mercredi 7 octobre 2009

Final Fantasy VIII

Devant de la boîte de Final Fantasy VIIIFinal Fantasy VIII est l'un des jeux les plus bizarres de la série, comme le vrai FFII sur la NES japonaise qui tentait de briser des traditions (dans FFII, vous n'accumuliez pas d'expérience, mais vos statistiques avaient une chance d'augmenter selon ce que vous faisiez durant les batailles). Je ne déteste pas complètement le jeu et de toute façon, en tant que fan de FF, je n'avais pas le choix d'y jouer (du moins, dans ma tête), mais ce fut le premier jeu de la série numérotée à m'avoir posé de SÉRIEUX problèmes. C'est une espèce de relation amour/haine que j'ai face au jeu, car pour moi c’est un point marquant où la série a commencé à se dégrader (dernier FF à être transféré sur PC, pourquoi donc? En passant, cette version est similaire à FFVII sur PC, c'est à dire des graphiques plus "smooths" et les mêmes mélodies que celles incluses dans le jeu sur PS1, mais seulement en MIDI.) Je vais tenter de faire valoir mon point avec cette analyse.

Quand je disais à propos de FFVII qu’«après ce jeu, il est pratiquement impossible de pouvoir viser plus haut», il est possible de comprendre cette phrase de plusieurs façons. Les graphiques, la musique, le gameplay, l’histoire, la qualité du jeu. Si nous prenons les graphiques de FFVII et que nous les comparons à ceux de FFVIII, mon affirmation est COMPLÈTEMENT fausse, mais si nous comparons l’histoire des deux jeux, j’ai non seulement raison (du moins selon moi, car cela demeure une opinion), mais je ne pouvais viser plus juste.

Le jeu suit les traces de son prédécesseur en se situant dans un environnement moderne comparé aux anciens FF toujours situés dans un temps médiéval plus ou moins clair. Tout en conservant encore une fois les combats à l’épée, il y a maintenant une variante appelée Gunblade seulement maniée par de rares personnes (deux en tout dans le jeu), un mélange entre une épée et un fusil. Aussi stupide que l’idée puisse sembler pour ceux qui détestent le jeu, je me range un peu du côté des fans en disant que c’est cool. Le truc est de ne pas trop y penser, mais c'est aussi un défaut du jeu le fait qu'il ne faut pas trop jamais penser à ce qu'il contient au risque de tout détruire votre conception du jeu. (Si jamais vous avez besoin d'une explication pour le fonctionnement de la Gunblade, il y en a une contrairement aux autres choses ridicules qui sont dans le jeu. Le fusil est attaché à la base de l’épée et tire à l’intérieur de celle-ci au moment de l’attaque pour créer un choc supplémentaire. Ce fonctionnement n'est pas explicite dans le jeu.)

Je dis qu'il suit les traces de son prédécesseur pour l'environnement, mais ce n'est pas complètement vrai, dans le sens que toute la magie qui était ressentie dans les jeux antérieurs de la série est disparue (je ne parle pas de la magie utilisée par les personnages en passant, celle-là est toujours présente). C’est étrange de dire ça, parce que le jeu est centré autour de sorcières expertes en magie qui peuvent manipuler les humains et qui tentent de dominer la planète. Ce que je veux vraiment dire, c’est qu’il n’y a plus le même élément de mystère qu’avant, il n’y a plus de charme et les graphiques, même s'ils sont de bien plus haute qualité, ont aussi perdu cette magie (les environnements sont si communs, nous faisant souvent trop penser à notre monde actuel, il ne faut pas oublier que le jeu s'appelle Final FANTASY!!!)

Autre chose, l’histoire est beaucoup plus simpliste (mais surtout pas le gameplay qui est vraiment trop compliqué, bien qu'il y ait d'autres écoles de pensée qui disent qu'il ne l'est pas). La simplicité est peut-être ce que certains recherchent après FFVII qui était presque trop complexe sur son histoire et je peux comprendre, mais peut-être que vous ne recherchez pas non plus celle qu'ils ont faite ici (je ne sais pas, après tout, comme pour toute chose, il y a sûrement quelques personnes pour qui c'est le meilleur FF d'entre tous, je ne vous enlève pas ça si c'est votre cas). Je serais plus en faveur de FFIX si vous recherchez un FF plus simple que FFVII (aussi avec un retour aux temps médiévaux), mais qui retient son identité, qui est tout aussi magique et qui est même un clin d'œil à tous les FF qui l'ont précédé (sans dire que ce jeu est parfait non plus, son histoire et son gameplay sont plus simples et plus amusants pour moi que FFVIII, c'est tout).

