jeudi 6 août 2009

Mario, Profession : Prostitué

Fond d'écran 1024 px de large représentant les différentes apparitions de Mario à travers les années
S'il y a une chose qui est claire, c'est que nous connaissons tous Mario, et cela ne s'arrête pas au fait d'être gamer ou pas. D'autres personnages de jeu vidéo ont peut-être atteint un statut de qualité aussi élevé que Mario et même parfois plus élevé parmi l'opinion de certains gamers (par exemple je préfère Link), mais les gens en général ne le connaissent pas nécessairement et même pas souvent (plusieurs pensent que Link EST Zelda, par exemple). Cela ne s'arrête pas qu'à son nom, car nombreux sont ceux qui connaissent son métier "principal", celui de plombier. Pourquoi est-ce ainsi?

Premièrement, une petite analyse d'introduction tentant de répondre à la question, suivie d'une intense présentation bourrée d'images (tout près de 200 sur les apparitions de Mario à travers les époques) faisant la rétrospective de la carrière de Mario (de brèves critiques, commentaires), tout cela avec un peu d'humour par-ci par-là (du moins, j'essaye). Oui, vous avez bien lu, tous les jeux (peut-être à deux poils près) dans lesquels Mario lui-même est au moins apparu, de sa création jusqu'à la sortie de Super Mario 64 (premier jeu de la série à convertir l'expérience "Super Mario" en 3D) en 1996, le dernier jeu dont je veux vraiment vous parler. Vous le verrez dans ses moments de gloire, mais aussi sous un nouveau jour alors que son côté obscur sera dévoilé...

Voilà qui était dramatique pour rien, on dirait que je parle de Star Wars. En tout cas, pour en revenir à Mario, sa popularité est probablement due en partie à sa toute première apparition dans l'une des arcades les plus populaires de tous les temps. Un jeu auquel nous pouvions jouer alors que les jeux vidéo étaient relativement jeunes (et ils le sont encore, malgré leur vieille histoire, quand ils n'étaient pas vraiment connus de tous). Je parle bien sûr du bon vieux jeu de 1981 appelé tout simplement Donkey Kong (dans lequel il était un charpentier nommé Jumpman à l'époque).

Certes, Mario nous présente souvent des jeux de qualité, mais son succès est aussi dû à une série d'événements clés, car Mario est un homme très chanceux. Comme Donkey Kong est sorti juste avant le crash du jeu vidéo nord-américain de 1983, nous avons eu le temps de l'apprécier et d'en conserver une bonne mémoire, vu sa popularité. Puis viens le moment où Mario apparait dans l'un des jeux les plus vendus de tous les temps encore à ce jour, sorti pendant que le crash persistait, c'est d'ailleurs l'un des seuls jeux à s'être bien vendu durant cette période sombre. Sa présentation qui a apporté une révolution au jeu de plates-formes et son gameplay à la fois simple et attrayant expliquent pourquoi il s'est bien vendu, mais il a justement bénéficié de cette période, car étant de si haute qualité comparé aux autres jeux disponibles et grâce à la renommée de Mario, personne ne prenait le risque d'acheter un autre jeu. Si vous n'avez pas deviné, c'est Super Mario Bros., un jeu auquel presque tous auront au moins touché une fois à l'époque, gamer ou pas, que ce soit chez un ami ou si vous étiez l'une des heureuses personnes à vous l'être procuré (peut-être étiez vous un enfant qui recevait ce cadeau de la part de ses parents, l'important c'est que vous y ayez joué). Mario étant dans le titre et aussi la vedette du jeu, c'est à ce moment que plusieurs d'entre nous l'avons vraiment vu pour la première fois.

Oui, c'est "monsieur jeu vidéo" et il mérite toute l'estime que nous avons pour lui. La demande est forte pour un personnage aussi important, une icône dans le domaine. Cette mascotte est littéralement devenu la prostituée de tous, car regardons la vérité en face, Mario fait vendre un jeu. Après cette présentation, nous sommes enfin prêts à explorer les moments de gloire du personnage, ainsi que ses moments de faiblesse.

Prenez bien note que les proportions et les couleurs ne sont pas nécessairement toujours exactes et que dans certains cas, vous ne pourriez pas les associer avec ce que vous avez expérimenté sur la vraie arcade, console, ordinateur (dans le cas de la Nintendo Entertainment System, par exemple, les couleurs proviennent de la véritable palette RVB ici, alors que sur votre télévision, elles apparaissent selon la palette YUV, plus ou moins différente et plus restreinte). Certains contours ou couleurs de fond ont été laissés dans certains cas sur des machines primitives où Mario était affiché en 2 couleurs ou en transparence (ou quand c'était juste trop difficile de discerner Mario du fond). Rien de tout cela ne devrait nous détourner du but de cet article.

Les jeux sont classés par date de sortie internationale d'origine, au meilleur de mes connaissances et de ce que j'ai pu trouver. Même si un port ou une conversion d'un jeu sort plus tard que lui, je le place au même endroit. Je parle des versions spéciales d'un jeu à la suite de celui-ci, peu importe leurs dates de sortie. Préparez-vous à voir Mario tel qu'il apparaît dans chaque jeu sous ses différentes formes et power-ups.

Dernière note rapide en passant, le titre de l'article est fortement inspiré du slogan actuel d'une épicerie d'origine québécoise connue, pour aucune raison autre que ça m'arrangeait et que ça rime bien (je ne m'attendais jamais à faire un lien avec cette entreprise un jour et je ne suis pas payé, surtout pas pour avoir remplacé «Épicier» par «Prostitué»).

Donkey Kong
Mario dans Donkey Kong sur ArcadeMario dans Donkey Kong sur IntellivisionMario dans Donkey Kong sur Atari 2600Mario dans Donkey Kong sur ColecovisionMario dans Donkey Kong sur Commodore VIC-20
ArcadeIntellivisionAtari 2600ColecovisionCommodore VIC-20
Mario dans Donkey Kong sur DOSMario dans Donkey Kong sur Apple IIMario dans Donkey Kong sur Atari 8-bitMario dans Donkey Kong sur Commodore 64Mario dans Donkey Kong sur Texas Instruments TI-99/4A
DOSApple IIAtari 8-bitCommodore 64Texas Instruments TI-99/4A
Mario dans Donkey Kong sur Nintendo Entertainment SystemMario dans Donkey Kong sur ZX SpectrumMario dans Donkey Kong sur Amstrad CPCMario dans Donkey Kong sur Atari 7800 ProSystem
Nintendo Entertainment SystemZX SpectrumAmstrad CPCAtari 7800 ProSystem

C'est la première apparition de Mario, alors que tous les détails que nous connaissons aujourd'hui n'étaient pas encore mis en place. C'est un jeu d'arcade où Mario (à la sortie originale japonaise, il s'appelait Jumpman et était souvent appelé "Mr. Video Game" par les japonais), un charpentier, doit sauver sa copine Pauline (Lady au japon) de l'emprise du gorille Donkey Kong. Le gorille se serait échappé, car il était maltraité par son maître, Mario (chose qui est devenue évidente avec la suite du jeu, Donkey Kong Junior). Qui ne connaît pas ce classique porté sur différentes consoles et ordinateurs? L'histoire s'inspire en partie de Popeye (triangle amoureux entre un brave héros, une demoiselle en détresse et une brute, scénario réutilisé à travers la majorité des jeux Mario et dans le classique jeu d'arcade Popeye) et de King Kong (gorille qui enlève une femme et qui grimpe au haut d'une structure). Le nom de Mario à la sortie américaine provient du propriétaire de l'entrepôt de Nintendo, Mario Segale, qui s'était argumenté avec le président de Nintendo de l'époque pour se faire payer le montant dû. Le prénom Pauline serait inspiré de Polly James, femme de Don James, gérant de l'entrepôt. En tout cas, le but du jeu est de grimper au haut d'une structure en évitant les ennemis (aussi des barils lancés par Donkey Kong dans le premier niveau) en sautant par-dessus eux et non pas dessus. Il y a aussi un marteau qui empêche Mario de sauter ou de grimper les échelles, mais qui lui permet d'éliminer les ennemis pendant un certain temps pour accumuler des points (à ne pas faire quand le jeu devient plus rapide et que la limite de temps commence à se faire sentir dans les niveaux). Quand vous arrivez devant Pauline, le gorille s'enfuit au prochain niveau. Il faut passer par des points précis dans la structure du dernier niveau pour compléter le jeu, après quoi il recommence en plus difficile. C'était l'un des meilleurs jeux à voir le jour en 1981 et il est encore respecté comme un classique des jeux d'arcade des années 80.

Donkey Kong (Game & Watch)

Mario dans Donkey Kong (Game & Watch)

Il s'agit d'un port de la version arcade de Donkey Kong, mais comme ce qu'affiche l'écran LCD d'un système Game & Watch n'est pas entièrement produit de façon électronique par le jeu, c'est quand même différent. Les graphiques pour faire les mouvements se situent toujours à des endroits prédéterminés dans le système, ils ne sont pas fluides du tout. C'est tout de même une excellente adaptation pour le système plus restreint. Mario doit grimper jusqu'en haut de la structure et activer un levier qui fait en sorte qu'il puisse sauter sur une grue au bon moment et détruire peu à peu la plate-forme sur laquelle Donkey Kong se tient pour sauver Pauline de son emprise. Comme pour plusieurs jeux de la série Game & Watch, un remake de celui-ci est inclus dans au moins l'une des compilations Game & Watch sorties sur les consoles portables Nintendo à partir du Game Boy.

Donkey Kong (Game Boy)

Mario dans Donkey Kong (Game Boy)

Ce jeu s'inspire de la borne d'arcade Donkey Kong, mais il crée une expérience de jeu très différente, c'est donc un jeu original portant le même titre (on l'appelle souvent Donkey Kong '94 pour le différencier, son année de sortie). Les 4 premiers niveaux SONT une conversion sur Game Boy de l'arcade, avec des contrôles qui répondent mieux, qui sont plus rapides et naturels. C'est par la suite que le jeu commence pour de bons, avec 97 NIVEAUX ADDITIONNELS avec un gameplay différent dans lequel Mario doit trouver la clé ouvrant la porte le menant hors d'un niveau. Il peut faire des sauts spéciaux comme un back flip ou une roulade au sol et le jeu change à chaque fois après 4 niveaux avec des nouveaux obstacles qui requièrent d'utiliser les nouvelles habilités de Mario. Un très bon jeu qui démontre un désir de la part de Nintendo d'aller de l'avant, de présenter du nouveau contenu qui est une suite logique à ce qui a été vu avant.

Donkey Kong Junior
Mario dans Donkey Kong Junior sur ArcadeMario dans Donkey Kong Junior sur Atari 2600Mario dans Donkey Kong Junior sur IntellivisionMario dans Donkey Kong Junior sur ColecovisionMario dans Donkey Kong Junior sur Nintendo Entertainment System
ArcadeAtari 2600IntellivisionColecovisionNintendo Entertainment System
Mario dans Donkey Kong Junior sur Atari 8-bitMario dans Donkey Kong Junior sur Atari 7800 ProSystem
Atari 8-bitAtari 7800 ProSystem

La suite du jeu d'arcade et Mario n'en est pas la vedette. Nous contrôlons maintenant Donkey Kong Junior, le fils de Donkey Kong qui est maintenant captif de Mario. Vous avez bien entendu, celui qui était le héros est maintenant le méchant (dans le fond, il l'a toujours été puisque Donkey Kong était maltraité par lui selon l'histoire du premier jeu). Le but est encore de grimper au haut de la structure, mais c'est beaucoup centré sur le fait que le personnage est un gorille qui peut s'agripper et sauter de liane en liane. Il faut sauter par-dessus ou éviter les crocodiles que Mario envoie. Le niveau final requière de faire monter des clés le long de chaînes en s'agrippant à elles en montant jusqu'en haut aux serrures pour délivrer le grand gorille et mettre fin aux plans diaboliques de Mario... C'est une bonne suite à l'original qui se joue de façon similaire, quoiqu'il ne faille pas oublier les petites différences de Donkey Kong Junior (aussi appelé Donkey Kong Jr.), un autre classique qui représente LA seule fois où vous pourrez voir Mario en tant que méchant clair et net de l'histoire.

Donkey Kong Junior (Game & Watch)

Mario dans Donkey Kong Junior (Game & Watch)

Il s'agit d'un port de la version arcade de Donkey Kong Junior et tout comme pour celui de Donkey Kong, le jeu est quelque peu différent pour des raisons techniques. Il est très simplifié, mais on reconnaît le concept. L'histoire est la même et vous devez encore vous promenez de liane en liane en évitant la horde de crocodiles envoyés par Mario alors que vous tentez d'attraper une clé qui pend en haut de l'écran près de la cage de Donkey Kong. Tout comme la borne d'arcade, ce Game & Watch est plus difficile que le premier jeu de la série.

Donkey Kong II (Game & Watch)

Mario dans Donkey Kong II

Voici le Game & Watch qui est le plus fidèle à Donkey Kong Junior en adaptant quelque peu 2 niveaux en 1, incluant le final. Vous devez amenez des clés jusqu'en haut de l'écran où la cage de Donkey Kong se situe. Au lieu de devoir transporter une clé le long d'une longue chaîne, il faut monter d'étage en étage en sautant dessous la clé pour qu'elle monte à son tour. Il faut finalement la glisser le long d'une chaîne.

