vendredi 11 septembre 2009

Final Fantasy IV: The After Years

Logo de Final Fantasy IV: The After YearsLa suite directe à Final Fantasy IV sur WiiWare! Wow! Divisée en plusieurs épisodes d’une durée variée allant de 2 à 10 heures et plus (pour le dernier épisode) avec des donjons bonus! Wow! La plupart des épisodes ne coûtent que 300 points (environ 3$) et ne dépassent jamais 800 points (environ 8$)! Wow! Une nouvelle histoire! Wow! Des améliorations ont été apportées à l’interface du menu de combat, ainsi que des ajouts! Wow! Avec les graphiques améliorés de la version GBA et des modèles de personnage comparables à ceux de FFVI, une grosse amélioration pour FFIV! Wow! Parlant des personnages, vous en contrôlerez plus de 20 à travers toute l’aventure! Wow! Vous reconnaitrez les bonnes vieilles musiques de la trame sonore de FFIV en plus haute qualité! Wow!

Bullshit! Je ne veux pas dire qu’aucun des ces points n’est vrai, ils sont tous vrais, mais aussi tous sujets à être commentés, le jeu étant une déception énorme pour le joueur qui a joué à l’aventure épique qu’était FFIV pour se retrouver avec ça, un jeu qui ne vaut juste pas la peine en tant que suite ou même en tant que jeu individuel. J’ai officiellement complété le jeu, du début à la fin, incluant le tout récent et dernier épisode The Crystals: Planet Eater et voici ce que je pense du tout.

Premièrement, il faut savoir que c’était originalement un jeu disponible sur une série de cellulaires japonais, aussi distribué sous formes d’épisodes. Qui aurait cru à la fin de FFIV que ce jeu allait recevoir une suite? Pas même Square, ayant attendu près de 18 ans avant d’en sortir une. Je comprends très bien la "nécessité" de suites à FFVII, même si elles sont plus ou moins bonnes, et même une suite à FFX nommée FFX-2, même si c’était tout, sauf ce à quoi je m’attendais. Ces suites ont été traitées comme une manière de récolter de l’argent de la part des fans et les jeux qui les précèdent nous laissaient pourtant une certaine ambigüité exploitable à la fin quant au destin du monde et des personnages (encore plus dans le cas de FFVII que FFX). Elles auraient pu être bonnes, mais ça n’a pas été le cas.

Maintenant, si nous parlons de FFIV qui comportait une histoire complète sans questions laissées ouvertes à la fin, la seule possibilité qui reste pour les développeurs d'une suite est de l'utiliser pour prendre de l’argent dans les poches des fans du jeu original sans trop d’efforts en s'inventant une excuse pour la faire (et ce n'est pas une bonne, mais je vous expliquerai pourquoi plus loin).

La version WiiWare comporte quelques améliorations au menu et bien sûr les graphiques sont plus gros et adaptés à une télévision à écran large. Si je devais faire la critique de la version portable, ce serait peut-être une autre histoire, car je ne pense pas qu’il y a un autre RPG de cette ampleur sur cellulaires. D’une certaine façon, il n’y a pas non plus de RPGs comme ça sur WiiWare, mais pour ce qui est de RPGs sur des consoles de salon, sur votre téléviseur, et même sur Wii en tant que telle, il existe de biens meilleurs choix. Prix final de la version WiiWare avec tous les épisodes (parce que regardons la vérité en face, il vous faut tous les épisodes ou presque pour ne pas manquer une partie de l’histoire, vous savez que c'est supposé être important dans un jeu de ce genre) : 3700 points (donc environ 37$). De ce prix, plus de la moitié des épisodes sont plutôt ennuyants.

Le premier épisode me semblait plutôt prometteur sans être excellent pour autant. D’une durée d’environ 5 heures à 800 points, je trouvais que l’histoire débutait bien avec une notion de mystère dans l’air. Le jeu était extrêmement linéaire, laissant peu de place à l'exloration que ce soit avant ou après sa complétion, petit point négatif. Les combats étaient encore plus près de FFVI comme je les aime, avec finalement une barre qui se remplit pour indiquer quand le prochain personnage pourra attaquer. La même barre nous affiche la durée de recharge nécessaire pour exécuter une attaque spéciale ou une magie (c'est d'ailleurs la première fois que c'est le cas et ce n'est pas nécessaire dans tous les FF quand les attaques spéciales et les magies s'exécutent aussitôt qu'elles sont choisies).