Dans FFVIII, il n’y a plus de cristaux à ramasser pour rétablir l’ordre dans le monde infesté de démons (le premier FF et FFIV), il n’y a plus d’empire qui tente de contrôler la force de la magie longtemps crue disparue pour des raisons obscures (FFVI), il n’y a plus de compagnie corrompue qui draine l’énergie vitale de la planète, une énergie puissante aux origines inconnues (FFVII). Je ne dis pas que ces éléments sont présents dans tous les FF, je veux juste pointer leur aspect intéressant, mystérieux et magique.

Alors non, il n'y a pas ça dans FFVIII. Vous contrôlez premièrement un étudiant nommé Squall qui réside dans un Garden, une école militaire, dans le but de faire partie de SEED, une armée de mercenaires spécialisés qui sont engagés à travers le monde par différentes organisations. Faisant maintenant partie de SEED, Squall et ses coéquipiers se font engager par un groupe de rebelles qui demandent la libération de leur village d’une armée envahissante provenant de Galbadia (une ville qui s'est associée avec un autre Garden centré sur la technologie, alors que celui de Squall est centré sur l'étude de la magie et il est politiquement indépendant). Galbadia est tombé sous l'emprise d'une sorcière.

Parmi le groupe de rebelles, il y a Rinoa, une fille qui tombe peu à peu sous le charme de Squall. Rinoa est une jeune fille ordinaire, normale, alors que Squall est un gars qui ne parle presque pas, qui ne sait pas comment réagir dans la plupart des situations et qui trouve la vie bien difficile pour rien (du moins dans ses pensées). Contrairement à Cloud de FFVII qui est aussi peu bavard au début, il n’y a aucune évolution ici, ni explications mystérieuses sur son passé (du moins, rien de si important ou intéressant que ça). Le pire, c’est que l’histoire du jeu est avant tout une histoire d’amour entre ces deux personnages (Squall et Rinoa), un couple qui n’avait aucune raison d’être et qui finit par se créer presque spontanément.

Je ne peux pas vous dire grand-chose de plus, mais il n’y a pas grand-chose de plus au jeu non plus. Oui, tout n’est pas comme il le semble au début, mais en gros, tout revient du pareil au même. C’est une histoire de film d’action américain avec quelques éléments fantasy ajoutés, mais de manière réduite comparée à tous les jeux qui le précèdent. C'est bien plus une histoire d'amour ou de conflits politiques et militaires qu'autre chose, avec les sorcières comme petit côté "mystérieux" (ce qui ne m'a pas semblé si fort que ça en jouant au jeu). Par exemple, mais pour une raison que je ne saisis pas, les créatures mythiques que l’on pouvait appeler dans les jeux précédents me semblent moins... Spéciales qu’avant. C’est comme si elles étaient traitées comme de vulgaires upgrades, pas une force magique. Ce doit être à cause de la façon dont ils sont introduits dans le gameplay, je vous en reparlerai, il faut tout d'abord que je mentionne le fait que mis à part du scénario trop ordinaire (remarquez aussi l'absence d'un vilain aussi brillamment développé que dans FFIV, FFVI ou FFVII), le jeu est rempli de passages illogiques et incompréhensibles.

Il y a bien sûr l’attirance inexplicable que Rinoa éprouve pour Squall, mais l’amour est aveugle comme on le dit si bien. Ce qui est vraiment ridicule à part de ça, c’est que comme on le voit dans la première mission dans laquelle Squall est envoyé, il y a plus de 10 ans que les émissions radio sont impossibles à cause d’une interférence à travers le monde. À la fin de cette mission, le signal est rétablit simplement en réparant un satellite sur le toit d’un immeuble, wow! (Si vous avez vu la critique en épisodes de SpoonyOne sur ce jeu, vous pourriez penser que je prends ça de là, mais j’y avais pensé en même temps que je jouais au jeu pour la première fois il y a quelques années et vous auriez probablement la même idée vous aussi).

