dimanche 8 novembre 2009

Introduction à la semaine spéciale Bemani

Quand on dit jeu de rythme ou jeu de musique, tout le monde pense à Rock Band et Guitar Hero. Pourtant, ils sont loin d’être les premiers jeux du genre.

Simon (1978) est considéré comme un ancêtre à ceux-ci. Le principe de base étant d’appuyer sur les touches selon une séquence définie.

Dance Aerobics (1987) sur NES permettait aux joueurs de créer de la musique en appuyant sur un tapis avec 16 touches.

PaRappa the Rapper (1996) est sorti sur PlayStation, un jeu dans lequel le joueur devait suivre la séquence de touches à l’écran et appuyer au bon moment.

En 1997, Konami créa une façon de jouer qui allait rester en place encore aujourd'hui. Beatmania venait avec un contrôleur spécifique pour le jeu. Le joueur choisit sa chanson et doit appuyer sur les bonnes touches lorsqu’elles atteignent le bas de l’écran. Voyez-vous que l’on se rapproche des jeux de musique moderne?

Bemani est une division de Konami qui ne fait que des jeux de rythme. DJing, guitare, batterie, danse, chant, ils ont été les premiers à les rendre populaires à l’aide de séries régulières pour lesquelles un nouveau titre sort à chaque année. Les séries sont Beatmania, Dance Dance Revolution, Pop'n Music, Guitar Freaks & DrumMania, Keyboardmania, Para Para Paradise et UBeat.

J’ai décidé de partager avec vous une semaine consacrée à Bemani pour une raison simple : avant de constater la descente terrible des jeux de rythme à cause de la saturation du marché, revenons en arrière et explorons les véritables classiques du genre, sans lesquels Rock Band et Guitar Hero n’auraient jamais vu le jour.

En attendant, la chanson et la vidéo de la semaine sont en lien direct avec la thématique et vous pouvez y accéder dès maintenant. Si vous avez manqué la semaine spéciale lorsqu'elle était actuelle (2009/11/08 au 2009/11/14), sachez que nous archivons toujours nos chansons et vidéos de la semaine, mais voici ceux que vous devez recherchez en particulier :

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.