Une des additions est les 4 phases de la Lune qui, à chaque fois, fait augmenter la puissance d’un type d’attaque et baisser la puissance d’une autre type d’attaque (physique, magie noire, magie blanche ou attaque spéciale) pour les personnages contrôlables et les ennemis. Certains ennemis n’apparaissent d’ailleurs que durant une certaine phase et il y a toujours quelqu’un dans un village pour vous dire à quelle phase de la Lune les ennemis seront plus dangereux dans le donjon que vous vous apprêtez à visiter. Quand je dis plus dangereux, je veux dire impossibles à combattre à moins d’être vraiment bien entraîné, mais comme vous débutez le jeu, vous ne l’êtes pas. Il faut donc dormir à un endroit dans le jeu pour faire passer la phase à une phase désirable. Je suis plutôt neutre face à ce changement.

Vraiment, je ne l’aime pas et je ne le déteste pas, car il ne m’a jamais aidé tant que ça et jamais nuit tant que ça (sauf quand les ennemis sont impossibles dans un donjon à cause de ça, mais j’étais toujours suffisamment informé pour ne pas faire de gaffe). Ce qui veut dire que je n’enlève pas de points au jeu pour son inclusion, je ne m’en occupe même pas.

La plus grosse addition qui me plaisait au départ était l’ajout de "Band", un système permettant à deux ou trois personnages d’exécuter une attaque plus puissante en même temps en utilisant une certaine quantité de MP à tous les personnages impliqués. Pourquoi ça me plaisait? Parce que ça me faisait penser à Chrono Trigger et les combos. Peu à peu, je me suis rendu compte à quel point ce n’était pas Chrono Trigger. Les attaques dans ce dernier étaient de loin plus intéressantes, mais elles avaient surtout un avantage, l’exécution instantanée. C’est-à-dire qu’aussitôt que la sélection de l’attaque et de l’ennemi était faite, les personnages la faisaient. Dans FFIV, les attaques spéciales doivent être rechargées, dont les Bands de façon séparée par les deux personnages.

Si l’un des deux personnages meurt avant la fin, l’attaque est annulée et le personnage survivant peut aussitôt lancer une attaque. Le fait est que si je fais recours à un "Band", c’est peut-être parce que l’ennemi est fort et que j’ai besoin de le tuer au plus vite. Je dois donc ressusciter le personnage mort et le guérir un peu dans l’espoir qu’il puisse tenir le temps d’un "Band". Combinez ça avec le fait qu’à part quelques Bands qui vous sont donnés à des moments clés de l’histoire, vous devez manuellement les chercher en choisissant une combinaison de personnages et de commandes pour voir si un résultat en sortira. Tout ce que vous obtenez est une expérience d’essais et erreurs plus frustrante qu’autre chose. Ce n’est pas trop grave au début, mais le procédé est à répéter pour chaque épisode, puisque vous contrôlez des personnages différents dans chacun d'eux.

En plus, vous serez toujours à court d’énergie et de ressources pour vous guérir après un certain moment, puisque vous commencez presque toujours les épisodes avec des personnages débutants de bas niveau et que la fréquence des batailles est extrêmement élevée (ce qui est frustrant, c’est que parfois vous pouvez passer à travers un écran entier sans aucune bataille et parfois, vous ne pouvez littéralement pas faire trois pas sans déclencher une bataille, je suis sérieux). Les personnages étant dispersés, vous contrôlerez parfois seulement des attaquants physiques et aucun mage, ce qui vous force à utiliser des stratégies différentes, mais ce peut être d’autant plus frustrant quand vous avez besoin d’un mage blanc pour vous guérir (et que vous êtes à court de potions, parce que vous étiez à court d'argent au moment de les acheter, parce que vous débutez chaque épisode avec peu d'argent) ou vous renforcir vos attributs.

Rydia, le personnage qui peut faire l’appel de monstres mythiques pour venir à son aide, ne peut pas les utiliser dans ce jeu à cause d’une situation spéciale qui affecte le monde entier. C’est seulement dans le dernier épisode qu’elle le pourra peu à peu, c’est très décevant considérant que c’est toujours quelque chose que je suis sûr de ne pas être le seul à apprécier de la série. Aussi, les équipements avec lesquels vous commencez dans chaque épisode sont aussi de base et vous n’avez pas vraiment assez d’argent de départ pour vous acheter grand-chose comme je le mentionnais.