Un autre élément ridicule est l’ensemble des personnages ou presque et ils sont vraiment vides, à une dimension. Squall est ennuyant (il me fait penser à moi en société, mais je n'ai pas le goût justement de jouer mon rôle oubliable dans un jeu vidéo, moins encore quand c'est le personnage principal). Rinoa est une jeune fille ordinaire, comme je le disais (il y a un peu plus de profondeur à son personnage, comme le fait qu'elle se rebelle un peu à cause de son père, mais vous avez déjà vu ça ailleurs des centaines de fois, non?) Quistis est la jeune professeure de Squall dans le Garden et son histoire est aussi peu intéressante qu’une autre sans véritable back-story (et figurez-vous qu’elle a un fan club dans le jeu en tant que tel, pourquoi?) Selphie est l’étudiante trop enthousiaste qui a été transférée d’un autre Garden (l’une de ses lignes de dialogue ridicules en contexte ou pas est "Well... If you don't like CHICKEN, how 'bout... a PIG! Oh, but you look more like a CHICKEN, anyway.") Irvine est un tireur d’élite qui tente toujours son coup avec les filles en la jouant cool et sûr de lui si l'on découvrira plus tard qu'il ne l'est pas tant que ça (ce qui fait qu'il affiche plus d'une dimension, mais rien d'extrême et il est tellement américain que ça me fait vomir, il a vraiment l'apparence d'un cow-boy et je le déteste. Ai-je mentionné que c’est un débutant qui a pourtant la responsabilité de se charger d’un assassinat qui déterminera le futur de l’espèce humaine s’il peut l’accomplir.) Zell est un étudiant hyperactif entraîné au combat à mains nues avec un tatouage ridicule sur le visage (Mike Tyson?)
Comparaison entre Zell Dincht et Mike Tyson
Oui, j'ai fait cette comparaison...
Bien franchement, je me rappelle parfaitement de personnages secondaires comme Rydia dans FFIV, Cyan dans FFVI et même Vincent dans FFVII (un personnage complètement optionnel qui est pourtant très important à l'histoire et très intéressant), mais ceux de FFVIII ne me laissent aucune impression.

Pour ce qui est du gameplay, c’est une suite à FFVII qui continue à reprendre le système classique ATB introduit depuis FFIV, tout va bien de ce côté. Étant une suite, il fallait qu’ils fassent des ajouts et en théorie ce sont des améliorations considérables, mais en pratique? En suivant la même idée que dans FFVII où il fallait s'équiper des Materias qui contenaient des magies, ils ont introduit un système dans lequel une magie en tant que telle s'équipe.

Vous ne pouvez pas acheter ces magies par contre (c'était correct dans le premier FF, mais acheter une magie dans un jeu qui se veut réaliste serait difficile à expliquer). Vous devez les absorber (avec la commande "Draw") en petites quantités de magies d’un certain type à un ennemi durant une bataille et dépendant de l'ennemi, il transporte différentes magies. Vous devez gaspiller un tour pour ce faire, dans l’espoir d’accumuler de 1 à 9 magies supplémentaires à chaque fois (si vous obtenez 3 "Fire", vous pouvez lancer "Fire" 3 fois). Vous pouvez aussi lancer directement lancer la magie avec cette commande au lieu de l'absorber.

Il y a aussi des endroits dans le jeu où il est possible d’absorber un type de magie à partir du sol. Vous pouvez finalement transformer des objets en magie grâce à des techniques spéciales. Chaque magie peut être accumulée jusqu'à un total de 99 et chaque personnage stocke ces magies dans un inventaire individuel avec une capacité restreinte, mais tout de même assez grande. Amasser 99 magies ne serait pas toujours nécessaire, car ce peut être long, si ce n'était pas du fait qu'elles déterminent vos forces et faiblesses.