Mario Bros.
Mario dans Mario Bros. sur ArcadeMario dans Mario Bros. sur Atari 2600Mario dans Mario Bros. sur Atari 5200 SuperSystemMario dans Mario Bros. sur Nintendo Entertainment SystemMario dans Mario Bros. sur Apple II
ArcadeAtari 2600Atari 5200 SuperSystemNintendo Entertainment SystemApple II
Mario dans Mario Bros. sur Commodore 64Mario dans Mario Bros. sur ZX SpectrumMario dans Mario Bros. sur Amstrad CPCMario dans Mario Bros. sur Atari 7800 ProSystemMario dans Mario Bros. sur Atari 8-bit
Commodore 64ZX SpectrumAmstrad CPCAtari 7800 ProSystemAtari 8-bit

À ne pas confondre avec la série de jeux de plates-formes Super Mario, il s'agit du premier jeu où Mario devenait un plombier et aussi la première apparition de Luigi, son frère. (Combien de fois ai-je entendu des gens appeler le personnage Mario "Brosse", alors que "Bros." est une version abrégée de "Brothers" signifiant «Frères»?) Le nom de Luigi vient d'un restaurant de pizza appelé Mario & Luigi's, situé près du quartier général de Nintendo d'Amérique. Le jeu démontre quelques ressemblances avec Joust, un autre jeu d'arcade de l'époque. À l'aide de son frère Luigi, Mario doit éliminer les créatures qui se sont infiltrées dans les égouts de New York. Il doit les assommer en frappant directement sous le sol où elles se trouvent. Il y a aussi le POW Block qui fait le travail pour tous les ennemis présents à l'écran. Nous pouvons noter l'apparition de tuyaux et de tortues, des éléments maintenant classiques aux jeux Mario, ainsi que le POW Block justement et les boules de feu qui reviennent dans certains jeux de la série.

Mario Bros. (Game & Watch)

Mario dans Mario Bros. (Game & Watch)

Eh non, ce n'est pas un port de Mario Bros.. Je sais qu'un jeu sur Game & Watch ne peut pas être semblable à 100%, mais il n'essaie vraiment pas d'être Mario Bros., plutôt un autre jeu avec les frères Mario. Mario est dans un écran à droite et Luigi dans un écran à gauche. Le contrôle ne nécessite que de bouger Mario et Luigi de bas en haut sur les différents étages. Il y a une courroie entre les deux qui transporte une palette et à chaque fois qu'elle atteint le bout de la courroie, l'un des frères la met au niveau supérieur (en autant que ce frère est situé au bon niveau, sinon elle casse). Le concept est simple, conçu pour de l'amusement rapide, comme tout bon jeu Game & Watch. Sérieusement, ils auraient pu faire quelque chose pour le titre quand même.

Mario Bros. II (Commodore 64)

Mario dans Mario Bros. II

Malgré ce titre, ce n'est qu'un port de la version Game & Watch de Mario Bros. (qui malgré son titre avait peu à voir avec le vrai Mario Bros., ils ont vraiment des problèmes avec le nom de ce jeu) sur Commodore 64. C'est assez étrange, mais vrai, un jeu d'une console portable aussi primitive se retrouve sur un ordinateur de l'époque. Évidemment, le jeu est assez bien reproduit (il n'y avait pas vraiment de limite technique entre les deux systèmes). Désolé pour l'image floue, mais il faut faire avec. Dites-vous qu'il n'y a pas vraiment beaucoup plus de détails que ça, juste des gros pixels.

Punch Ball Mario Bros. (NEC PC-8801)

Mario dans Punch Ball Mario Bros. (NEC PC-8801)

Un port assez direct de la borne d'arcade Mario Bros. fait par Hudson Soft et unique à certains ordinateurs japonais dont le NEC PC-8801. Il y a une toute nouvelle fonction, la capacité de lancer une balle vers les ennemis au lieu de toujours devoir les frapper par en-dessous (Mario ne se donne donc plus dans les coups bas, car il a ses boules en mains).

Mario Bros. Special (NEC PC-8801)

Mario dans Mario Bros. Special (NEC PC-8801)

Un jeu original produit encore une fois par Hudson Soft et aussi sorti uniquement sur des ordinateurs japonais dont le NEC PC-8801. Il est inspiré du jeu d'arcade Mario Bros. en ayant des contrôles et une atmosphère semblables, mais dans des niveaux spéciaux apportant une nouvelle dimension au jeu. Le but n'est plus d'éliminer tous les ennemis, mais d'arriver à la sortie du niveau après avoir rempli un objectif qui diffère d'un niveau à l'autre. Quelle idée brillante de la part de Hudson!

Kaettekita (kanjis) Mario Bros., Kaettekita Mario Bros. (Famicom Disk System)

Mario dans Kaettekita Mario Bros.

C'est un exclusif au Disk System rattachable à la NES japonaise et un remake ou une révision de Mario Bros.. On dit que son gameplay est plus près de la borne d'arcade que le Mario Bros. originalement sorti sur NES et de nouveaux niveaux ont été ajoutés. Le son utilise l'avantage de la puce supplémentaire du Disk System, étant de meilleure qualité que même la version arcade, même chose pour les graphiques. En gros, la vérité derrière ce jeu, c'est que Super Mario Bros. 3 allait bientôt sortir et ils ont inclus plusieurs publicités via des scènes supplémentaires étranges dans le jeu, dont une pour le nouveau Mario. Mario se rend service à lui-même, vive l'autosatisfaction!...

Mario's Cement Factory (Game & Watch)

Mario dans Mario's Cement Factory

Nous revoilà avec un jeu unique au système Game & Watch. dans lequel Mario doit ouvrir des portes pour que les contenants de ciment ne débordent pas. Pour se faire, il doit sauter d'une plate-forme à une autre et se rendre à ces portes, sinon le ciment qui déborde tombe sur la tête des employés. Ça leur apprendra à faire confiance à Mario! On ne peut pas détecter vraiment de ressemblance avec le personnage, il ressemble plus au traditionnel et générique Mr. Game & Watch, mais le titre du jeu nous dit autrement.

Mario's Bombs Away (Game & Watch)

Mario dans Mario's Bombs Away

Encore un jeu unique au système Game & Watch. dans lequel Mario a la tâche délicate de déposer des bombes à des endroits stratégiques alors qu'il semble s'être enrôlé dans l'armée. Qui a dit que Mario n'était pas violent? À moins qu'il ne soit poussé à faire ainsi que pour protéger son pays... Quel patriote (ou imbécile)! En tout cas, je pense qu'à ce moment, il était déjà prouvé que Mario pouvait remplir n'importe quel rôle. Gentil, méchant, charpentier, soldat. Son nom dans le titre d'un jeu pousse les gens à l'acheter avant même de savoir c'est quoi. Si le jeu est mauvais, le bouche à oreille finira par être efficace, mais il y aura quand même quelques copies de vendues. Du moins, je ne dirais pas que ces 2 derniers Game & Watch sont des exemples flagrants de Mario qui se vend, ce sont des jeux simples qui fonctionnent pour ce qu'ils sont et il faut aussi savoir que plusieurs jeux Game & Watch utilisaient une gimmick de ce genre, c'était "normal".

Punch-Out!! (Arcade)

Mario dans Punch-Out!! (Arcade)

Un classique du jeu de boxe, Mario n'est pas du tout important dans ce jeu qui représente pour moi, sa première vraie forme de prostitution, bien que ce ne soit pas un service complet. Même si sa présence est subtile et d'autant plus inutile, le voilà qui se mélange à la foule en arrière-plan, comme quelques autres personnages de Nintendo. Punch-Out!! n'est pas mauvais et ce peut être vu presque comme un hommage ou une plaisanterie, mais sérieusement Mario, que fais-tu là?

Punch-Out!! (Nintendo Entertainment System)

Mario animé dans Punch-Out!! (Nintendo Entertainment System)

Quoi? Maintenant tu es arbitre? Spectateur et maintenant arbitre? Mais... Que... Pourqu... Merde! Mario est vraiment qualifié! Charpentier/plombier/opérateur de machineries/soldat/héros/arbitre et c'est très loin d'être fini... Je serais porté à croire que Mario n'a pas tous ses diplômes, petit escroc! Un peu comme tout le monde, j'aime plutôt son apparition inattendue dans ce jeu et il faut dire que c'est vraiment un bon jeu (meilleur que la version arcade selon moi), je ne retiens donc aucune rancune contre lui ici dans un jeu qui n'avait vraiment pas besoin de lui pour bien se vendre.

Tennis
Mario dans Tennis sur Nintendo Entertainment SystemMario dans Tennis sur Game Boy
Nintendo Entertainment SystemGame Boy

Alors qu'il semblerait que Mario soit devenu un arbitre en tout genre à temps plein (en fait, comme la version Nintendo Entertainment System de Punch-Out!! sort techniquement plus tard, c'est ici qu'il démontre ce talent pour la première fois), nous pouvons maintenant le voir surveiller une partie de tennis. C'est un jeu de sport générique que Mario est probablement supposé aider à faire vendre, tout au contraire de Punch-Out!! qui était tout sauf un jeu de sport générique. Le concept simpliste est plus endurable pour une console portable (en fait, la version portable est ce que j'appelle un bon jeu pour ce qu'elle est). Voici tout de même quelques conseils pour ces gens qui nous apportent des nouveaux jeux en magasin :
-Étape 1, faire un bon jeu jouable et attrayant (évidemment)
-Étape 2, faire un peu de publicité pour le jeu (un titre accrocheur fait partie de cette étape, tout comme un design qui attire l'œil pour la boîte)
-Étape 3, encaisser l'argent (nous serons même heureux de vous récompenser pour votre effort)
Oui, j'avoue que nous sommes parfois ou même souvent stupides et nous sautons sur la suite d'une série connue, mais les jeux hors-séries qui incluent Mario n'ont pas été sauvés de l'oubli rapide s'ils étaient mauvais à la base, car la mauvaise réputation d'un jeu circule vite.

Pinball (Nintendo Entertainment System)

Mario dans Pinball (Nintendo Entertainment System)

L'un des jeux de Pinball les plus génériques de tous les temps et l'un des premiers, des gens le considéraient comme une façon d'obtenir cette expérience dans le confort de leur salon. Je dis que vous êtes mieux de jouer à une vraie machine (en fait, c'est toujours le cas) ou encore, si vous voulez demeurer dans l'univers du jeu vidéo, essayez Alien Crush et Devil's Crush sur TurboGrafx-16 pour leur design intéressant (ils sont sortis plus tard). Je suis un peu dur avec le jeu, car pour l'époque, il n'y avait pas beaucoup de simulations de ce type de machine (Pinball Construction Set sur des ordinateurs de l'époque en est un intéressant), mais je ne vois pas comment il pouvait être amusant, qu'on le compare ou non aux vraies machines. Que fait Mario dans Pinball me direz-vous? Il agit un peu à la même manière que les jeux Breakout ou Arkanoid. (On met donc Mario dans un jeu qui n'a rien à voir avec lui dans lequel on lui fait reproduire le concept d'un autre jeu dans lequel il n'est jamais apparu... Ne vous inquiétez pas, ils "corrigeront" l'erreur en le mettant plus tard dans un jeu similaire à Breakout ou Arkanoid.) Il transporte une plate-forme qui soutient et fait rebondir la boule, dans un jeu bonus où se trouve également Pauline pour aucune raison (mais le but est de la sauver et de l'attraper quand elle tombe pour des points supplémentaires). C'est vraiment juste là pour que vous fassiez : «Cool! C'est Mario!» OK, peut-être aussi pour ajouter un peu de variation au gameplay... En tout cas, aujourd'hui ce jeu ne vaut plus la peine (peut-être à 5 cents), contrairement à d'autres jeux de Nintendo Entertainment System.

Golf (Nintendo Entertainment System)

Mario dans Golf (Nintendo Entertainment System)

Je ne suis pas un grand fan de golf en partant, tout ce que je peux vous dire c'est qu'il est générique avec des mauvais contrôles, tout comme le reste de la série des jeux de sport dont le titre du jeu est le nom du sport en tant que tel. Techniquement, le personnage du jeu n'avait pas de nom donné dans le jeu à l'époque. Son apparence est fortement influencée par Mario, légèrement plus grand et gras que d'habitude. Pourquoi? Pour faire vendre un jeu qui n'a rien d'autre en sa faveur peut-être? Nous savons maintenant qu'au Japon il s'appelle Ossan (ce n'est pas un nom, mais plutôt un terme vulgaire qui réfère à un homme ordinaire, dans la moyenne, un peu comme Mario est supposé être). Prenez note qu'on dit généralement que le personnage est bel et bien Mario en Amérique et Ossan au Japon, car l'identité d'Ossan n'a été révélée que dans un jeu exclusif là-bas plusieurs années plus tard. En Amérique, Mario se retrouve sur le devant de la boîte de la version Game Boy. Il s'agit du premier jeu de sport avec "Mario" comme joueur, mais il est très différent des autres qui incluront plus tard le vrai Mario et ses amis. Il n'y a pas de power-ups et le gameplay est simple, mais vraiment trop, ce qui rend la tâche difficile en quelque sorte avec peu d'indicateurs pour savoir où la balle risque d'atterrir. On a une vue d'ensemble du terrain et une vue rapprochée du golfeur séparée sur le même écran. À éviter vu la quantité de jeux de golf, même sur Nintendo Entertainment System, de meilleure qualité.

Golf (Game Boy)

Mario dans Golf (Game Boy)

Voici la version portable du jeu avec Mario (ou Ossan au Japon, je vous le rappelle). C'est un peu le même jeu, mais il nous offre le choix entre "Japan Course" ou "U.S.A. Course" comme terrains. Le jeu se déroule avec une vue de dessus du terrain et du personnage.

Golf: Japan Course/Golf: US Course (Famicom Disk System)
Mario dans Golf: Japan CourseMario dans Golf: US Course
Mario dans Golf: Japan CourseMario dans Golf: US Course

Il y eut deux variantes de Golf, sorties sur le Disk System rattachable à la NES japonaise, Japan Course, une simple mise à jour de l'original avec le vrai Mario de façon incontestable, et US course, une mise à jour qui élimine la vue d'ensemble du terrain et avec le vrai Mario dans un costume très semblable à celui qu'il porte dans NES Open Tournament Golf, mais étrangement moins détaillé.