Tout cela est très frustrant, mais ce n’est rien comparé à l’histoire et la façon dont elle est racontée. Comme je l’ai dit plus tôt, le premier épisode m’attirait suffisamment, il laissait planer le mystère. Son exécution n’était pas parfaite, nous passions la majeure partie du jeu à nous promener en nature ou dans les donjons et les montagnes, mais je me disais que c’était un début. Le jeu assume que nous connaissons déjà les personnages et bien franchement, nous sommes supposés. Il utilise un peu trop ça comme excuse pour ne pas avoir à développer leur personnalité (même que certains épisodes utilisent des flashbacks au jeu original pour remplir des bouts), mais passons par-dessus cet aspect pour l'instant. La fin de l’épisode me faisait me dire : «OK, l’aventure commence vraiment dans la prochaine partie, j’ai hâte de voir ce qui va arriver aux personnages!» Il faut savoir qu’à la fin, nous apprenons l’identité secrète légèrement prévisible d’un personnage qui nous suivait et nous faisons la rencontre face à face avec Cecil, le personnage principal du jeu original, qui s’apprête apparemment à discuter de la situation qui affecte le monde entier avec l’apparition d’une nouvelle Lune qui annonce un mauvais présage et les agissements suspects de son royaume, comme si les événements d’autrefois se répétaient (le problème dans tout ça, c'est qu'il n'y a rien de nouveau, c'est effectivement assez semblable aux événements d'autrefois).

Dans le deuxième épisode, nous retrouvons un personnage différent qui se retrouve à un endroit qui n’était pas explorable dans l’épisode précédent. Ce personnage se rend compte peu à peu que les événements d’autrefois semblent se répéter dans le monde avec l’apparition d’une nouvelle Lune. Le troisième épisode suit le même principe, ainsi que le quatrième, le cinquième,... et le dixième. Tous ces épisodes font un retour en arrière pour commencer au début de l’histoire du jeu principal. Seulement le onzième et dernier épisode poursuit l’histoire du premier où elle se terminait. C’est sûr qu’il y a certaines variations dans chaque épisode entre ça, comme celui de Edge (un personnage principal de FFIV) dans lequel nous devons contrôler quatre ninjas sous ses ordres de façon séparée alors qu’ils sont dispersés à travers le monde et observent les événements qui se préparent, mais même si cet épisode est plus intéressant pour sa façon différente d’interpréter les choses et la stratégie différente requise pour passer à travers avec un seul personnage à la fois, cela ne contribue pas à faire progresser l’histoire principale. Même que chaque section de cet épisode, c’est-à-dire chaque personnage différent contrôlé dans cet épisode en particulier, termine son bout en se rendant compte qu’il y a quelque chose d’étrange qui se prépare dans le monde.

Maintenant que nous savons que toute l’histoire entre les deux épisodes principaux est extrêmement décevante, pourquoi ne pas parler de celle du dernier? Elle est bonne, non? En fait, ce n’est pas tellement une bonne histoire plus qu’une copie de celle de FFIV. Nous savons depuis un bout qu’il y a quelque chose d’étrange qui se prépare. Il s’avère que comme nous le savions depuis le premier épisode, le royaume de Baron est effectivement sous le contrôle d’une force extérieure, une fille qui apparaît dans chaque épisode. Elle a des pouvoirs magiques poussés, comme l’ennemi que nous voyons la majeure partie du temps dans FFIV, et elle peut terrasser tous vos personnages d’un coup. Sans vous révéler le restant de l’histoire, sachez que le dernier épisode est une collecte des monstres mythiques de Rydia suivie d’un voyage sur la Lune intruse dans laquelle vous saurez finalement qui est derrière tout ça.

C’est la même chose que dans FFIV, la MÊME CHOSE, mais avec une histoire beaucoup moins forte et presqu'absente pour mener d’une idée à l’autre et avec aucun développement de personnage ou presque.