En effet, car les créatures mythiques appelées des "Guardian Forces" dans ce jeu sont attachées à vos personnages et elles vous offrent des techniques spéciales et la possibilité d'attacher des magies à vos attributs. Certains GF peuvent vous permettre d’attacher des magies à des attributs que d’autres ne vous permettent pas, même chose pour les techniques spéciales qu'ils offrent. Ces magies font varier vos attributs selon la quantité et leur force de base, il y a aussi avec certains GF d'attacher des magies spéciales à un attribut de résistance, comme attacher Fire à cela pour être résistant au feu en partie ou complètement (vous pouvez même aller jusqu'à drainer le feu, par exemple, ce qui impliquerait que le feu vous guérisse au lieu de vous faire mal). En général, les GF peuvent augmenter de niveau pour vous offrir de nouvelles techniques et des nouveaux attributs sur lesquels la magie peut être attachée.

Les GF peuvent aussi être invoqués durant une bataille comme d’habitude, même s'ils ne sont pas une aussi grande force destructrice qu'avant. Les niveaux qu'ils gagnent servent aussi à les rendre plus forts et leur donnent plus de HP, car lorsque vous les invoquer, une barre différente se met à se remplir avant qu'ils n'apparaissent. Pendant cette période de temps (variable selon le niveau de compatibilité du GF avec votre personnage qui est lui même variable selon le nombre de fois qu'il a été appelé par ce personnage et d'autres variantes mineures), le HP du GF est celui qui entre en compte pour les attaques reçues par les ennemis et il est possible qu'il tombe à 0, dans ce cas le GF ne peut plus être appelé jusqu'à ce qu'il soit guérit (par un objet rare ou en dormant dans un hôtel).

J'ai presqu'oublié de dire que le système est entièrement configurable, même en allant jusqu'à vous donner le choix de quelles commandes seront disponibles durant une bataille par chaque personnage. "Attack", "Draw", "Magic", "Item", ce sont des commandes qui vous sont fournies par les GF et il est possible de décider qu'un personnage puisse utiliser "Item" et pas un autre, de toute façon vous n'aurez pas le choix, car il n'y a que 4 commandes qui puissent être assignées en même temps à un seul personnage. C'est l'un des choses qui m'a vraiment dérangé dans ce jeu, il y a trop de choix à faire, ce n'est pas supposé être Final Fantasy Tactics, c'est tout simplement un RPG régulier. Je ne me suis pas pris un jeu de stratégie et bien que je m'attende à ce qu'il y en ait un peu, trop ça existe.

Je dois choisir quelles commandes assigner à mes personnages pour les batailles, je dois choisir quel GF leur assigner, quelles magies mettre sur quels attributs pour créer le meilleur personnage selon mes besoins actuels, je dois trouver les ennemis qui ont les magies que je recherche.

Parlant des magies, il y existe une autre façon d’obtenir des objets qui peuvent être transformés en magies en utilisant une technique spéciale permettant de transformer des cartes en objets. Pour obtenir ces cartes, vous avez 2 choix, utiliser une autre technique vous permettant de transformer un ennemi affaiblit en carte ou participer à un jeu de carte auquel tous les résidents du monde ou presque jouent. Vous expliquer comment le jeu de cartes fonctionne demanderait presque de doubler la longueur de cette critique tellement il y a de règles et de subtilités, avec des changements dans les différentes régions du jeu et le fait que certaines de vos actions peuvent influencer ces règles.

Même le simple fait d'acheter des équipements était obligé de changer. Il n'y a plus d'armures (les magies que vous attachez à vos attributs sont suffisantes), mais au lieu de pouvoir vous acheter tout simplement de nouvelles armes, c'est toujours la même arme que vous mettez à jour. Pour ce faire, il faut aller dans les magasins spécialisés et apporter les bons objets rares avec une certaine quantité d'argent. C'est ça que je voulais dire par trop, tout doit être plus compliqué que normalement. Il vous faut même choisir quelle est l'habilité que vous désirez pousser pour que votre GF l'apprenne plus vite, il y a probablement encore plus de choses que j'oublie. C'est incroyable et avec le système des attachements de magie et tout, vous passerez presque plus de temps dans les menus à tout régler qu'à jouer, sans compter que ce n'est jamais final. Faites juste regarder cette vidéo, elle contient un peu de tout ce qu'il faut faire, des batailles, stocker des magies, faire des ajustements, jouer aux cartes (je veux que vous la regardiez au complet et dites-moi si c'est vraiment ce que vous voulez d'un FF de la série principale!)