Donkey Kong Circus (Game & Watch)

Mario dans Donkey Kong Circus

Voilà un jeu complètement dégradant nous montrant la vraie nature de Mario. Pendant que Donkey Kong est occupé à rouler sur un baril pour jongler avec des ananas (et il doit éviter des boules de feu qui tombent en même temps que les ananas), Mario ne fait qu'observer. En fait, d'après le titre, nous pouvons comprendre que c'est un spectacle de cirque, mais quand même... Ce n'est pas vraiment le meilleur Game & Watch, ce n'est juste pas si amusant que ça comparé à d'autres.

Super Punch-Out!! (Arcade)

Mario dans Super Punch-Out!! (Arcade)

Le jeu ressemble assez au premier et l'apparition de Mario est presque la même, sauf qu'il est en noir et blanc (Mario, pas le jeu).

Wrecking Crew (Nintendo Entertainment System)

Mario dans Wrecking Crew

Maintenant, Mario revient à une pratique plus près d'un métier manuel en étant ce travailleur de la construction qui doit briser des murs de brique et un peu tout ce qu'il y a dans le décor, tout en évitant les ennemis et les boules de feu. C'est donc un jeu de puzzle et vous pouvez même créer votre propre design de niveau. Inutile puisque la bonne vieille Nintendo Entertainment System ne peut le sauvegarder (la fonction de sauvegarde a pas été programmée selon la version japonaise qui sauvegardait grâce à une bande magnétique qui n'est pas compatible avec le système américain. Vous ne pouvez donc pas sauvegarder.) Ce jeu n'est ni aussi mauvais que certaines critiques le disent, ni aussi bon que les fans hardcores de Mario pourraient le dire. Le design des niveaux peut être varié, mais l'expérience de jeu revient toujours au même sans vraiment être attrayante plus que quelques minutes. Dommage...

Super Mario Bros. (Nintendo Entertainment System)
Mario dans Super Mario Bros. (Nintendo Entertainment System)Super Mario dans Super Mario Bros. (Nintendo Entertainment System)Fire Mario dans Super Mario Bros. (Nintendo Entertainment System)
MarioSuper MarioFire Mario

L'ultime classique pour plusieurs et pour des raisons évidentes, j'assume que vous y avez déjà joué au moins une fois. Peu importe les jeux médiocres dans lesquels il s'est prostitué, c'est pour Super Mario Bros. qu'il faut se rappeler de lui. Mario est apparemment un petit homme par nature, mais manger un certain type de champignon le fait grandir en Super Mario. Manger une Fire Flower le fait devenir Fire Mario, une condition sous laquelle il peut lancer de boules de feu. Dans le jeu en tant que tel, nous savons qu'il s'agit d'aller de gauche à droite pour arriver à la fin du niveau, en sautant plusieurs fois sur la route pour éviter (et écraser pour la première fois) des ennemis, ne pas tomber dans les trous, etc. Son affinité pour les tuyaux n'a pas changé, étant un plombier, il peut donc entrer dans des réseaux souterrains grâce à certains d'entre eux. Les raisons pour lesquelles des tortues lui en veulent ne sont pas très claires, mais ce qui est encore moins claire, c'est qu'est-ce que Bowser peut-être. Ce vilain est introduit dans ce jeu pour devenir le principal "bad guy" de la série en kidnappant Princess Peach (alors Princess Toadstool) à plusieurs reprises, la nouvelle compagne de Mario après Pauline. (Nous assumons qu'elle l'a finalement quitté pour Donkey Kong...) Pour en revenir à Bowser, le roi des petites tortues qui attaquent Mario, est-ce lui-même une tortue mutante? Est-ce un dragon, après tout il crache du feu? Est-ce un démon, Shigeru Miyamoto (son créateur) lui avait donné le titre de Daimaō, ce qui a normalement à voir avec le roi des démons? Dans le fond, on s'en fout, le jeu est bon avec des niveaux profonds pour l'époque, point.

Super Mario Bros. (Game & Watch)

Mario dans Super Mario Bros. (Game & Watch)

Essentiellement, c'est une traduction de l'expérience de Super Mario Bros. de la façon la plus près possible en Game & Watch. C'est peut-être le jeu le plus avancé sur Game & Watch pour cette raison, car il y a effectivement une reproduction limitée de 8 "mondes" comme dans le jeu d'origine et le but est le même.

Super Mario Bros. Special (NEC PC-8801)
Mario dans Super Mario Bros. Special (NEC PC-8801)Super Mario dans Super Mario Bros. Special (NEC PC-8801)Fire Mario dans Super Mario Bros. Special (NEC PC-8801)
MarioSuper MarioFire Mario

La tradition d'Hudson Soft se poursuit avec leur version spéciale de Super Mario Bros. pour des ordinateurs japonais, dont le NEC PC-8801. Le jeu est de moins haute qualité à cause de limitations techniques, mais vous pourriez le considérer comme une extension ou le véritable "Lost Levels" de la série, avec un nouveau design pour les niveaux, de nouveaux ennemis et plusieurs petits changements ici et là. Sur NEC PC-8801, on ne peut nous présenter qu'un bout du niveau sur un écran, après quoi le jeu change d'écran pour démontrer un progrès dans le niveau, au lieu de suivre Mario en bougeant la "caméra" en temps réel.

All Night Nippon Super Mario Bros. (Famicom Disk System)
Goomba dans Super Mario Bros. sur Nintendo Entertainment SystemGoomba alternatif dans All Night Nippon Super Mario Bros.
Goomba traditionnelGoomba alternatif

All Night Nippon Super Mario Bros. est aussi une version spéciale de Super Mario Bros., une sortie japonaise uniquement sur le Disk System rattachable à la NES japonaise. C'était un remix des tableaux du premier et deuxième Super Mario Bros., avec des ennemis changés par des graphiques ridicules ayant un lien avec une émission de radio japonaise de l'époque (c'est eux qui distribuaient cette version limitée du jeu).

Super Mario Bros. 2 (Famicom Disk System)
Super Mushroom dans Super Mario Bros. sur Nintendo Entertainment SystemPoison Mushroom dans Super Mario Bros. 2 sur Famicom Disk System
Super MushroomPoison Mushroom

Finalement vint la suite tant attendue à l'aventure épique qu'était Super Mario Bros., mais attendez... Non, cette suite ne parvint pas à nous, reste du monde, seulement au Japon. J'ai déjà vu des personnes accuser la simple présence du Poison Mushroom comme étant une raison pour laquelle nous n'avons pas reçu le jeu. Je suis d'accord avec le fait que sans prévenir en se déguisant sous l'apparence d'un power-up, ce champignon fait mal à Mario (et le tue s'il est déjà petit) et cela au commencement du premier niveau. Cependant, ce ne peut être la raison, car instinctivement, nous comprenons les effets néfastes du champignon après 1 ou 2 essais. Il y a aussi que le jeu au complet est BEAUCOUP plus difficile que le premier, tout en n'étant pas assez différent en apparence (il utilise carrément les mêmes graphiques). Je crois que ces raisons peuvent être fondées, mais nous ne saurons peut-être jamais la cause réelle. Tout ce que je sais, c'est qu'il ne faut quand même pas passer à côté de ce jeu, le design de ses niveaux est vraiment intéressant et c'est un véritable défi que de passer à travers. N'oublions pas aussi que Luigi démontrait des capacités différentes à Mario pour la première fois ici, c'est-à-dire qu'il peut sauter plus haut et plus loin que son frère avec une moins bonne traction comme défaut. Jouez-y dans sa version originale sur Disk System (via émulateurs, console virtuelle, PowerPak, import) ou dans le remake de Super Mario All-Stars (où il est nommé Super Mario Bros.: The Lost Levels), mais donnez sa chance à ce jeu maintenant qu'on le peut.

Super Mario Bros. 2 (Nintendo Entertainment System)/Yume Kōjō: Doki Doki Panikku (kanjis), Yume Kōjō: Doki Doki Panikku (Famicom Disk System)
Imajin dans Yume Kōjō: Doki Doki PanikkuPapa dans Yume Kōjō: Doki Doki PanikkuMario dans Super Mario Bros. 2 sur Nintendo Entertainment SystemSuper Mario dans Super Mario Bros. 2 sur Nintendo Entertainment System
Imajin (kanjis), ImajinPapa (kanjis), PapaMarioSuper Mario

Pour des raisons qui ne sont pas confirmées, mais que j'ai mentionnées plus haut, le véritable Super Mario Bros. 2 du Japon n'est jamais sorti ailleurs avant Super Mario All-Stars. Le jeu que nous recevions en Amérique sous le nom de Super Mario Bros. 2 est en fait une conversion d'un jeu sur le Disk System rattachable à la NES japonaise, Yume Kōjō: Doki Doki Panikku (ceci est la romanisation directe du japonais, "Panikku" vient du mot emprunté "Panic"). Cette version du jeu a à son tour été amenée au Japon sous le nom de Super Mario USA. Pourquoi avoir choisi ce jeu en particulier pour remplacer le jeu que nous n'allions pas recevoir? En fait, Shigeru Miyamoto, créateur de Mario, a travaillé beaucoup plus à la production de Doki Doki Panic que Super Mario Bros. 2 sur Disk System. Des éléments provenant directement de l'univers de Mario furent inclus dans le jeu, comme le power-up Starman, le POW block, les effets sonores similaires pour les sauts, etc.. Les personnages sont des mascottes provenant d'un festival japonais, mais ils furent transformés à la sortie américaine. Les capacités d'Imajin sont similaires à celle de Mario, mais le modèle de Papa est le plus semblable visuellement. Une touche apportée par Super Mario Bros. 2 est la réduction du personnage quand il n'a qu'un cœur, comme pour simuler ce qui arrivait à Mario et Luigi dans Super Mario Bros.. La plupart des changements dans la version américaine sont cosmétiques, les personnages principaux ont tous été remplacés par des personnages connus de Mario, mais la plupart des éléments n'ont pas été touchés, comme les graphiques représentant les ennemis et les objets dans l'environnement. Nous devons à ce jeu japonais relativement inconnu du reste du monde plusieurs éléments récurrents de la série Mario, comme les Shy Guys et le fait que Luigi est plus grand que Mario. C'est un jeu de plates-formes différent, original et avec 4 personnages qui se manient différemment, ce qui en fait en quelque sorte un meilleur jeu que si nous avions reçu le vrai Super Mario Bros. 2, trop similaire au premier sur plusieurs aspects. Le scénario était aussi complètement différent du premier avec un nouvel ennemi principal et le fait que la princesse n'était plus la cause de toute l'aventure, elle était même un personnage jouable.

BS Super Mario USA Power Challenge (Satellaview)

Statue dorée de Mario dans BS Super Mario USA Power Challenge

Seulement au Japon avaient-ils la moindre idée de l'existence de ce jeu. (Le Japon recevait presque tous les jeux, puisqu'ils provenaient de là en grande partie, l'Amérique recevait une bonne sélection et l'Europe... Elle était oubliée, mais un peu moins que l'Australie...) Le Satellaview était rattachable à la SNES japonaise et c'était à la base une façon de télécharger des jeux spéciaux et uniques par satellite à certaines heures. Le tout fonctionnait en s'abonnant au service après avoir acheté l'appareil. Il y avait même certains jeux avec des narrateurs qui indiquaient aux joueurs comment progresser en direct ou même des acteurs faisant des voix pour les scènes des jeux. Un concept unique et jamais reproduit tel quel. Pour ce qui est de la série Mario, plusieurs versions spéciales existent sur Satellaview, comme BS Super Mario USA Power Challenge. Ce sont des jeux très obscurs pour ceux qui n'ont pas pu les expérimenter à l'époque (donc tous sauf les japonais, même pas ceux qui importaient les jeux, car le service ne fonctionnait qu'au Japon), malgré l'émulation généralement possible de nos jours. BS Super Mario USA est une version de Super Mario Bros. 2 ou Super Mario USA assez semblable au remake inclus dans Super Mario All-Stars, mais avec du nouveau contenu, comme la statue dorée que vous pouvez voir ci-dessus (vous êtes supposé les collectionner et elles vous donnent une vie supplémentaire à chaque fois en même temps qu'elles vous guérissent), et de petits changements au gameplay (au lieu de pouvoir choisir n'importe quel personnage au début, vous commencez forcément par Mario, par exemple). C'était l'un des jeux dans lesquels il y avait de la narration (on peut le voir par des photos de certains personnages qui apparaissent de temps à autre dans un cadre) et il y avait aussi une trame sonore haute qualité qui jouait en direct. Sachez que les jeux portant le même titre ou presque qu'un jeu déjà sorti sur SNES sont des versions spéciales ou un remix de matériel déjà existant. Il y avait vraiment des versions uniques, comme un remake 16 bits du premier jeu de la série The Legend of Zelda que nous n'avons jamais reçu et qui n'a jamais été refait (sauf par des fans sur Internet).