Pour ce qui est de la difficulté, l’avant-dernier épisode était le premier à être vraiment un peu difficile et le dernier est très difficile. À la fin de chaque épisode intermédiaire et du premier, on vous propose de sauvegarder vos statistiques finales pour qu’elles puissent être transférées dans l’épisode final. Ce n’est pas tant l’entraînement qui est important, puisque si vous ne faites pas ça le dernier épisode fait un assez bon estimé de ce que vous auriez accompli en terminant chaque épisode, mais ce sont les équipements et l’argent qui sont aussi importés, sinon vous aurez les équipements les plus faibles et peu d’argent pour vous mettre à jour au départ. Sans compter que si vous avez fait les donjons optionnels à la fin de chaque épisode, vous serez un peu plus entraîné que l’estimé que le dernier épisode fait, car les donjons optionnels nécessitent d’être beaucoup plus fort que dans le jeu principal.

En tout cas, j’ai dû faire une certaine quantité d’entraînement à quelques reprises pour réussir le dernier épisode et la partie sur la Lune surtout. Il y a aux alentours de 20 boss dans la Lune, peut-être plus. Certains de ces boss sont impossibles, sauf avec l’utilisation d’une stratégie spéciale (c’était vraiment intéressant, mais seulement pour les 8 premiers boss peut-être, car rendu à 20, on est écœuré. Ils nous passent même des boss de FFVI quand ils sont à court.)

Vous vous rappelez des 12 niveaux souterrains à la Lune dans FFIV? Ici, il y en a 42 en tout, ce qui est une bonne chose pour la quantité de niveaux à parcourir, mais excessivement répétitif et long avec des ennemis de plus en plus forts qui apparaissent à tout moment et très souvent dans une situation en "Back Attack" (pour ceux qui ne le savent pas, c’est quand vos personnages plus faibles se retrouvent plus près des ennemis pour encaisser plus de dommages et que vos personnages plus forts sont éloignés avec pour effet d'attaquer moins fort tandis que les ennemis ont tous la chance de vous attaquer avant que vous ne pouviez faire quoi que ce soit. C’est une variante intéressante aussi présente dans plusieurs autres FF, mais de façon beaucoup moins fréquente.) Sérieusement, 42 c’est un peu excessif et ce n’est pas une excuse pour remplacer l’histoire. Au moins, ça fait du bien de pouvoir contrôler une série de personnages que vous pouvez enfin entraîner sur une longue période de temps pour la première fois de tous les épisodes.

Parlant des personnages, vous aurez le choix à tout moment à partir d’un certain point de changer votre équipe de 5 personnages par n’importe qui parmi tous les épisodes, mais vous savez comme moi qu’à part pour les joueurs maniaques, les autres prendront toujours la même équipe de 5 ou à peu près, sans compter qu’ils ne seront pas tous au même niveau, certains peut-être au niveau 15 et d’autres au niveau 40, vous prendrez ceux au niveau 40 pour vous débrouiller sur la Lune, ainsi que possiblement un personnage qui peut faire de la magie noire et un autre qui peut faire de la magie blanche. En bout de ligne, disons que ça ne vaut pas vraiment la peine d’avoir fait tout ce long parcours ennuyant pour finir par cet épisode.

Au début, en voyant les graphiques "old school" et la musique tirée tout droit de FFIV, bien qu’améliorée, un sentiment de nostalgie s'est emparé de moi en tant que fan du jeu original. Je trouvais qu’ils donnaient définitivement l’impression de vouloir plaire aux fans, jusqu’à ce que je me rende compte que c’était un effort paresseux de la part des développeurs pour nous donner une fausse impression qui nous fait dépenser de l'argent. En plus, pour ce qui est de la musique, j’aurais aimé entendre un peu plus de nouvelles compositions. Pas que celles de FFIV soient mauvaises, mais au moins il y aurait pu avoir des arrangements et quelques nouveaux thèmes, alors que je ne me rappelle que d’un seul nouveau thème pour la fille magique et, bien qu’il ne soit pas si pire que ça, il ne semble pas "fitter" avec le reste de ce que l'on peut entendre dans le jeu.

Vous voyez un jeu qui ressemble à ça, la première chose que vous pensez, c'est que le classique FFIV est de retour et en pleine forme, c'est normal.

C’est peut-être moi qui est trop difficile, mais pensez-y comme il faut. C’est vraiment juste une tentative pour se faire de l’argent facile de leur part sous une allure plus prometteuse et fidèle que FFX-2, mais pourtant à un niveau environ aussi bas.