Je suis certain que si je prenais le temps de tout apprendre comme il faut, ça pourrait devenir simple avec le temps, mais je n'ai pas le goût justement. Je n'ai pas le goût de jouer aux cartes, de toujours trouver des magies, de faire des ajustements constants à leurs rattachements selon l'endroit où je me situe et les ennemis qui m'attendent, de devoir faire ça pour chaque personnage sans compter que cela impliquerait d'obtenir une quantité infinie de magies (voilà pourquoi la majorité des gens se centreront sur trois personnages et aux multiples moments où seulement un groupe de personnages sont disponibles, il est possible de faire un transfert de ces rattachements en un simple clic). Je suis ouvert à des changements qui viennent améliorer le gameplay, comme la possibilité de changer de personnages au cours d'une bataille dans FFX, mais rien qui ne rende trop compliqué une formule de départ qui fonctionne et qui est amusante. Je pense que j'aurais apprécié ces ajouts si la magie était vraiment courante, du genre facile à acheter dans les magasins justement. J'aurais peut-être pris le temps de mieux apprendre le système en ayant facilement accès à ce qui le compose.

Ce n'est pas comme si les anciens FF n'étaient pas difficiles et plaisants à jouer, pourtant ils n'avaient rien de ça et ils demandaient quand même un peu de stratégie dépendant de la bataille (sûrement moins, mais je le répète, ce n'est pas supposé être Tactics).

Je vous mentionne des petites touches que j'ai appréciées et vous verrez justement que ce sont les choses les plus simples qui ont fonctionné pour moi. La Gunblade, équipée par Squall, demande une petite forme d’interactivité à chacun de ses tours. Il faut choisir son attaque et au moment où le personnage l’exécute, il faut presser sur un bouton pour un petit boost en dommages. Vous serez peut-être écœuré de tout ça après 50 heures et plus de jeu, mais sûrement pas tant que ça.

Les GF et leur HP, c'est une alternative intéressante vous permettant même d'aller jusqu'à en sacrifier un pour ne pas avoir à encaisser de coups ce tour là.

FFVII avait introduit le système de Limit Breaks (en fait FFVI, mais vous comprenez l’idée) et ça fonctionnait bien. FFVIII a décidé de dire "Fuck that!" et à la place, c’est un retour au style FFVI et ses Desperation Attacks qui s’exécutent de temps à autre quand le personnage est faible en HP. Remarquez que ce n'est pas complètement la même chose et je ne dis pas cela en mal même si ça en a l'air. La différence avec FFVIII, c'est que vous avez TRÈS souvent la possibilité d’exécuter ces attaques spéciales (et les personnages en apprennent quelques-unes aussi).

Ces attaques sont intéressantes dans le sens qu’elles requièrent une interaction différente d’un personnage à l’autre, comme Squall et ses multiples coups de fusil à presser au bon moment, Zell et ses combos exécutés à l’aide des différents boutons de la manette (comme «gauche, gauche, cercle», et vous pouvez en exécuter plusieurs jusqu'à ce que le temps soit écoulé), Selphie et sa roulette qu’il faut faire tourner jusqu’à temps que vous soyez d’accord avec le résultat (une magie au hasard), mais ça en dit long sur la calibration de la difficulté du jeu s’il me permet de si souvent exécuter les attaques les plus fortes plusieurs fois de suite.

C’est que les ennemis évoluent en même temps que vous dans le jeu, donc si vous êtes au niveau 99, le boss final est beaucoup plus difficile qu’au niveau 50, mais encore là, vous êtes beaucoup plus faible. L’idée me semblait bonne et réaliste au début et elle était construite de manière à ce que vous ne vous ennuyez pas à la fin du jeu quand vous avez à vous battre contre un ennemi du début, mais elle n’est juste pas mieux que ce que l’on a d’habitude (cela peut même devenir fatiguant, mais ce n'est pas ce qui me dérange le plus du jeu comme vous avez pu le constater). En fait, FFII sur la NES japonaise faisait mieux son travail, parce puisqu'il n'y avait pas de niveaux et que chaque bataille avait le potentiel de vous faire augmenter une statistique, vous n'aviez jamais l'impression de participer à une bataille pour aucune raison. Alors rien de plus à dire sur ce système dans FFVIII, sinon qu'un jeu sorti un peu plus de 10 ans avant lui faisait mieux quelque chose de similaire sur une console primitive.