Super Mario Bros. 3 (Nintendo Entertainment System)
Mario dans Super Mario Bros. 3Super Mario dans Super Mario Bros. 3Raccoon Mario dans Super Mario Bros. 3Fire Mario dans Super Mario Bros. 3Frog Mario dans Super Mario Bros. 3
MarioSuper MarioRaccoon MarioFire MarioFrog Mario
Tanooki Mario dans Super Mario Bros. 3Statue Mario (condition invincible de Tanooki Mario) dans Super Mario Bros. 3Mario monte un Goomba Shoe dans Super Mario Bros. 3Hammer Mario dans Super Mario Bros. 3
Tanooki MarioStatue Mario (condition invincible de Tanooki Mario)Mario monte un Goomba ShoeHammer Mario

Super Mario Bros. 3 fut une véritable révolution bien qu'il doive une partie de son concept à Super Mario Bros.. En apportant une multitude de power-ups (je n'aime pas le nouveau design de Fire Mario par contre) avec des capacités différentes et intéressantes dont Raccoon Mario qui peut "voler", la possibilité pour Mario de prendre les carapaces des tortues assommées et de les lancer par la suite (il ne pouvait pas les prendre en main avant, mais il pouvait quand même sauter sur la carapace pour qu'elle spin sur le sol dans les 2 premiers), des niveaux avec un design beaucoup plus complexe, attrayant et différent suivant des thèmes que les gamers de l'époque se rappellent encore à ce jour, une trame sonore un peu plus variée et entraînante, des graphiques largement supérieurs, ce jeu a tout pour lui. Aussi la carte du monde sur laquelle les niveaux sont positionnés aide à nous faire sentir que l'expérience est plus complète. Son gameplay a été calibré pour être véritablement de plus en plus difficile, sans jamais décourager le joueur par un défi insurmontable. Les niveaux suivent différents thèmes comme je l'ai dit et nous avons vraiment l'impression qu'ils sont différents les uns des autres, pas juste selon le monde, mais entre les niveaux individuels aussi. Pour moi, c'est le jeu qui crée la formule ultime que Mario devait suivre en 2D et celle dont je me souviendrai toujours. Le jeu fait "2D moderne" (moderne pour son temps) si vous comprenez ce que je veux dire. Ce concept a d'ailleurs été très bien adapté en 16 bits avec Super Mario World, mais le fait que Super Mario Bros. 3 est au moins aussi divertissant sur une console inférieure en fait le jeu supérieur, selon moi, bien que ce soit par peu. Pour moi, aucun Mario avec un gameplay en 3D n'a été aussi bon. Même s'ils demeurent excellents et que Super Mario 64 a apporté sa propre révolution en changeant le concept (maintenant des "missions"), ils ne peuvent émuler le divertissement de la simplicité 2D accompagnée d'excellents niveaux. (Sans que ce soit négatif pour les autres jeux de la série, avez-vous remarqué leur difficulté à inclure autant de power-ups avant Super Mario Galaxy? La grandeur variante de Mario est aussi quelque chose qui me manque depuis que Mario est en 3D.)

Tetris
Mario dans Tetris sur Nintendo Entertainment SystemAnimation de Mario qui gagne tel que vu de face dans Tetris sur Game BoyAnimation de Mario qui perd tel que vu de dos dans Tetris sur Game Boy
Nintendo Entertainment SystemMario gagne (Game Boy)Mario perd (Game Boy)

Le classique par excellence du jeu de puzzle. Mon secret noir de gamer, c'est que je ne suis pas très bon à Tetris (Solo est vraiment meilleur que moi), mais je ne déteste pas le jeu pour autant. Même chose pour les jeux de rythme, mon cerveau n'arrive juste pas assez rapidement à analyser la situation. Attention, je ne me traite pas de stupide, je suis capable de très bonnes réflexions, je suis juste un peu lent à y arriver... Assez parlé de moi, mais je me disais que vous saviez déjà ce qu'est supposé être Tetris, ce jeu où il faut empiler des blocs de diverses formes qui tombent de plus en plus vite. Votre but est de faire des lignes complètes et vous perdez aussitôt que l'écran déborde à la verticale. Deux versions sont sorties sur Nintendo Entertainment System, une non-licenciée par Tengen (elle n'est pas restée longtemps en magasin) et une faite par Nintendo eux-mêmes. La version Tengen est malgré tout la favorite de presque tous, à cause d'un mode multijoueur absent dans la version Nintendo. J'ai même déjà entendu que "Tengen Tetris" est le jeu de Nintendo Entertainment System le plus rare et par conséquent, le plus dispendieux (j'ai vu des copies emballées et dites neuves à plus de 300$). La version Game Boy contient aussi un mode multijoueur, bien qu'il vous faille un câble spécial pour relier deux systèmes. La version Nintendo a quelque chose de plus par rapport à la version Tengen, la présence de personnages Nintendo, dont Mario, si vous réussissez "Level 9 Height 5"... Dans la version Game Boy, faite par Nintendo, il va sans dire que Mario est présent. Lors d'une partie multijoueur, sa face est à l'écran dans un petit carré (c'est Luigi pour le deuxième joueur) et quand vous gagnez ou perdez, une animation de Mario (ou Luigi) content ou triste se met à jouer. Rien de plus à dire là-dessus, mais ce n'est vraiment pas nécessaire. Non, je veux dire vraiment inutile, en fait, l'apparition inattendue de Mario dans la version sur Nintendo Entertainment System est véritablement l'une des choses les plus inutiles que j'ai eu la chance de voir dans un jeu vidéo, alors que je peux comprendre sa présence dans la version Game Boy (pour indiquer la différence entre le premier et le deuxième joueur). Sur Nintendo Entertainment System, au lieu de mettre cette chose inutile et de nous donner le choix entre quelques musiques classiques, ils auraient pu mettre la première musique de la version Game Boy (version du jeu la plus vendue, c'est un jeu simple parfait pour les consoles portables), mais j'avoue qu'ils ne pouvaient savoir qu'elle deviendrait intimement liée au jeu. (Son véritable titre est Korobeiniki, une musique du folklore russe en vérité, comme l'origine du créateur du concept de Tetris est lui-même d'origine Russe.)

Alleyway (Game Boy)
Mario dans AlleywayBonus Mario dans Alleyway
MarioBlocs représentant Mario (niveau bonus)

Il n'y a pas grand chose à dire sur ce jeu, ce n'est qu'un clone de Breakout ou Arkanoid pour Game Boy, mais moins bon. Le gameplay est plutôt lent et rapidement ennuyant. Vous vous rappelez que Mario a déjà joué un rôle similaire à ces jeux dans Pinball sur Nintendo Entertainment System? Faire rebondir une balle à l'aide d'une plate-forme pour qu'elle aille détruire des blocs en rebondissant sur eux. Là où je veux en venir, c'est qu'en partant ce jeu, c'est-à-dire aussitôt que le bouton Start est pressé, Mario se dépêche d'embarquer dans la barre au bas de l'écran qui est un vaisseau servant à faire rebondir la balle. WTF!!! Je sais que c'était aussi supposé représenter un vaisseau dans Arkanoid, mais il semblerait bien que Mario ici soit retourné au métier le plus vieux du monde, moins glorieux que plombier (et je ne croyais pas cela possible). Il y a aussi un niveau bonus où des blocs forment un Mario géant qu'il faut détruire à l'aide de la balle, ce qui n'aurait été qu'un simple hommage, mais ils ont vraiment voulu impliquer Mario encore plus en faisant comme s'il pilotait le vaisseau que vous contrôler tout au long du jeu. Quel sens est-ce que ça fait que Mario détruise une représentation géante de lui-même pour faire des points? En tout cas, jeu TRÈS ordinaire et je doute que Mario l'ait vraiment aidé à se vendre.

Super Mario Land (Game Boy)
Mario dans Super Mario LandSuper Mario dans Super Mario LandMario pilote un sous-marin dans Super Mario LandMario pilote un avion dans Super Mario Land
MarioSuper MarioMario pilote un sous-marinMario pilote un avion

Parce que n'importe qui peut apprendre à piloter un sous-marin et un avion du premier coup : Super Mario Land. Sérieusement, c'était le premier vrai jeu Mario sur Game Boy et bien qu'il soit différent de ce à quoi l'on est habitué pour cette série, c'est un bon jeu. Ce n'est pas un jeu de pilotage d'engins, ce ne sont que deux courts moments uniques à ce jeu et à la série, sinon c'est un jeu de plates-formes standard. Même s'il n'y a pas un graphique différent pour Fire Mario, le power-up existe dans le jeu, mais au lieu de lancer des boules de feu qui roulent sur le sol, ce sont des balles qui rebondissent au contact des murs et sols. Ce n'est pas un très long jeu et il n'y a pas de sauvegarde, similaire à Super Mario Bros. sur ces points. Les graphiques sont très simples et petits, je veux dire même pour un jeu de Game Boy. Les contrôles sont un peu plus difficiles et raides. Malgré ces problèmes, c'est une bonne adaptation de l'expérience Mario dans cette première tentative sur Game Boy et c'est encore jouable de nos jours, même s'il faut un peu se forcer à regarder au-delà des problèmes mentionnés. Ce jeu est produit par le créateur même de la machine, le respectable et défunt Gunpei Yokoi (contrairement à Shigeru Miyamoto pour les autres Mario). Les environnements sont très différents, incluant une ambiance égyptienne, chinoise et même des moaïs à certains endroits. C'est un peu étrange et dépaysant comparé aux autres jeux de la série, différent, mais moins inspiré. Il y a quelques nouveaux ennemis (dont un extra-terrestre comme boss final, ce qui ne fait pas très "Mario") et la classique tortue a maintenant une carapace explosive après sa mort. Comme je le disais, c'est un bon jeu pour une première entrée dans la série "Land", il a quand même ses moments et il est parfait pour vous divertir le long de la route (en autant que vous n'êtes pas en train de conduire, imaginez les nouvelles : «Mario tue! Les jeux vidéo sont violents!») Les suites vont en s'améliorant et elles tentent toujours de recréer le genre, avec beaucoup plus de succès encore que Super Mario Land.

Dr. Mario
Dr. Mario animé dans Dr. Mario sur Game BoyDr. Mario animé dans Dr. Mario sur Nintendo Entertainment System
Nintendo Entertainment SystemGame Boy
Dr. Mario animé de Dr. Mario dans Tetris & Dr. Mario
Super Nintendo Entertainment System (Dr. Mario dans Tetris & Dr. Mario)

Il y en a parmi vous qui seraient peut-être hésitants à vous laisser soigner par un homme qui passe la majeure partie de son temps à combattre des tortues et des crabes mutants dans les égouts de New York, mais ne soyez pas inquiets, cela veut juste dire que vous êtes normaux. Si Mario est un médecin qualifié, je pense qu'il pourrait laisser tomber son sideline de plombier définitivement, mais je doute que ce soit le cas, puisqu'il ne fait que lancer des vitamines à l'infini en espérant que tous les problèmes se règlent. Ce n'est que la moitié du travail de médecin, il faut nous bourrer de pilules, oui, mais aussi jouer au golf... Attendez, il existe la série Mario Golf, il y a donc de l'espoir pour Mario! Revenons à nos moutons ou devrais-je dire nos virus dans le cas présent. Ce jeu est un clone de Tetris à la base, mais le but est différent. Il y a des virus de différentes couleurs placés dans le "niveau" et il faut empiler des vitamines de la bonne couleur par-dessus eux pour les éliminer du système du patient. J'aimerais pouvoir accuser Mario de s'être souillé pour mieux faire vendre un clone sans but de Tetris, mais ce n'est pas le cas. C'est un jeu original et Nintendo a inventé une bonne mascotte mémorable avec Dr. Mario qu'on associe maintenant au concept du jeu. La meilleure offre est probablement la version Game Boy puisque c'est un petit jeu simple parfait pour la console. Il y aussi le remake 16 bits sur Super Nintendo Entertainment System, car même si les graphiques ne sont pas l'importance du jeu, c'est une compilation s'appelant Tetris & Dr. Mario qui contient les deux classiques, pour les jours où vous ne pouvez pas vous décider.

F-1 Race (Game Boy)

Mario dans F-1 Race (Game Boy)

Les chances que vous connaissiez ce jeu sont probablement minces, mais vous vous doutez qu'il s'agit d'un jeu de course Formule 1. C'est un jeu de Game Boy ou de Nintendo Entertainment System (exclusif au Japon pour cette console). Seulement le jeu de Game Boy contient Mario. La version Nintendo Entertainment System a des meilleurs contrôles, mais ni l'une ni l'autre des versions n'est parfaite et il a toujours existé des meilleurs jeux de course. D'une certaine façon, la version de Nintendo Entertainment System est plus comparable à Pole Position avec un temps limite pour se rendre à un point précis alors qu'il faut absolument finir en première place dans la version Game Boy (il existe aussi le mode "Time Trial"). Je trouve cette version plus acceptable étant sur une console portable, car c'est un jeu de course simpliste, mais où il faut apprendre à maîtriser les tournants parfaitement en recommençant à maintes reprises une même piste. On pourrait quasiment parler de mémoriser un pattern comme dans Punch-Out!!, même si les deux n'ont pas de lien (à part Mario). À chaque fin de course pour la version Game Boy, un personnage Nintendo vous salue, dont Mario. Ils savaient que ce n'était pas le meilleur jeu de courses disponible (on peut quand même avoir du plaisir à y jouer quelques minutes) et c'est comme s'il fallait le "Official Mario Seal of Quality" pour justifier son existence. Est-ce pour cette raison que je préfère la version Game Boy? Est-ce parce que ça lui donne plus de personnalité? J'en doute, je ne crois pas à l'efficacité des messages subliminaux...

Logo Nintendo tout ce qu'il y a de plus normal...


