dimanche 30 août 2009

Y: The Last Man

Devant du roman graphique Y: The Last Man – Unmanned (Volume 1)La prémisse est vraiment super. D’un coup sec, tous les mâles de la Terre meurent, sauf Yorick Brown et son petit singe Ampersand. Comment l’humain survivra-t-il à ceci? Les femmes sauront-elles prendre la relève dans un monde autrefois dirigé en grande partie par des hommes?

On suit dans ce roman graphique l’histoire de ce dernier homme qui fera un grand voyage pour retrouver sa fiancée qu'il était justement en train de demander en mariage au moment exact où la catastrophe s’est produite. Les rebondissements sont nombreux et la série conserve notre intérêt jusqu’à la toute fin.

Le point de toute la série ne repose pas sur le mystère ou sur l’action, mais les personnages auxquels on s’attache très rapidement. Il y a un point par contre, c'est que je ne me souviens pas nécessairement de ce qui s'est passé dans chaque volume. Il n'y a donc pas vraiment de moment absolument mémorable du numéro 5 à 55... C'est hyper agréable à lire, on adore, sauf que ce n'est pas une série qui vous marquera à vie. C'est juste un excellent divertissement. Même chose pour le visuel, très efficace, clair, mais pas nécessairement hors de l'ordinaire.

La fin m’a par contre un peu laissé sur ma... Faim. Je m’attendais à une grande finale spectaculaire avec la résolution de tout ce qui s’est passé auparavant, mais non. Cependant, je me dis que si j’ai eu du plaisir pendant 59 numéros, même si le dernier est décevant, ça ne vient pas gâcher l’expérience générale.

Encore une fois, je vous conseille de le lire, et ceci pour une raison bien particulière : avant qu’Hollywood ne le détruise! Un film est bel et bien prévu, depuis plusieurs années, scénario écrit et réécrit. C’est finalement l’auteur même de la série qui écrira un script pour le film, en espérant que tout le contenu important y soit. Personnellement, j’aurais beaucoup vu Y: The Last Man en série télévisée plutôt qu’en film.

La série s’est conclue avec le numéro 60 et elle est imprimée en 10 volumes pour les intéressés. DC est en train de les réimprimer en 5 volumes Deluxe, mais je vous conseille d’y aller avec les volumes réguliers : ce n’est pas une série que vous relirez plusieurs fois. Elle est très bonne, mais pas au point de l’analyser en profondeur...

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.