreur que moi.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.