Super Mario World (Super Nintendo Entertainment System)
Mario dans Super Mario WorldSuper Mario dans Super Mario WorldFire Mario dans Super Mario WorldMario monte Yoshi dans Super Mario WorldCape Mario dans Super Mario World
MarioSuper MarioFire MarioMario monte YoshiCape Mario

C'est un jeu excellent qui, comme je l'ai déjà dit, adapte le concept de Super Mario Bros. 3 dans un univers 16 bits, donc plus beau et avec plus de capacités techniques. Les environnements sont superbes et le design des niveaux est spectaculaire. Encore une fois, ils suivent un thème, il y a des tonnes de secret et il ne manque pas de tableaux justement. Il y a quand même moins de transformations qu'avant, mais elles sont plus fréquentes. La nouveauté n'est pas vraiment Cape Mario, car il est comparable à Raccoon Mario (sauf que Mario peut planer indéfiniment avec un bon rythme au bouton s'il ne se fait pas toucher par un ennemi), la nouveauté est Yoshi. Ce genre de petit dinosaure fictif est effectivement apparu dans ce jeu, bien qu'un jeu de Game Boy pas très bon ait exploité son nom peu après. Nous connaissons tous sa longue langue pouvant apporter des ennemis à sa bouche pour qu'il les... Avale. Il n'y existe pas qu'un Yoshi vert, mais une multitude de couleurs avec des capacités différentes sont trouvées secrètement dans le jeu. Ce n'est qu'à travers des suites que nous en apprendrons plus sur cette curieuse espèce. Un peu comme tous les jeux de la série principale de Mario jusqu'à maintenant dans cette liste, c'est un symbole même de l'excellence du jeu de plates-formes. (Vous pouvez aussi le retrouver dans une version spéciale de Super Mario All-Stars dans laquelle il est inclus, la meilleure offre.)

Super Mario's Wacky Worlds (CD-i)

Capture d'écran de Super Mario's Wacky Worlds

Voici le prototype d'un jeu conçu pour être la suite directe à Super Mario World. Je vous présente un prototype parce qu'aucune version complète n'existe. Il fut créé grâce à une entente entre Philips et Nintendo leur permettant d'utiliser les personnages de Nintendo, car ils étaient supposés développer un système fonctionnant avec des CDs pour la SNES. Il devint un système individuel, la CD-i, après que Nintendo se soient désintéressés du projet, suite à quoi Super Mario's Wacky Worlds fut abandonné pour Hotel Mario (voir un peu plus loin dans la liste pour comprendre à quel point ce fut une erreur de jugement énorme). Plusieurs rumeurs circulent à propos de Wacky Worlds. On dit que Nintendo se sont aperçus que malgré les avantages du CD par rapport à leurs traditionnelles cartouches et malgré le nouveau système offrant quelques mises à jour techniques, il y a des choses que la SNES peut faire que la CD-i ne peut accomplir au niveau graphique (même si cette dernière offre une plus haute résolution). Il s'agirait d'effets graphiques spéciaux. Je ne jugerai pas un prototype à peine complété, il y a des tonnes de bugs, les animations ne sont pas vraiment fluides, il n'y a presque rien dans les niveaux. Je dois dire que certains des paysages sont bien dessinés, mais ils font moins naturel (comme si un univers de jeu vidéo était naturel, je perds ma connexion avec la réalité de plus en plus), ils perdent du style de Super Mario World pour en gagner un autre plus artistique à l'allure pré-rendue (que j'aime moins, goût personnel). D'après les niveaux inclus, on dirait qu'ils s'enlignaient sur quelque chose de plus semblable aux niveaux des versions Game Boy, c'est-à-dire des niveaux que nous ne sommes pas habitués de voir dans la série principale normalement : la Grèce antique, ce qui semble être un bateau pirate, la jungle, un laboratoire. Ça aurait pu être intéressant, mais on ne peut le savoir, car dans son état actuel le jeu n'a pas l'air très professionnel et il n'est pas vraiment "jouable". Bien sûr, si l'on se fie à presque tout ce qui est sorti sur CD-i, on peut se dire qu'il aurait été affreux et que les contrôles auraient probablement été largement inférieurs à Super Mario World sur SNES.

NES Open Tournament Golf (Nintendo Entertainment System)

Mario dans NES Open Tournament Golf

La version américaine de Mario Open Golf sur Nintendo Entertainment System, c'est bien sûr un jeu de golf. Cette fois-ci, il est beaucoup moins générique que Golf et plus de contrôle et de statistiques sont décrites. La version japonaise originale est très différente, beaucoup plus difficile avec plus d'obstacles sur les terrains et justement, plus de terrains. C'est essentiellement le même jeu, mais avec des terrains différents. Des choses ont quand même été ajoutées dans la sortie américaine, comme la capacité d'obtenir des prix en argent ajoutant de la rejouabilité au jeu. J'imagine que les amateurs de golf ont apprécié ce jeu, je n'en suis pas particulièrement un.

Mario the Juggler (Game & Watch)

Mario dans Mario the Juggler

Historiquement le dernier jeu Game & Watch à avoir été fait et c'est un remake du premier appelé Ball. Mario doit jongler avec divers objets, c'est tout. Que voulez-vous? C'est un Game & Watch. Avec la venue du Game Boy, il était temps que la série Game & Watch disparaisse, ayant servi à sa cause pendant 11 longues années (je considère presque les jeux et consoles comme des êtres humains, je suis probablement schizophrène, mais vaut mieux attendre un peu plus de symptômes avant de consulter).

Yoshi
Mario animé dans Yoshi sur Game BoyMario animé dans Yoshi sur Nintendo Entertainment System
Game BoyNintendo Entertainment System

Yoshi est un simple jeu à la Tetris où les objets s'empilent les uns par-dessus les autres. La différence est que Mario doit faire bouger les colonnes pour que 2 objets (des monstres) de la bonne sorte se touchent à la verticale. Lorsque l'objet est un œuf, un bébé Yoshi se forme et élimine un groupe de monstres. Tetris est meilleur, Dr. Mario est meilleur et ce n'est qu'un début à la quantité de jeux de la sorte qui étaient meilleurs et disponibles à l'époque. Comme si Mario n'était pas suffisant dans le jeu, ils ont mis Yoshi dans le titre, un personnage assez récent et populaire à l'époque. On peut aussi voir Yoshi à quelques endroits dans le jeu, mais ce n'est pas un jeu à propos de Yoshi ou Mario et leurs thèmes sont à peine utilisés autre que des graphiques par-ci par-là. J'ai toujours su que Yoshi finirait prostitué, on n'a qu'à voir sa langue...

Mario Is Missing!
Mario dans Mario Is Missing! sur DOSMario dans Mario Is Missing! sur Super Nintendo Entertainment SystemMario dans Mario Is Missing! sur Nintendo Entertainment System
DOSSuper Nintendo Entertainment SystemNintendo Entertainment System

Les graphiques, comme pour la plupart des situations dans la majorité des jeux éducatifs Mario, sont étranges ou inattendus (c'est surtout des versions DOS que je parle, peut-être que c'est juste moi qui n'y est pas habitué). C'est cool par contre que la version Nintendo Entertainment System ait adapté l'apparence de Mario dans Super Mario World. Cependant, toutes les versions sont essentiellement le même jeu, sauf pour quelques petites différences qui le rendent plus ou moins endurable (aucune version n'est vraiment endurable à vrai dire), mais qui ne changent pas ce qu'est le jeu en général. Pour ce qui est de la version Nintendo Entertainment System justement, comme le pointait l'Angry Video Game Nerd dans sa critique (aussi de Mario's Time Machine que vous verrez plus bas dans cette liste), nous nous attendions à un bon jeu de plates-formes qui suit l'excellence de Super Mario World pour finalement tomber sur un jeu éducatif mettant en vedette Luigi. Je me suis fait piégé à l'époque en louant la version Super Nintendo Entertainment System (j'avais environ 7 ou 8 ans lors de cet incident). Je ne savais pas encore parler anglais, vous pouvez imaginer ma déception lorsque je me suis rendu compte qu'il fallait répondre à des questions géographiques sur des endroits que je connaissais à peine et dans une langue que je ne comprenais pas, surtout que c'était le seul vrai but du jeu. Le prétexte est que Luigi doit retrouver Mario qui a été kidnappé. Au cours du jeu, Luigi doit se promener dans les villes et réclamer des objets qui ont été volés par les tortues travaillant pour Bowser (en leur sautant dessus sans risque de se faire attaquer, tout simplement). Il doit retourner ces objets à des points précis correspondant à son lieu d'origine et répondre à une question à propos de l'objet. Le moment où il faut aller attaquer ces tortues ne sert qu'à étirer le jeu qui ne contient aucun gameplay et c'es très répétitif. Bien franchement, même en comprenant l'anglais aujourd'hui, ce jeu n'est pas bon du tout. Ce n'est pas un bon jeu éducatif parce qu'il n'utilise pas les possibilités de l'aspect jeu pour être intéressant, mais plutôt pour étirer la longueur du jeu. Ce n'est pas un bon jeu parce que les scènes de "jeu" sont quasiment absentes puisqu'elles sont toutes pareilles ou presque et que sinon, il faut répondre à des questions. Ce n'est pas un jeu, ce n'est pas éducatif, ce n'est qu'un jeu médiocre. Très dommage, car c'est le premier jeu mettant Luigi en vedette tout seul et la seule chose qu'il accomplit, c'est de violer la qualité du personnage.

Mario Teaches Typing (DOS)
Mario dans Mario Teaches TypingVisage de Mario en 2D dans Mario Teaches Typing (version disquette)
MarioVisage de Mario en 2D (version disquette)
Visage de Mario en 3D dans Mario Teaches Typing (version CD)
Visage de Mario en 3D (version CD)

Ce n'est pas un jeu, mais un logiciel pour apprendre la bonne façon de taper sur les touches d'un clavier. Étant évidemment centré envers les enfants, les développeurs ont trouvé une bonne façon de déguiser le tout en jeu pour captiver l'attention des jeunes. Il faut taper sur les touches qui apparaissent à l'écran assez rapidement pour permettre à Mario d'éviter des obstacles et de poursuivre son chemin (ce n'est qu'un mode de jeu, il y en a d'autres qui reviennent plus ou moins au même). La musique est prise de Super Mario World, en moins bonne qualité pour la version disquette. Les graphiques sont étranges en poursuivant une tradition que je mentionnais il n'y a pas si longtemps, mais ils sont assez colorés pour plaire aux enfants. Regardez comment Mario a l'air absent dans la version disquette. La tête en 3D dans la version CD est vraiment épeurante (première apparition en 3D de Mario), elle flotte dans le vide, elle est à peine animée et elle nous énerve à tout bout de champ avec les tonnes de dialogues inutiles (première apparition d'une voix pour Mario, par Ronald Ruben, qui fut remplacé par la voix similaire de Charles Martinet pour les autres jeux Mario avec des voix) enregistrés pour toutes les actions, mais qui peuvent au moins être sautés. Je sais que ce n'est rien d'autre qu'une façon facile de faire de l'argent sur le dos de Mario, mais ce jeu est bien fait pour ce qu'il est et je pense sincèrement que la thématique Mario peut aider à faire accepter le "jeu" pour les plus jeunes (ne nous le cachons pas, pour nous aussi, au moins un petit peu...) Aussi tard que 1997, une suite fut développée en recyclant pas mal de choses du premier jeu, mais en ajoutant des modes. Si vous avez déjà le premier jeu, il n'est pas vraiment nécessaire de se procurer cette "suite" et si je ne me trompe pas, à part l'avantage qu'elle fonctionne sur Windows, je pense que les voix ne peuvent pas être sautées.

Super Scope 6 (Super Nintendo Entertainment System)

Mario pilote un avion dans Super Scope 6

Le Super Scope était un modèle de fusil (plus un bazooka) compatible avec la Super Nintendo Entertainment System pour certains jeux de tir. Super Scope 6 est le nom du jeu distribué avec le périphérique, une compilation de 2 jeux très génériques requérant de tirer sur des objets qui vont de plus en plus vite. Mario apparaît dans l'un des deux et il faut le sauver en tirant sur un ennemi qui le poursuit pour obtenir des points bonus. Comme c'est un peu la démonstration d'une technologie Nintendo, disons que son apparition inutile peut passer, étant monsieur Nintendo en personne. L'autre jeu est une variante à Tetris où vous n'avez aucun contrôle sur la disposition des formes, mais vous pouvez tirer jusqu'à 2 blocs qui composent une forme à chaque "tour". Le concept ne semble pas si pire, mais ça ne fonctionne pas très bien. Les consoles ont toujours essayé d'avoir leur propre modèle de fusil (même récemment avec le contrôleur de Wii) avec plus ou moins de succès, en général moins qu'aux arcades. Le contrôle fonctionne mal et pas tout le temps, largement dépendant de votre moniteur (aujourd'hui, nous pouvons dire adieu à ces périphériques qui dépendaient du fonctionnement des téléviseurs traditionnels, sauf pour la Wii, bien sûr), et peu de jeux sont compatibles et bons en même temps, si vous voyez ce que je veux dire.

The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow Up (DOS) – CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR MIEUX VOIR, DÉSOLÉ
Chef Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpAttorney Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpRace Car Driver Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpScientist Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpMedical Doctor Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow Up
Chef MarioAttorney MarioRace Car Driver MarioScientist MarioMedical Doctor Mario (et puis quoi encore? Charpentier et plombier... À vrai dire, oui...)
Astronomer Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpCarpenter Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpDJ Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpFirefighter Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpProfessional Athlete (American Football Player) Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow Up
Astronomer MarioCarpenter MarioDJ MarioFirefighter MarioProfessional Athlete (American Football Player) Mario
Computer Programmer Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpArmed Forces Pilot Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpForest Ranger Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpFarmer Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpMarine Biologist Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow Up
Computer Programmer MarioArmed Forces Pilot MarioForest Ranger MarioFarmer MarioMarine Biologist Mario
Plumber Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpZoo Keeper Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpPolice Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpEye Witness Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpHomemaker Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow Up
Plumber MarioZoo Keeper MarioPolice MarioEye Witness MarioHomemaker Mario
Barber Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpEmployee Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpAstronaut Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpPharmacist Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow UpPatient Pet Raccoon Mario dans The Electric Crayon, Version 3.10: Super Mario Bros. & Friends - When I Grow Up
Barber MarioEmployee MarioAstronaut MarioPharmacist MarioPatient Pet Raccoon Mario

Mario nous revient avec ses multiples talents dans ce jeu où nous découvrons qu'il peut vraiment pratiquer n'importe quel métier. Encore une fois, les graphiques sont de basse qualité pour ce jeu "éducatif" ou conçu pour les plus petits et j'ai de la misère à distinguer Mario de Luigi. Je veux dire si je compare à ce que je suis habitué de la série principale, ce qui est peut-être trop élevé pour le standard qu'ils visaient ici. Ce n'est qu'un jeu de coloriage qui a la tâche d'enseigner aux enfants plus ou moins ce dont ont l'air les gens pratiquant différents métiers, avec des animations pour certains métiers (vous êtes supposé les voir en pesant sur un icône une fois le dessin colorié), mais pas tous. Qui de mieux qu'un plombier italien, son frère, une princesse et un dinosaure/tortue/mutant/démon pour éduquer vos enfants... À bien y penser, si ces gens/choses sont supposément plus qualifiés que vous au métier de parent, vous devriez peut-être considérer à donner vos enfants en adoption. Trêve de plaisanteries, ce jeu est adéquat pour les jeunes à l'époque où ils aiment colorier ou pour les plus vieux qui retombent en enfance, j'imagine...