Les ennemis donnent tous la même quantité d’expérience. Les boss donnent rarement de l’expérience, étrangement. De plus vous avez un autre niveau, votre niveau de SEED acquis en étudiant le jeu et comment il fonctionne pour finalement répondre à une série de questions (vive l'école!) Plus ce niveau est élevé, plus vous gagnez d’argent après un certain temps écoulé, au lieu de gagner de l’argent à travers les batailles.

En gros, non seulement est-ce que FFVIII rejette toutes les idées traditionnelles (je suis pour le changement, contre le rejet absolu), mais il vous faut un doctorat spécialisé pour le jeu avant même de pouvoir y jouer. Pour dire la vérité, peut-être que je suis pour la nouvelle façon d'accumuler de l'argent (je n'ai jamais compris pourquoi une chauve-souris transporterait de l'argent sur elle durant une bataille ou dans n'importe quelle situation), mais je suis contre le fait qu'il faille étudier pour en obtenir. Il y a aussi des longs didacticiels de temps à autre dans le jeu (pas les plus longs jamais vus, mais assez) que vous êtes obligés de voir, mais que vous devez absolument comprendre.

Je ne mentirai donc pas, le gameplay est plus profond qu'avant, beaucoup plus, mais si j’ai le goût de jouer à un jeu aussi profond, je vais jouer à Tactics ou si je veux un jeu de carte, apportez-moi Magic: The Gathering ou encore Culdcept Saga. Désolé, c’est juste que des fois, j’aime ça avoir du plaisir en jouant et obtenir ce que j'ai demandé (je veux un jeu entièrement stratégie, je joue à un jeu entièrement stratégique, pas le contraire).

Vous aimez peut-être le jeu, à chaque fois que l’on parle d’un FF, il y a environ une moitié qui le déteste complètement et une autre moitié qui le prend comme le meilleur jeu de tous les temps, la série est associable à l’extrémisme de la part de ses fans (comme une religion), alors pensez ce que vous voulez, je ne suis pas là pour vous forcer une nouvelle idéologie si vous y avez déjà joué. Je désire apporter un conseil de plus à considérer par les personnes qui hésitent à s’embarquer dans l’aventure FFVIII (ou n'importe quel autre produit que je suggère ou pour lequel je fais une critique).

Capture d'écran de Final Fantasy VIIIPour moi, c'est juste un jeu qui se déguise derrière une apparence trompeuse en sacrifiant d'autres aspects (si vous n'êtes pas d'accord avec moi sur son gameplay inférieur parce que vous pensez qu'il est amélioré de ses ajouts nombreux, soyez au moins d'accord avec moi sur son histoire inférieure). Regardez la capture d'écran à droite et dites-moi que cela ressemble à Final FANTASY. Néanmoins, il ne faut pas oublier que c'est le premier jeu de la série à offrir des graphiques réalistes (je veux dire des personnages de grandeur humaine pas déformés) et véritablement des beaux environnements plus colorés que ceux de FFVII, mais aussi de plus haute qualité sur ce que la PS1 permet (je l'ai dit, les environnements sont moins charmants et atmosphériques, malgré ces qualités, et même les personnages plus réalistes présentent peu de style comme vous pouvez le voir dans la comparaison ci-dessous, sauf dans les scènes entièrement prérendues peut-être).

Comparaison entre le modèle typique d'un personnage de Final Fantasy VII et de Final Fantasy VIII
Les décors prérendus sont plus détaillés, mais aussi les scènes typiques prérendues au complet comme il y en a depuis FFVII. Elles sont juste superbes, dès le commencement du jeu qui est presque un trailer pour le jeu en tant que tel dans le fond. La scène d'ouverture est très bien réalisée, c'est même l'une des mes préférées et elle nous prépare à de l'action épique.


Pour ce qui est de la musique, ce n’est peut-être pas la meilleure trame sonore de Uematsu, mais c’est loin d’être la pire. Je veux dire, la plupart des musiques sont plutôt bonnes, comme des chansons sinistres avec quelques paroles en faux latin (par exemple Fithos Lusec Wecos Vinosec) qui s’adaptent particulièrement bien à la venue des sorcières. Il y a aussi des musiques plus relaxantes comme celle qui joue lorsque vous êtes à l'école, bien qu'elle soit un peu trop en loop.