Scores :

Graphiques : 75%
«Un jeu comme ça ne devrait pas se faire évaluer ses graphiques!» C'est ce que je pense que certains diraient aussitôt en voyant une suite 16 bits qui tente de conserver l'apparence d'un FF "old school" sur SNES. Disons que 75% est la même note que je donnais aux graphiques dans FFIV originalement et je trouve que c'est approprié pour ce jeu, même en tenant en compte ses quelques graphiques améliorés, parce que l'environnement de FFIV est encore là et il est encore moins attrayant que celui de FFVI. Pourquoi je note cet aspect? Parce que les développeurs n'ont clairement pas seulement conservé ces graphiques en bonne volonté, mais pour avoir peu de travail à faire et facilement attirer les fans du jeu original. Je suis tout de même généreux sur la note, alors n'allez pas chialer!

Sons : 75%
C'est la même musique qu'avant en plus haute qualité en majeure partie et comme je l'ai mentionné, les (ou la) nouvelles compositions ne semblent pas avoir leur place. C'est donc encore une tentative pour ne pas trop se forcer de la part des développeurs du jeu. Ne me comprenez pas mal, je comprends le fait de conserver certains aspects classiques, mais tout et relativement pareil? Non! Surtout que la trame sonore de FFIV est bonne, mais ce n'est pas comme s'il n'y avait pas de place à l'amélioration comme nous l'a démontré Nobuo Uematsu (le compositeur) dans FFVI

Jouabilité : 56%
Je me suis carrément ennuyé pour une bonne partie du jeu. Diviser un RPG en épisodes, ce n'est peut-être pas une si bonne idée que ça, parce que c'est impossible de faire la même chose que dans un gros jeu complet, alors que c'est ce qu'un RPG se doit de faire. Devoir entraîner des nouveaux personnages au début de chaque épisode devenait chiant et les ajouts au gameplay sont appréciés pour avoir apporté le système au même niveau que FFVI environ, mais ce n'est pas comme si FFIV avait tant besoin que ça d'être revisité après toutes ces années dans une suite

Rejouabilité : 25%
Pour être honnête, il y a de la rejouabilité dans chaque épisode. Pas extrêmement avec plein de quêtes optionnelles comme dans d'autres RPGs, rien qu'une à chaque fois, mais ce pourrait être bien si ce n'était pas tout simplement l'équivalent d'entraîner davantage vos personnages pour l'épisode final. Je me suis ennuyé durant les épisodes, je n'avais donc pas nécessairement le goût de passer à travers un donjon supplémentaire à la fin

Histoire : 25%
Comme je l'ai précédemment dit, ce n'est pas comme si FFIV avait tant besoin que ça d'être revisité. Pour ce qui est de l'histoire, elle était déjà complète et faire une suite n'était possible qu'en se trouvant une excuse. Sinon, l'histoire est moins bonne que dans le jeu original, beaucoup moins bonne. Les personnages ne sont pas développés plus qu'ils ne l'étaient et tout ressemble à des parties prises ici et là de l'histoire originale. Pourquoi avoir fait une suite? Oh oui, c'est vrai, l'argent!

Bonus : 0%
Ne vous achetez pas ce jeu, il ne vaut pas la peine. Vous êtes un fan de FFIV? C'est bien et conservez le jeu. Ne tenez pas en compte qu'il y a une suite. Vous ne connaissez pas encore FFIV? Jouez-y donc et je veux dire uniquement à celui-là, pas à cette suite qui ne change rien. Vous détestez FFIV? Mais pourquoi donc lisez-vous cet article? Mais tant qu'à être ici, profitez donc d'un fan de FFIV qui vient de faire un long article sur pourquoi la suite est nulle

Total : 49%
Malgré tout, certaines personnes aimeront cette suite juste pour l'excuse de devoir se replonger dans l'univers de FFIV. Je me dis que si c'est le cas, vous vous contentez de peu et vous seriez mieux de vous replongez dans l'univers de FFIV en jouant à FFIV, même si vous l'avez déjà complété. Cette suite n'apporte rien et il ne faut pas encourager les développeurs à prendre ce chemin, à moins qu'ils ne fassent quelque chose de VRAIMENT bon, ce qui n'a pas été le cas du tout ici


Jeux Final Fantasy
Série principale (les articles)
Final Fantasy (NES)II/IV (SNES)III/VI (SNES)VIIVIIIIXX

Série Tactics (les articles)
Final Fantasy Tactics

Spin-offs (les articles)
Final Fantasy Mystic QuestFinal Fantasy IV: The After Years

Séries liées
Jeux Mana (les articles)
Final Fantasy Adventure

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.