Mario Paint (Super Nintendo Entertainment System)

Mario dans Mario Paint

La plupart des gens qui avaient une SNES à l'époque de la sortie de Mario Paint savent ce que c'est. Il s'agit d'un jeu qui utilise la souris pour SNES, car c'est un peu comme un logiciel d'ordinateur où il faut déplacer un curseur ou une flèche. De façon très primitive bien entendu, vous pouvez peinturer avec diverses couleurs à l'écran pour créer des images. Il y a aussi plusieurs autres activités comme créer des étampes, créer de la musique (à l'aide de formes qui font des sons et dont le pitch peut être modifié) et jouer à Coffee Break aussi connu sous le nom de Gnat Attack, un petit jeu dans lequel vous avez une tapette à mouche et vous devez tuer des insectes volants. Ceux qui connaissent Mario Paint savent aussi qu'à moins d'être l'une des personnes expérimentées sur Internet qui ont probablement passé des heures à expérimenter avec le logiciel, vous n'arriverez à rien créer de passablement bon. C'était mon cas... Faire un tel jeu sur une console était nouveau, malheureusement les enfants s'en lasseront une fois la nouveauté passée et quand ils verront qu'ils n'aboutissent à rien. Les adultes ne s'attarderont pas à un jeu comme ça quand ils ont des logiciels sur leur ordinateur qui peuvent faire la même chose et encore plus. Néanmoins, plusieurs personnes chérissent ce jeu et je ne les blâme pas. Je juge encore la présence de Mario comme étant acceptable dans un jeu qui introduit un nouveau périphérique pour la console de Nintendo.

Super Mario Kart (Super Nintendo Entertainment System)

Mario pilote un kart dans Super Mario Kart

C'est peut-être ce jeu qui a donné sa chance à Mario d'apparaître dans une multitude de jeux de sport. Il avait apparu auparavant dans Golf sur Nintendo Entertainment System, mais Super Mario Kart a été VRAIMENT bien reçu des critiques et des fans et il a popularisé un sous-genre du jeu de course. Il comporte tous les éléments qui donnent cette personnalité particulière aux jeux de sports avec Mario et compagnie. Des personnages reconnaissables avec différents avantages et désavantages, un gameplay simple que tout le monde peut apprécier (même ceux qui ne sont pas amateurs du sport en question) et une tonne de power-ups. Mario n'a rien à faire avec les sports qu'il pratique, mais à ce point dans son histoire, on comprend qu'il est un personnage générique créé pour être utilisé dans n'importe quoi. Je ne peux rien dire contre ça quand le jeu est bon et c'est le cas.

Super Mario Land 2: 6 Golden Coins (Game Boy)
Mario dans Super Mario Land 2: 6 Golden CoinsSuper Mario dans Super Mario Land 2: 6 Golden CoinsFire Mario dans Super Mario Land 2: 6 Golden CoinsBunny Mario dans Super Mario Land 2: 6 Golden CoinsMario à l'intérieur d'une bulle dans Super Mario Land 2: 6 Golden Coins
MarioSuper MarioFire MarioBunny Mario ou Rabbit MarioMario à l'intérieur d'une bulle
Space Suit Mario dans Super Mario Land 2: 6 Golden Coins
Space Suit Mario

Si j'ai trouvé que le premier Super Mario Land était bon, j'ai trouvé le deuxième excellent ou presque parfait. Il a complètement changé l'apparence, le contrôle et le gameplay du premier pour se rapprocher plus de celui introduit dans Super Mario Bros. 3, mais en y apportant sa touche unique et originale jamais vue dans les autres Mario. Les niveaux suivent tous une thématique différente et bien franchement, certaines des meilleures. Il y a un monde dans l'espace (bien avant Super Mario Galaxy), un autre à l'intérieur d'un Mario robotisé gigantesque, un autre avec un thème Halloween/horreur, c'est un jeu très varié et divertissant. Bunny Mario ou Rabbit Mario est un costume unique à ce jeu, mais un peu semblable à Raccoon Mario ou Cape Mario en vous permettant de flotter. Si vous tenez A enfoncé quand Mario est au sol, il se met à sautiller comme un lapin. C'est le premier jeu dans lequel Mario démontre une capacité à détruire des blocs sous lui par un saut spécial (un spin jump ici). C'est aussi la première apparition de Wario, en tant que boss final. Il y a peut-être quelques jeux que l'on peut sauter dans la série des Mario (surtout des hors-séries), mais même si ce n'est qu'un jeu de Game Boy, vous ne pouvez pas passez à côté de celui-ci. Il est à un niveau d'excellence comparable à Super Mario Bros. 3 ou Super Mario World.

Yoshi's Cookie
Mario au contrôle des joysticks dans Yoshi's Cookie sur Game BoyMario au contrôle des joysticks dans Yoshi's Cookie sur Nintendo Entertainment SystemMario au contrôle d'un joystick dans Yoshi's Cookie sur Super Nintendo Entertainment System
Game BoyNintendo Entertainment SystemSuper Nintendo Entertainment System

Voici un autre jeu qui exploite la popularité de Yoshi avant tout, et qui dit Yoshi dit Mario. Celui-ci apparaît un peu partout dans le jeu, principalement aux commandes des joysticks qui déplacent des biscuits remplissant peu à peu l'écran à l'horizontale et à la verticale. Votre but est d'aligner le même type de biscuit sur une seule ligne pour les éliminer. Vous pouvez déplacer toute une ligne à la verticale ou à l'horizontale. Ce n'est pas le meilleur jeu de puzzle, mais ce n'est quand même pas si pire, meilleur que l'autre jeu se nommant tout simplement Yoshi. C'est un peu plus mouvementé, mais la façon dont les objets se déplacent n'est pas naturelle, il faut s'y habituer. Il y a aussi un mode "puzzle" où il faut réussir à éliminer tous les biscuits à l'écran en un nombre prédéfini de coups. Personne n'aurait vraiment porté attention à ce jeu si ce n'était de la présence de ces personnages aimés de tous. La version Super Nintendo Entertainment System contient une mise à jour à l'apparence de Yoshi (plus grosse tête et cou plus court) réutilisée par la suite.

Mario's Time Machine
Mario dans Mario's Time Machine sur DOSMario dans Mario's Time Machine sur Super Nintendo Entertainment SystemMario dans Mario's Time Machine sur Nintendo Entertainment System
DOSSuper Nintendo Entertainment SystemNintendo Entertainment System

Si vous regardez ce de quoi Mario a l'air sur DOS, vous pouvez vous doutez qu'il suit la tradition du jeu éducatif mettant en vedette Mario. Encore une fois, toutes les versions sont essentiellement le même jeu à quelques différences près. Cela peut paraître incroyable, mais il est encore pire que Mario Is Missing!, car il est très difficile de savoir où aller et quoi faire. Le jeu nous laisse beaucoup de place à l'erreur et il est rempli de minijeux ennuyants et répétitifs à travers lesquels il faut repasser à chaque fois que l'on veut progresser. Ce n'est plus un jeu géographique médiocre (l'autre était à peine géographique en passant), mais un jeu historique médiocre avec un titre qui est pourtant plus accrocheur que le précédent. Mario, j'espère que tu te sens sale!

Série Mario's Early Years (Super Nintendo Entertainment System/DOS)

Mario dans la série Mario's Early Years

Trois jeux éducatifs ciblés envers les enfants d'âge préscolaire sont sortis sous ce titre environ au même moment : Preschool Fun, Fun with Letters et Fun with Numbers. D'après le titre de chacun, vous devriez être en mesure de savoir à quoi ils servent, le seul mot de trop est "Fun" dans le titre. Je ne ferai pas une véritable critique de la qualité de ces jeux, car je suis très loin d'avoir l'âge requis pour pouvoir les apprécier à leur juste valeur (bons ou pas), mais sans être un parent ou planifier de le devenir, je pense qu'il est raisonnable de passer du temps plus près de son jeune en lui apprenant les bases à notre manière plutôt que d'être contrôlé par un jeu vidéo. Certains logiciels peuvent sûrement aider, comme ceux plus complets aujourd'hui disponibles sur ordinateur, mais regardons la vérité en face, quel parent a utilisé Mario's Early Years pour apprendre à son jeune à lire, écrire et compter? Les jeunes sont plus dissipés devant la télévision et devant ce qui semble être un jeu vidéo, peut-être qu'un bon vieux livre ferait mieux l'affaire pour cette tâche difficile. Mario's Early Years présente possiblement des bonnes activités que je n'ai pas vraiment essayées, mais ce semble être une façon facile d'utiliser le nom de Mario pour soutirer de l'argent aux parents plus qu'autre chose cette fois-ci.

The Legend of Zelda: Link's Awakening (Game Boy)
Tarin (clone de Mario) dans The Legend of Zelda: Link's AwakeningRaccoon Tarin (clone de Raccoon Mario) dans The Legend of Zelda: Link's Awakening
Tarin (clone de Mario)Raccoon Tarin (clone de Raccoon Mario)

Link's Awakening est le seul jeu sur Game Boy reproduisant l'aventure épique de la série Zelda à sa manière et il vaut totalement le coup. Les autres jeux Zelda sont apparus sur Game Boy Color, dont le remake de celui-ci, The Legend of Zelda: Link's Awakening DX (qui vaut encore plus la peine, si vous n'avez pas déjà la version originale). Vous retrouverez Link dans une aventure épique alors qu'il parcourt des donjons en faisant son chemin à coups d'épée et en se défendant à l'aide de son fidèle bouclier tout en devant trouver comment progresser dans sa quête à l'aide de divers objets (bombes, flèches, objet spécial lui permettant de sauter). De plus, dans la même tradition que les Mario sur Game Boy, son design est assez différent de ce à quoi l'on est habitué dans la série sur console de salon (il n'y a même pas Zelda et Link est sur une île inconnue au lieu de Hyrule ou quelque chose du genre). Nintendo a décidé d'inclure quelques références à l'univers Mario dans ce jeu, en tant qu'hommage. Par exemple, au tout début du jeu, Link est recueilli dans la maison de Tarin après avoir fait naufrage sur une île inconnue. Tarin affiche une grande ressemblance à Mario et quand vous le retrouvez un peu plus tard dans la forêt sous une malédiction qui l'a transformé en raton laveur, il n'y a plus aucun doute quant à la référence (voir Raccoon Mario dans Super Mario Bros. 3). On retrouve aussi d'autres choses de l'univers Mario, comme une plante pareille comme celles qui sortent des tuyaux dans Super Mario Bros. et une poupée Yoshi.

Super Mario All-Stars (Super Nintendo Entertainment System)
Mario de Super Mario Bros. dans Super Mario All-StarsSuper Mario de Super Mario Bros. dans Super Mario All-StarsFire Mario de Super Mario Bros. dans Super Mario All-StarsSuper Mushroom de Super Mario Bros. dans Super Mario All-StarsPoison Mushroom de Super Mario Bros.: The Lost Levels, le remake du véritable Super Mario Bros. 2
Mario (Super Mario Bros.)Super Mario (Super Mario Bros.)Fire Mario (Super Mario Bros.)Super Mushroom (Super Mario Bros.)Poison Mushroom (Super Mario Bros.: The Lost Levels, le remake du véritable Super Mario Bros. 2)
Mario de Super Mario Bros. 2 dans Super Mario All-StarsSuper Mario de Super Mario Bros. 2 dans Super Mario All-StarsMario de Super Mario Bros. 3 dans Super Mario All-StarsSuper Mario de Super Mario Bros. 3 dans Super Mario All-StarsRaccoon Mario de Super Mario Bros. 3 dans Super Mario All-Stars
Mario (Super Mario Bros. 2)Super Mario (Super Mario Bros. 2)Mario (Super Mario Bros. 3)Super Mario (Super Mario Bros. 3)Raccoon Mario (Super Mario Bros. 3)
Fire Mario de Super Mario Bros. 3 dans Super Mario All-StarsFrog Mario de Super Mario Bros. 3 dans Super Mario All-StarsTanooki Mario de Super Mario Bros. 3 dans Super Mario All-StarsStatue Mario (condition invincible de Tanooki Mario) de Super Mario Bros. 3 dans Super Mario All-StarsMario monte un Goomba Shoe de Super Mario Bros. 3 dans Super Mario All-Stars
Fire Mario (Super Mario Bros. 3)Frog Mario (Super Mario Bros. 3)Tanooki Mario (Super Mario Bros. 3)Statue Mario (condition invincible de Tanooki Mario – Super Mario Bros. 3)Mario monte un Goomba Shoe (Super Mario Bros. 3)
Hammer Mario de Super Mario Bros. 3 dans Super Mario All-StarsLuigi dans Super Mario World (original)Luigi de Super Mario World dans Super Mario All-Stars + Super Mario World
Hammer Mario (Super Mario Bros. 3)Luigi (Super Mario World original)Luigi (Super Mario World dans Super Mario All-Stars + Super Mario World)

Un remake 16 bits de tous les classiques Super Mario du Nintendo Entertainment System avec en prime la première sortie américaine du véritable Super Mario Bros. 2. Il y a aussi une version du jeu qui contient Super Mario World en bonus (avec un ajustement à l'apparence de Luigi, bien qu'avec une inconsistance pour certaines animations du personnage, et une sauvegarde de plus qui est possible), elle s'appelle Super Mario All-Stars + Super Mario World, ce qui est un titre approprié, même si peu original. Les puristes diront que le contrôle et le gameplay n'est pas exactement le même que les originaux, surtout qu'il y a la possibilité de sauvegarder individuellement pour chacun d'entre eux, ces changements ont surtout été apportés pour corriger des problèmes et rendre les jeux plus faciles en les adaptant à une époque plus moderne. Je pense qu'utiliser cette défense ne revient qu'à chialer pour rien, chercher des problèmes dans une excellente compilation. Les musiques et les graphiques mis à jour valent vraiment la peine et même si j'aime les originaux, je dois reconnaître le travail qu'ils ont mis à les moderniser et j'ai été très satisfait de recevoir ce jeu à l'époque.