La musique qui joue durant les jeux de cartes est atroce par contre et elle se répète sans arrêt dans le "loop de la mort", beaucoup pire que le loop que je mentionnais pour la musique à l'école. Le thème d’amour entre Squall et Rinoa aussi n’est pas l’un des mes préférés, parce qu’il ne s’applique pas du tout aux deux personnages (il y a des scènes de rêve qui se situent dans le passé que nos personnages expérimentent mystérieusement de temps à autre, la chanson s’appliquait mieux à l’amour ressenti entre deux personnages de ce passé, mais ces scènes sont atroces, ridicules et elles brisent le flot de l'histoire principale qui cesse de progresser pendant plusieurs minutes). La chanson n’est quand même pas si pire en tant que telle (SpoonyOne la déteste vraiment beaucoup), mais elle m’a pris plusieurs écoutes pour l’apprécier. En bout de ligne, ce n'est qu'une petite balade sympa comme une autre, rien de grandiose et je préfère certaines autres musiques du jeu.

Ce que je lui reproche surtout sur le plan sonore, c'est qu'il me semble un peu plus chaotique. Les personnages n'ont pas vraiment leur propre thème et il n'y a pas d'ambiance générale que la musique semble poursuivre, contrairement aux autres FF. Si je prends n'importe quelle musique de FFIV, par exemple, et que je la compare à une autre dans le même jeu, j'ai plus de chance de reconnaître une harmonie ou un genre de feeling similaire, je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire, c'est quelque chose de très perceptuel.

En gros, si vous êtes quelqu'un qui est capable d'apprécier les changements que le jeu a apporté, vous avez probablement entre les mains le FF avec le gameplay le plus complet encore à ce jour tellement il offre de possibilités, bien qu'il ne faille pas trop réfléchir à son histoire parfois illogique et trop ordinaire. Mon opinion ne demeure qu'une simple opinion, mais j'ai apporté mes points et ils me semblent bien valides.

Sachez que même pour quelqu'un qui n'a pas apprécié grand-chose du jeu, il y existe une switch fictive dans mon cerveau qui active un mode dans lequel je suis prêt à l'accepter et a y jouer en paix (ou avec un léger inconfort après trop d'heures consécutives). Ce n'est pas l'un des pires jeux jamais faits, il est plaisant à regarder, son histoire est facile à suivre de façon passive, si vous n'aimez pas trop vous investir dans son système, vous n'avez qu'à ne pas trop vous investir, laissez le jeu faire des choix dits "optimaux" à votre place et acceptez de mourir un peu plus souvent par conséquent (car ils ne sont pas vraiment optimaux). De cette façon, vous n'aurez que de la difficulté plus loin dans le jeu.

En passant, une petite chose à mentionner, mais c'est vraiment intéressant ce qu'ils ont fait dans le dernier donjon du jeu où vous perdez des commandes et qu'il faut les retrouver peu à peu. Ça c'est le genre de gameplay stratégique que j'aime, parce qu'il ne me demande pas d'apprendre tout un système, juste de m'arranger pour faire attention, me concentrer plus sur l'attaque ou la défense dépendant des commandes que j'ai à ma disposition par exemple.

En tout cas, si vous aimez le jeu, vous serez comblé, car il peut durer jusqu'à 100 heures environ avec les quêtes optionnelles (ce n’est pas un jeu que je désire jouer aussi longtemps et ses quêtes optionnelles peuvent être beaucoup trop cryptiques, bien pires que juste des endroits cachés sur la carte principale du jeu et où il faut se rendre grâce à un moyen de transport acquis durant le jeu, mais il y a de ça aussi). Avec le jeu de cartes, vous pouvez jouer à l'infini dans le fond (tout ce qui lui manque est un mode multijoueur). Cependant, le jeu prend du temps à vraiment commencer à prendre de l'action, probablement plus d'une heure, et les scènes pour invoquer des GF sont devenues ridiculement longues pour certains d'entres-eux. Je me demande combien de ces heures sont écoulées ainsi (considérant que vous n'utiliserez peut-être plus vraiment les GF un peu dépassé le milieu du jeu quand même)?

