mercredi 26 août 2009

Inglourious Basterds

Affiche de Inglourious BasterdsUn très bon film, mais pour public averti.

Si vous avez vu les autres films de Quentin Tarantino, vous savez à quoi vous attendre. Ce n’est pas une mauvaise chose, puisque ça fait en quelque sorte partie de son style. Mais il faut que vous vous attendiez à voir un film essentiellement constitué de dialogues, de longues scènes se basant sur les émotions des personnages et une dose de violence extrême. C’est Tarantino, voilà.

J’ai vu plusieurs éléments de ses autres films transparaître dans celui-ci :
-Un groupe de criminels prépare un coup, mais des imprévus changeront les plans (Jackie Brown)
-Une femme dont la vie a été ruinée par un homme est guidée par la vengeance. (Kill Bill)
-Plusieurs scènes de discussion autour d’une table dans un bar (Reservoir Dogs, Death Proof...)

Il faut aussi que vous vous mettiez dans la tête que Kill Bill était une parodie des films japonais et des westerns spaghetti, d’où sa surdose de violence. Inglourious Basterds ne comporte pas autant d’action et de scènes de combat.

L’histoire... Hmm. (Ne lisez pas si vous n’aimez pas qu’on vous dévoile les grandes lignes d’un film...) Un nazi visite une maison de campagne en France et y tue tous les Juifs, sauf une jeune fille. Elle grandit avec une haine envers les Allemands. Plusieurs années plus tard, elle ouvre son cinéma. Elle rencontre un Allemand qui la courtise. Il est un héros de guerre, il joue aussi dans son propre film autobiographique. Il demande à la jeune fille (Shosanna) que la première de son film soit présentée dans son cinéma. C’est à ce moment qu’elle voit la chance de se venger : une salle de cinéma remplie de nazis...


Mais où est le commando des bâtards dans tout ceci? C’est que comme dans Pulp Fiction, tous les personnages finissent par se retrouver au même endroit au même moment. Cependant, le film est beaucoup plus l’histoire de Shosanna que des bâtards en temps que tel. Si j’avais une critique à faire, c’est bien celle-ci, j’aurais aimé en voir plus des aventures d’Aldo (Brad Pitt) et sa bande.

Certaines scènes vous marqueront à coup sûr. En sortant du cinéma, je me suis dit : «Je viens de voir un film. Le premier en au moins 5 ans. Pas l'adaptation d'un roman ou d'une franchise quelconque (jeux vidéo, comic books, jouets). Un vrai film. Scénario original.» Et pour être original, il l'est. C'est plutôt rare les films sur la guerre qui sont des fictions. Ils sont tous généralement "tirés de faits réels". Ça fait tellement du bien de pousser un peu les barrières du réel!

Les acteurs sont tous excellents. Mention spéciale à Brad Pitt pour être incapable de jouer un autre rôle qu’un Américain (c’est son personnage, désolé...)

Les scènes paraissent très longues, mais c’est pour mieux nous faire ressentir l’émotion des personnages. Exemple : la visite du nazi chez l’homme qui abrite des Juifs (première scène) doit durer environ 25 à 30 minutes. Lorsque le meurtre survient, on est beaucoup plus affecté qu'avec la mort du père de Wolverine dans X-Men Origins: Wolverine qui se fait tuer dans les 3 premières minutes. On a besoin de temps pour s’attacher, pour comprendre un personnage.

Si le film vous donne une haine envers les nazis tout au long, la fin saura combler votre soif de violence. Quand on voit une salle remplie d’Allemands qui rient en regardant des images de Juifs se faire tuer, il y a de quoi faire monter la rage en nous. (Pas le fait qu’ils soient Juifs, mais le principe de considérer d’autres humains comme des animaux à abattre... Vous comprenez ce que je veux dire...)

La réalisation est excellente, les prises de vue, angles de caméra, couleurs choisies, le montage. Normal, quand c’est un réalisateur qui écrit un scénario, forcément qu'il en voit l’image dans sa tête.

La question est toujours la même dans ces films : quels personnages en sortiront vivants?

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.