Yoshi's Safari (Super Nintendo Entertainment System)

Mario dans Yoshi's Safari

C'est un rail shooter à la première personne (l'image de Mario sur Yoshi que vous voyez est prise durant l'intro, avant que la caméra ne prenne la bonne perspective), c'est-à-dire le dernier type jeu dans lequel j'imagine Mario. Vous pouvez ordonner à Yoshi de sauter pour éviter les obstacles sur le sol et vous pouvez tirer sur les ennemis qui viennent vers vous. Le contrôle se fait à l'aide du Super Scope. C'est un jeu très répétitif, mais au moins, c'est une bonne utilisation du Super Scope. Il fallait bien qu'il y en ait une...

Mario & Wario (Super Nintendo Entertainment System)
Mario dans Mario & WarioMario avec un sceau sur la tête dans Mario & Wario
MarioMario avec un sceau sur la tête

L'histoire du jeu est simple, elle veut que Wario ait laissé tomber un sceau sur la tête de la princesse, Mario ou Yoshi (facile, moyen, difficile, car la vitesse à laquelle ces personnages marchent est différente) selon votre choix. Ce personnage marche tout seul dans une direction et vous êtes son ange gardien qui a pour but de le faire changer de direction et de mettre ou enlever des blocs sur sa route. Il existe des blocs spéciaux qui disparaissent après un certain temps et plein d'autres obstacles. Le tout se contrôle avec la souris pour SNES. C'est un bon jeu de puzzle exclusif au Japon. Pourquoi? Je ne sais pas, c'est bon et il n'y a pas une trace de japonais dans le jeu, seulement de l'anglais et d'ailleurs très peu de texte. Un autre jeu avec un concept similaire, mais sorti plus tard, est Doraemon: Aruke Aruke Rabirinsu (kanjis), Doraemon: Aruke Aruke Rabirinsu (ceci est la romanisation directe du japonais, "Rabirinsu" vient du mot emprunté "Labyrinth") sur Game Boy Color, un autre jeu exclusif au Japon. Qu'est-ce que le reste du monde est supposé avoir de la misère à comprendre à propos de ce concept? Et je sais que Doraemon n'est populaire et connu qu'au Japon, mais Mario? On a Wrecking Crew, Yoshi, Yoshi's Cookie, Hotel Mario et pas Mario & Wario, pourquoi? Oh non, ne me dites pas que Nintendo d'Amérique a refusé le jeu à cause de ce qui pourrait vaguement être perçu comme une référence religieuse (l'ange gardien).

Hotel Mario (CD-i)

Mario dans Hotel Mario

Il est souvent reconnu comme l'un des pires jeux de la série Mario et j'avoue qu'il mérite à peine que je parle de lui, puisqu'il ne fait vraiment pas partie de la série "officielle", mais sa sortie est tout de même légale. C'est le remplaçant à Super Mario's Wacky Worlds (jamais complété) après la fin de l'entente entre Philips et Nintendo. C'est un jeu de puzzle dont le but est de fermer les portes un peu partout à l'écran, il y a quelques ennemis qui se promènent et Mario doit les éviter en prenant des ascenseurs pour monter d'un étage à l'autre ou en se cachant derrière des portes. Je ne sais pas à quel point le concept peut vous sembler intéressant juste en texte, mais peu importe, c'est seulement en y jouant soi-même que l'on se rend compte à quel point c'est ennuyant. Je savais à quoi m'attendre et mes attentes étaient assez basses par le fait même, mais j'ai été déçu! En plus, l'aspect puzzle ne demande même pas de réfléchir tant que ça, il ne faut que se rendre aux portes et les fermes, ce qui n'est pas difficile si long pour rien. À éviter à tout prix, même si c'est relativement plus jouable que Mario's Time Machine, par exemple.

Wario Land: Super Mario Land 3 (Game Boy)

Mario dans Wario Land: Super Mario Land 3

Le premier d'une série de jeux dans laquelle nous contrôlons Wario. Plusieurs jeux de la série sont excellents et méritent votre attention, dont celui-ci, portant la mention "Super Mario Land", mais ne portant pas beaucoup de ressemblances avec la série originale. Wario est un peu plus agressif et sale que Mario, ayant une attaque tackle similaire aux joueurs de football américain. Il peut aussi violemment retomber au sol pour détruire des blocs sous lui ou complètement écraser des ennemis, comme Mario plus tard dans Super Mario 64. Tout comme Mario, Wario a différents costumes et différents pouvoirs, via l'utilisation de différents casques. L'un d'eux peut cracher du feu par exemple et un autre peut lui permettre de se propulser sur une certaine distance. Le design des niveaux est très différent de ce que l'on retrouvait dans les deux premiers Super Mario Land et les autres jeux Mario aussi, comportant plusieurs portes nous menant dans différentes sections d'un même niveau. Wario est très avare et l'argent l'intéresse par-dessus tout. Trouver de l'argent et des trésors cachés dans des sections secrètes (comme en brisant des murs qui ont l'air d'être normaux) est important pour obtenir la meilleure fin et même si ce n'est pas nécessaire, c'est ce qui ajoute de la rejouabilité et encore plus d'amusement dans l'expérience de jeu. Mario n'apparaît qu'à la fin pour récupérer une statue géante de la princesse à l'aide de l'avion qu'il pilote, il n'est vraiment pas la vedette du jeu.

Undake 30: Same Game (Super Nintendo Entertainment System)

Mario dans Undake 30: Same Game

SameGame est le nom d'un jeu de puzzle japonais très populaire là-bas, mais dont nous n'avons pratiquement pas entendu parler dans le reste du monde. Contrairement à Tetris dans lequel des blocs remplissent peu à peu l'écran, les blocs remplissent déjà l'écran et il n'y a pas d'action ou de mouvements, il faut juste cliquer sur un objet qui est immédiatement collé sur un ou plusieurs objets de la même sorte pour qu'ils disparaissent. Les objets qui se retrouvent au-dessus de ceux qui viennent de disparaître se repositionnent en tombant en ligne droite jusqu'à toucher du solide. Le but du jeu est d'éliminer complètement les objets ou blocs, je veux dire COMPLÈTEMENT, ce qui peut vous demander de planifier tous vos choix plusieurs tours à l'avance pour ne pas rendre le jeu dans un état impossible à compléter. C'est un jeu qui demande énormément de stratégie et de patience et bien que j'aime plusieurs types de jeux de puzzle, je trouve qu'il faut passer trop de temps à ne rien faire d'autre que de planifier dans ce jeu sans action. Cela ne veut pas dire que c'est un mauvais concept, seulement que je n'en suis pas un fan personnellement. Undake 30 est une version sur Super Nintendo Entertainment System de SameGame, avec des objets provenant de Mario et Mario lui-même (j'imagine que puisque la console est faite par Nintendo et que ce concept de jeu de puzzle arrivait dessus, il fallait à tout prix y mettre ce personnage). Au lieu d'afficher tout sur un même écran, il faut utiliser le curseur pour faire défiler l'écran sur les rebords, ce qui n'est pas vraiment utile dans un jeu où il faut voir ce que nos actions vont faire aux objets avoisinants. Comme vous vous en doutez, cette version est exclusive au Japon.

Mario's Game Gallery/Mario's FUNdamentals (DOS)

Mario dans Mario's Game Gallery

Ce jeu pourrait bien être le plus énervant de toute la liste. C'est une compilation de 5 jeux de table : les Dames, "pige dans le lac", les dominos, le backgammon et le yacht. Mario est votre adversaire face à vous dans ces jeux et il est à peine animé, mais le problème c'est qu'il y existe des meilleures compilations avec plus de bons jeux. La présence de Mario ne change rien au jeu et encore une fois, il est utilisé pour le faire vendre. En fait, rien de ça n'est le problème majeur du jeu. Ce qui en fait le jeu le plus énervant, c'est qu'il est le premier à contenir la voix de Charles Martinet (voix officielle de Mario depuis, même si le personnage ne dit que quelques mots) et vous ne pouvez rien sauter de ses dialogues. Vous savez peut-être que la voix qu'il a inventée pour Mario est très stéréotypée et aiguë, ce qui peut être drôle quand on entend Mario dire un mot de temps à autre dans les jeux plus récents, mais ici, nous l'entendons constamment dire des trucs comme : "I guess, I'm-a go fishing!" "Hey, what's-a take-a so long?" "It's-a your turn." Défi de jouer à ce jeu pendant 10 minutes sans avoir le goût de frapper le prochain être humain qui croise votre route. Le pire, c'est que 3 ans plus tard, ils ont décidé de faire une deuxième sortie du jeu sous le nom Mario's FUNdamentals. Je ne peux voir le "FUN", mais je peux voir le "mental". Rendu là, faites vous des amis et jouez aux versions sur table de ces jeux, l'expérience sera beaucoup plus endurable et amusante.

Mario's Picross (Game Boy)

Mario dans Mario's Picross

Mario n'a rien à voir avec le concept du jeu et à part le fait que sa face soit toujours présente lors du jeu, il ne fait rien de spécial, mais c'est comme si nos actions seraient supposées être faites par lui. Vous connaissez peut-être ce jeu de puzzle japonais traditionnellement sur papier dans lequel il faut déduire par la logique les cases à noircir sur une grille de manière à représenter un simple dessin. En fait, la réponse à ça est non... Il y a des chiffres sur les côtés de la grille qui donnent des indices, par exemple, "4 3" voudrait dire que sur la ligne ou colonne il y a 4 cases de suite qui doivent être noircies, un nombre de cases inconnues qui ne doivent pas être touchées et un autre ensemble de 3 cases qui doivent être noircies. Même si Mario n'est là que pour vendre le concept aux gamers, le concept n'est justement pas mauvais en son genre et parfait pour une console portable (courtes parties logiques pour ceux qui aiment faire des puzzles comme un sudoku sur la route). Une version jeu vidéo a aussi l'avantage de nous avertir quand nous faisons des erreurs et d'introduire un défi en nous punissant pour ces erreurs (en nous enlevant du temps pour résoudre le puzzle). Malheureusement, les joueurs américains n'ont pas aimé le concept tant que ça, plusieurs le trouvent complètement ennuyant, probablement à cause des fausses attentes générées par la présence de Mario (qui est supposé aider aux ventes du jeu). Les deux suites directes sont donc exclusives au Japon. Dommage...

Mario's Tennis (Virtual Boy)

Mario dans Mario's Tennis

À ne pas confondre avec Mario Tennis sur Nintendo 64 et Game Boy Color, c'est l'un des quelques jeux sortis sur Virtual Boy (la console la plus détestée de Nintendo) et le début d'une série de jeux de tennis mettant en vedette Mario et compagnie. L'image que vous voyez ci-dessus aurait paru rouge sur la vraie console "portable" à cause de son affichage spécial toujours unique dans le domaine et utilisé pour donner une expérience 3D, pas comme les jeux en 3D, mais de la "vraie" 3D un peu comme IMAX 3D. Contrairement aux autres jeux de la série qui sont amusants pour leurs power-ups et leur gameplay spécialement attribuable à l'univers Mario, ce n'est qu'un jeu de tennis générique avec des personnages connus et il n'y a d'ailleurs aucune raison pour y inclure Mario et compagnie (autre que de donner de faux espoirs aux joueurs). Bon, peut-être qu'on peut dire que c'est parce que c'est une démonstration des capacités de la nouvelle console grâce à la balle de tennis qui revient vers nous en 3D, et le jeu était inclus avec la console pour cette raison. Néanmoins, ce n'est pas un si bon jeu que ça.