Scores :

Graphiques : 85%
Les graphiques sont grandement améliorés par rapport à FFVII, en fait, c'est assez haut pour des graphiques sur PS1. Alors pourquoi seulement 85% (5% de plus que FFVII)? Parce que tout est beau à regarder, mais ça n'a pas assez de style. Les effets magiques, les personnages, les environnements, tout est bien fait, mais monotone

Sons : 81%
La musique n'est pas mauvaise, comme je le disais (encore une fois, à part cette atrocité qui joue pendant les jeux de cartes et que l'on doit entendre si souvent). Cependant, son défaut principal est qu'elle semble un peu plus chaotique, comme si Uematsu n'avait pas écrit ces musiques pour un seul jeu ayant une atmosphère en particulier (c'est simple, le jeu n'a pas d'atmosphère!)

Jouabilité : 66%
Ce n'est probablement pas le score le plus atroce que j'ai attribué à un jeu vidéo sous cet aspect, mais vous n'avez pas le goût de jouer à un RPG qui vaut 66% de jouabilité (ces jeux sont si longs, imaginez une expérience médiocre ou très ordinaire pendant 50 heures). Maintenant, je n'ai pas besoin de réitérer mes points et un groupe de gens pensent comme moi, mais il y en existe évidemment pour qui ce jeu est très bon ou encore même parfait (ceux qui le trouvent parfait sont sans aucun doute des fanboys FF absolus). C'est un jeu qui semble bon et qui est beau à regarder jusqu'à ce que l'on y joue par soi-même, alors là il devient vraiment douloureux à jouer pour ceux qui sont de mon avis

Rejouabilité : 75%
J'ai noté ceci à mi-chemin entre ce que je pense vraiment et ce que devraient penser les fans du jeu. C'est-à-dire que si vous l'aimez, il y a une multitude de quêtes optionnelles qui ajoutent plusieurs heures au jeu, mais si vous êtes de mon avis, ces quêtes optionnelles sont ennuyantes, cryptiques et le jeu ne vous intéresse pas assez pour continuer (en passant, je les ai toutes complétées au moins une fois, je sais de quoi je parle)

Histoire : 50%
Elle fait la job, rien de grandiose, rien de fantasy ou presque, même pas les petites touches d'humour de FFVII ou les autres qui l'ont précédé (il y a quelques situations comiques, mais elles ne m'ont pas touché). L'histoire est même illogique, je veux dire même en s'ajustant au niveau de logique qu'un jeu de la sorte devrait avoir

Bonus : 0%
Pourquoi 0%, après tout, je vous accorde le fait que le jeu est moins pire que Final Fantasy Mystic Quest au moins? Parce que rendu aussi loin dans la série, après FFVII, je ne vois pas pourquoi je devrais recommander FFVIII pour ce qu'il a fait (en réalisant que je suis peut-être extrêmement sévère pour les fans du jeu). Il a essayé de faire quelque chose de différent et ce fut un échec complet sans espoir de rédemption à mon avis

Total : 63%
J'en ai assez dit, je vous ai peut-être convaincu, vous ne considérerez peut-être pas d'y jouer si vous ne l'avez jamais fait, quoique je vous dit d'au moins l'essayer (peu importe le score que je donne à un jeu, j'aimerais suggérer aux gens de ne pas toujours se fier aux critiques, vous n'êtes pas nécessairement entièrement comme eux ou comme moi). L'autre possibilité est que je vous ai mis en colère (fans du jeu), si c'est le cas désolé, mais c'est vraiment ce que moi je pense du jeu par expérience, à cause qu'il suit FFVII, à cause qu'il fait des choses qui ne fonctionnent pas pour moi et qui ne devraient pas être dans un tel jeu, car elles le rendent moins jouable.


Jeux Final Fantasy
Série principale (les articles)
Final Fantasy (NES)II/IV (SNES)III/VI (SNES)VIIVIIIIXX

Série Tactics (les articles)
Final Fantasy Tactics

Spin-offs (les articles)
Final Fantasy Mystic QuestFinal Fantasy IV: The After Years

Séries liées
Jeux Mana (les articles)
Final Fantasy Adventure

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.