lundi 10 août 2009

G.I. Joe: The Rise of Cobra

Affiche de G.I. Joe: The Rise of CobraCe film a besoin de calmants. Bien sûr qu'il y a de l’action. Bien sûr que l'on reste accroché. Mais à certains moments, j’ai été complètement dépassé par le fil d’événements qui se déroulaient sous mes yeux et une seule chose est sortie de ma bouche, c’est : «Hein?»

Le film commence avec une scène au moyen-âge, croyez-le ou non... Ensuite, le film débute pour vrai : «Dans un futur proche.» D’accord... Plus tard, il y a des flashbacks de «4 ans plus tôt» et ensuite «20 ans plus tôt en Chine» pour revenir à «4 ans plus tôt» puis «2 ans plus tôt». Mélangeant, plutôt.

Je n’ai pas été capable de retenir le nom de 3 personnages. Tout va tellement trop vite, c’est hallucinant. Dans les 20 premières minutes, on nous présente une vingtaine de personnages entre les innombrables scènes d’action.

Voici l'histoire : les méchants veulent se faire connaître en détruisant des villes complètes, pendant ce temps deux "nobody" se font recruter par accident par les G.I. Joes, mais ils réussissent tout de même leur mission grâce à leur technologie qui fait 99% du travail à leur place.

Les temps morts sont plutôt inexistants. Baratinage de dialogues mêlés de technobabble, en plus des explications des personnages sur l’action du moment. On a souvent le goût de dire au film : «Non, mais vas-tu la fermer!» Pour le technobabble, même en étant dans le «futur proche», on tombe souvent dans l’invraisemblable. Une base construite sous un désert d’Égypte, une autre construite sous une calotte glaciaire, des missiles constitués de nanobots, micro-robots mangeant tout sur leur passage (comme des termites), mais s’arrêtant au moyen d’une télécommande... C’est tellement "over the top" qu’on finit par accepter n’importe quel bidule que l’on nous présente sans poser trop de questions.


Vous avez regardé le trailer? Vous voyez les scènes changer de l'une à l'autre (comme le font généralement les bandes-annonces)? Eh bien, le film en entier est sous cette forme...

Étant un fanatique de la série Lost, j’ai trouvé très étrange de voir deux des personnages importants de cette série dans ce film, en fait les acteurs, bien sûr. Saïd Taghmaoui (Caesar dans Lost) et Adewale Akinnuoye-Agbaje (Mr. Eko dans Lost). Ce ne sont pas les acteurs qui me dérangent, mais c’est qu’ils ont pratiquement le même rôle que dans cette série... En plus, Saïd a exactement la même moustache et barbe : pourquoi?

J’ai eu le temps d’apercevoir une erreur de continuité, le personnage joué par Adewale porte une boucle d’oreille sur son oreille gauche, mais lors d’une scène de pilotage d’avion, elle est sur l’oreille droite. Pourquoi je vous dis ceci? C’est que j’ai EU LE TEMPS de me rendre compte de ceci, même avec toute l’action autour. C’est pour dire qu’ils m’avaient complètement perdu à un moment donné...

Quant au jeu des acteurs, je dois dire que je n'ai pas eu le temps de les analyser. Tous sauf Marlon Wayans (vous savez, le gars dans Scary Movie, White Chicks), figurez-vous donc qu'il joue le rôle du petit comique de la bande. On a de la difficulté à le prendre au sérieux, mais dans le mauvais sens. Toujours la blague facile, le quotient très bas (je parle ici du personnage), on se tanne rapidement.

Le pire dans tout ça, c'est que le film ne finit pas vraiment, il reste plein de choses non résolues. Il est fait pour avoir une suite qui est probablement déjà en production. C'est presque insultant quand on y pense. Cobra Commander en temps que tel n'apparaît qu'à la fin du film. Le titre peut donc être remplacé par : G.I. Joe : Une introduction à une longue série de films à gros budget.

Très bon film : 80%.

Je blague. En fait, G.I. Joe: The Rise of Cobra est un très bon divertissement. C’est ce qu’était Transformers en 2007 : une surprise très efficace. Le problème avec ces films, c’est qu’on a du mal à les écouter plusieurs fois sans qu’ils ne se dégradent rapidement dans notre estime, comme si des nanobots s’attaquaient à notre enthousiasme... Regardez ce film hyperactif si vous vous ennuyez, c'est un film d'action pure (il n'y a que ça, de l'action) qui vous divertira à coup sûr la première fois. Si vous connaissez le site That Guy with the Glasses, c'est le genre de film pour lequel je m'attends à voir apparaître un Bum Review sous peu...

3 comments :

DarkEvil a dit...

"This has only just begun..." Cette ligne dans le trailer en dit long. Je n'ai pas vu le film encore, mais je n'avais même pas aimé Transformers tant que ça la première fois que je l'ai vu, alors celui-ci me fera probablement le même effet : «OK, passable, au moins il y avait de l'action...» Deux choses que j'ai à dire, premièrement pour Saïd. Je ne sais pas s'il suit l'Islam, alors je vais grossièrement assumer que oui vu ses origines (avec la possibilité de me tromper, je déteste généraliser), mais je crois que les hommes doivent porter la barbe et la moustache, ce qui expliquerait son apparence constante. La deuxième chose concerne Marlon Wayans, ce gars-là m'énerve, parce qu'il est mauvais acteur (ou très mal dirigé par les réalisateurs) et mauvais scénariste (eh oui, il écrit souvent une partie du scénario pour ses films stupides). Chaque fois qu'il apparaît dans une scène dans n'importe quel film, elle est gâchée par une ligne stupide et mal délivrée de sa part. Ça n'a pas commencé par Scary Movie et ça ne finira pas par le film G.I. Joe dont il est question. Je ne pense pas que le gars est stupide, je pense juste qu'il s'est attribué un talent qu'il n'a pas, c'est mon opinion. En tout cas, c'est probablement un film d'action hyperactif qui en met plein la vue aux spectateurs, mais comme tu le dis, à la deuxième écoute on se rend instantanément compte que ce genre de film est vide. J'imagine qu'on ne peut s'attendre à mieux d'un film basé sur une série de jouets, tout comme Transformers... C'est la mode en ce moment et elle va finir par passer, il faut qu'elle passe, car on peut accepter le style une fois, deux fois, peut-être même trois fois, mais un jour ou l'autre, il leur faudra une meilleure excuse pour faire de l'argent sur notre dos (du moins, je peux rêver). Moi aussi j'attends un épisode de Bum Reviews ou encore de Spoony.

Michael Groulx a dit...

Malheureusement, tant que les gens iront voir des films tirés de BD, jeux, jouets et remakes, rien ne va changer et les studios vont continuer d'exploiter des IP déjà existantes ou faire des suites "money makers". Je n'ai rien contre les adapatations cinématographiques, mais c'est devenu ridicule lorsque nous avons une adapation à chaque 3 mois. C'est pour quand le film de Calendar Man.

DarkEvil a dit...

Ouais, c'est pas mal le fait qu'il y en a trop qui est le problème. Ceci dit, un film de Calendar Man ne serait pas de trop, car je veux absolument voir comment les studios se sortiraient de ce gouffre.

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.