Super Mario World 2: Yoshi's Island (Super Nintendo Entertainment System)
Baby Mario à dos de Yoshi (vert) dans Super Mario World 2: Yoshi's IslandBaby Mario dans une bulle, sur le point de se faire enlever, dans Super Mario World 2: Yoshi's Island
Baby Mario à dos de Yoshi (vert)Baby Mario dans une bulle, sur le point de se faire enlever
Baby Mario se fait enlever par les Toadies dans Super Mario World 2: Yoshi's Island
Baby Mario se fait enlever par les Toadies

La suite à l'excellent Super Mario World sur Super Nintendo Entertainment System, Super Mario World 2 est très différent du premier jeu, même avec des power-ups complètement différents (se transformer en hélicoptère, par exemple). C'est le premier jeu de toute la série des jeux Mario selon son histoire, car vous devez contrôler des Yoshis de différentes couleurs pour permettre à Baby Mario de se réunir avec son frère, Baby Luigi. Si vous êtes touché par un ennemi, vous avez 10 secondes (et plus si vous récoltez des étoiles) pour toucher Baby Mario qui est dans une bulle flottante. Si vous ne le faites pas à temps, il se fait kidnapper par les Toadies envoyés par Kamek, un sorcier qui s'occupe du jeune Bowser (et qui a prédit que Mario lui causerait des ennuis). Vous perdez alors une vie. Vous pouvez en perdre une aussi en tombant dans les trous. Yoshi peut manger les petits ennemis pour en faire des œufs qu'il est alors possible de lancer sur différentes choses et ennemis. Il peut aussi atterrir violemment sur le sol et se donner une petite poussée supplémentaire à son saut, légèrement à la verticale et un peu plus à horizontale, en se faisant rapidement aller les pattes (il est possible de répéter ce drôle de mouvement aussi longtemps qu'il est dans les airs avec une très courte pause entre deux répétitions). Le style graphique est très artistique, ayant l'air d'être fait à la main. Le jeu est un peu moins long que le jeu qui le précède dans la série (sauf si vous prenez la route secrète la plus courte dans Super Mario World), mais il vaut autant la peine d'être joué avec des niveaux très inspirés et un gameplay réinventant la série plutôt que de poursuivre le même chemin déjà tracé. C'est donc une nouvelle expérience mémorable et c'est probablement le meilleur jeu mettant en vedette Yoshi comme personnage principal, oubliez la "suite" en quelque sorte qui est sortie sur Nintendo 64, Yoshi's Story. Yoshi's Story est de beaucoup inférieur à ce jeu, en fait c'est même un mauvais jeu et il n'a pratiquement rien à voir avec celui-ci.

Mario's Super Picross (Super Nintendo Entertainment System)

Mario dans Mario's Super Picross

La description du jeu de Game Boy s'applique, sauf que nous passons du 8 bits au 16 bits et que ce n'est plus un jeu de console portable. La souris pour SNES est compatible. Le concept est peut-être mieux adapté pour le but d'une console portable, mais le plus grand écran aide à mieux voir la grille. Il y a aussi des puzzles donnés par Wario qui ne comportent pas de limite de temps, mais qui ne nous indiquent pas nos erreurs avant que ce ne soit trop tard.

Mario Clash (Virtual Boy)

Mario dans Mario Clash

Un autre jeu sur Virtual Boy et un genre de remake de Mario Bros. ou disons plutôt une version spéciale utilisant le 3D avec différentes perspective auxquelles il est possible d'accéder. Des tuyaux les relient. Le but est, comme dans Mario Bros., de tuer tous les ennemis à l'écran, mais il est maintenant possible de prendre une carapace et de la lancer (comme dans Punch Ball Mario Bros. où Mario avait la capacité de lancer des balles) pour qu'elle atteigne les ennemis sur lesquels il est impossible de sauter (ils ont des pics sur le dos) en voyageant même à travers les tuyaux sur d'autres perspectives. Il y a différents niveaux avec des modèles différents. 1995 est un peu tard pour faire un jeu aussi similaire à Mario Bros., mais l'utilisation de différents fonds est une bonne idée pour moderniser le concept. Cela demeure un concept primitif et il n'y a aucune fonction de sauvegarde du progrès fait par le joueur durant une partie. On ne le savait pas à l'époque, mais pour un système qui finira prématurément avec seulement 22 jeux dans sa libraire (je parle sur le plan international en plus), c'est dommage qu'au moins 2 jeux jusqu'à présent soient aussi simples et rapidement ennuyants.

Super Mario RPG: Legend of the Seven Stars (Super Nintendo Entertainment System)

Mario dans Super Mario RPG: Legend of the Seven Stars

Le premier jeu dans la série des RPGs situés dans l'univers Mario et aussi largement différent des suivants, probablement parce qu'il est le seul à avoir été développé par Square (compagnie connue pour Final Fantasy). Historiquement, c'est le dernier jeu sur une console Nintendo à avoir été développé par Square avant la fin de leur entente (époque où ils transféraient la série FF sur la nouvelle console de Sony, la PlayStation), mais nous savons qu'aujourd'hui ils ont recommencé à développer certains jeux sur leurs consoles. Super Mario RPG peut être vu comme une façon d'intégrer les joueurs aux RPGs, une tentative beaucoup plus réussie que dans le cas de Final Fantasy Mystic Quest. Mario en tant que tel se promène dans le monde du jeu (un monde très différent de celui que nous avons vu jusqu'à présent) à la manière d'un jeu de plates-formes en 3D, il peut même sauter. Les ennemis sont visibles à l'écran et quand vous entrez en contact avec eux, vous vous retrouvez sur un nouvel écran où les batailles se font à tour de rôle de façon simple et efficace. Il y a des techniques spéciales et une attaque normale (qui peut un peu changer dépendant du type d'arme équipée) et il faut presser sur le bouton à un moment précis durant une attaque pour qu'elle soit plus forte. Nous pouvons voir qu'ils essaient d'attirer les joueurs qui sont plus habitués à des jeux d'action en leur faisant prendre part plus activement aux batailles. C'était la première fois qu'il y avait un monde explorable librement dans un jeu Mario et l'expérience est faite pour être attrayante et comique. Au lieu d'avoir simplement Luigi ou un personnage Mario connu à vos côtés, il y a aussi plusieurs personnages originaux qui ne sont apparus que dans ce jeu. Il est très bon pour apprendre aux gamers ce qu'est un RPG et il a l'atout d'attirer les fans de Mario (un groupe nombreux) et de ne pas être trop difficile. Je n'ai rien à dire contre ce jeu puisqu'il excelle à accomplir sa tâche et nous donne vraiment l'impression d'une grande aventure mettant en vedette Mario (vous pouvez comprendre que l'histoire sera un peu plus à un niveau Mario, pas celle des autres RPGs traditionnels).

Kirby Super Star (Super Nintendo Entertainment System)

Mario dans Kirby Super Star

Une compilation de jeux Kirby, dont plusieurs originaux. Un peu à la même façon que dans Punch-Out!!, Mario n'a rien à voir avec le jeu, mais il apparaît dans la foule lorsque Kirby est dans une arène. Il y a 2 moments où c'est le cas, premièrement dans un minijeu où il faut peser sur un bouton à un moment précis pour que Kirby exécute le poing le plus fracassant de l'histoire, plus que son adversaire s'il veut gagner. Deuxièmement dans l'arène où Kirby se bat contre King Dedede dans Spring Breeze (le remake de Kirby's Dream Land sur Game Boy, le premier jeu dans lequel apparaissait Kirby). Pour ceux qui ne connaissent pas Kirby, c'est ce petit bonhomme rose qui aspire ses ennemis et copie leurs habilités. Kirby Super Star contient plusieurs jeux de plates-formes et quelques simples minijeux. Il présente des premières pour la série, comme le fait que Kirby porte un chapeau différent pour indiquer son pouvoir actuel et qu'il peut se créer un partenaire à partir d'un pouvoir acquis pour qu'il lui vienne en aide. La variété qui est présentée dans ce jeu est vraiment son point fort et il y a beaucoup de rejouabilité avec le jeu de plates-formes centré sur la recherche de trésors cachés (mon préféré dans la compilation). Si vous n'y avez jamais joué, ce jeu vaut vraiment la peine, même si vous avez des préjugés contre le personnage (que voulez-vous, ce n'est pas tout le monde qui pense qu'un jeu avec une boule rose comme personnage principal peut être bon).

Super Mario 64 (Nintendo 64)
Mario dans Super Mario 64Mario sans casquette dans Super Mario 64
MarioMario sans casquette
Wing Mario dans Super Mario 64Metal Mario dans Super Mario 64
Wing MarioMetal Mario
Vanish Mario dans Super Mario 64
Vanish Mario

Voici la fin de cette liste avec le dernier jeu contenant Mario dont je voulais vraiment vous parler. Il marque une transition entre une époque 2D et une époque 3D (dans laquelle nous sommes toujours, bien qu'elle soit plus avancée). Il marque une transition entre une période que plusieurs considèrent comme classique (jusqu'à la fin de la dominance 16 bits) et celle qui était à venir. Super Mario 64 décide de réinventer complètement la recette Mario en ne conservant que l'aspect jeu de plates-formes et aussi le fait que Mario peut obtenir certains power-ups que vous voyez ci-dessus (Mario sans casquette n'est pas un power-up, vous êtes même moins fort sous cette condition), incluant celui qui nous permet de voler pour une certaine période de temps. Mario ne peut plus grandir ou rapetisser, il a même une barre d'énergie. Il n'y a pas de mode multijoueur, Luigi n'est pas du tout dans le jeu et Yoshi ne fait qu'une courte apparition sans vous être d'aucune utilité. Le monde est en 3D et il ne faut plus simplement se rendre à la fin d'un niveau, vous avez toujours un objectif à accomplir pour acquérir une étoile. Ce peut être aussi simple que de se rendre à un endroit particulier ou encore éliminer un boss, mais ce peut être plus complexe, comme capturer un singe et le laisser s'enfuir par la suite pour qu'il aille vous donner accès à son étoile. Il y a BEAUCOUP de mondes complets avec plusieurs étoiles disponibles dans chacun d'entre eux (ça en fait moins que dans les Mario précédents et il faut souvent retourner dans le même monde, mais ce sont des grands environnements 3D). À la même façon que dans Super Mario Bros. 3, les mondes suivent des thématiques différentes, même si je me souviens d'au moins deux mondes se basant sur l'eau si ce n'est pas plus. En gros, c'est un jeu excellent, l'une des meilleures transitions en 3D possible en gardant en tête qu'ils essayaient de transformer le concept de la série.

Les jours d'après...


Devant de la boîte de Super Mario SunshineUne console plus tard, Super Mario Sunshine suivit le même concept en ramenant Yoshi. La vraie nouveauté est le fait que Mario est équipé d'un pistolet à eau. L'utilisation de cet équipement fonctionne plus ou moins bien dans le but de nous procurer une bonne expérience de jeu dépendant des situations.











Devant de la boîte de Super Mario GalaxyEncore une console plus tard, Super Mario Galaxy suivit le même concept que Super Mario 64 (on abandonne Yoshi et le pistolet à eau), mais en se basant plus sur des mondes remplis de petits environnements ou de petites planètes sur lesquelles Mario voyage au lieu d'un seul gros monde complet. On revoit apparaître Fire Mario et il y a plusieurs nouveaux costumes (en tout, c'est le Mario avec le plus de power-ups jusqu'à présent). Ce n'est toujours pas un jeu proposant un vrai mode à deux joueurs comme à l'époque.

En 2010 devrait sortir Super Mario Galaxy 2, nous proposant un gameplay fortement similaire à Super Mario Galaxy, mais avec la possibilité de monter Yoshi à nouveau (ils ne peuvent se décider à son sujet, je pense qu'ils n'ont pas encore trouvé la bonne formule en 3D pour lui). Du nouveau contenu nous est aussi promis, mais peu de détails sont connus pour le moment à propos de ce jeu.

Devant de la boîte de New Super Mario Bros.Quelque part parmi ces sorties, un jeu nommé New Super Mario Bros. sort sur Nintendo DS et c'est un succès. Il reprend le gameplay des bons vieux jeux Mario en 2D (le premier de la sorte depuis Super Mario Land 2: 6 Golden Coins) en le modernisant avec des éléments de gameplay introduits plus tard dans la série, comme le triple saut et le saut sur les murs (un peu comme Donkey Kong sur Game Boy le faisait avec le Donkey Kong original). Sur la console de salon de la même génération (Wii) et quelques années plus tard, Nintendo nous propose ce qui sera en partie un remake de New Super Mario Bros. avec la capacité de jouer à plusieurs sur le même écran en temps réel pour la première fois de la série.

Je ne veux pas dire que ces jeux ne sont pas bons, au contraire, mais en bout de ligne, je ne sais pas ce que la série nous réserve pour la prochaine décennie. Je dois avouer avoir peur que Nintendo considère que pour mettre Mario à jour, il ne suffit que de prendre le matériel déjà existant et de lui ajouter une nouvelle fonction ou pire, de prendre une fonction déjà existante d'un très vieux jeu dans la série qui avait été perdue en cours de route. Je ne parle pas vraiment de New Super Mario Bros. sur Nintendo DS, le jeu était le bienvenue après si longtemps, surtout qu'un jeu comme celui-là est d'autant plus approprié pour une console portable de nos jours, mais il ne faut pas faire que ça, leur désir partiellement prouvé par New Super Mario Bros. Wii et Super Mario Galaxy 2. Nous savons maintenant qu'à l'époque, Mario pouvait se vendre à n'importe quel concept, bon ou médiocre, dans le but de vendre un jeu avec lequel il n'avait aucun lien. Maintenant, c'est comme si c'était pour ses propres jeux qu'il se vendait, mais pas de la bonne façon. «Wow! C'est le nouveau Mario, ça doit être bon!» Facile pour eux, ils ont déjà le concept de préparé, il suffit de le déguiser avec une nouvelle gimmick pour que l'argent commence à rentrer. Le pire dans tout ça, c'est que je vais probablement être l'un des premiers à jouer au prochain Mario... Quoi? On est vendu ou on ne l'est pas!


Divers
(les articles)
Mario, Profession : Prostitué

Jeux Mario
Série Picross (les articles)
Mario's Picross

Jeux Wario
Série WarioWare (les articles)
WarioWare, Inc.: Mega Microgame$!WarioWare, Inc.: Mega Party Game$!WarioWare: Twisted!WarioWare: Touched!WarioWare: Smooth Moves

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.