dimanche 2 août 2009

Fat Princess

Logo de Fat PrincessDes personnages mignons, mais qui se tuent violemment pour sauver une princesse obèse, que peut donc bien être ce jeu?

Le jeu est avant tout un jeu multijoueur. 16 joueurs sont sur le terrain, 8 par équipes. Chaque équipe doit aller secourir leur princesse tenue captive dans le château ennemi et la ramener dans son propre château (le même principe que le classique mode "capturez le drapeau" dans d'autres jeux). Pour y arriver, on doit être assez fort pour arriver au château ennemi et résister à leur défense. Il faut donc faire un upgrade aux différentes classes (j'y arrive) à l'aide des ressources disponibles sur la carte (bois et minéraux) que l'ont doit prendre (couper les arbres ou casser la roche avec la hache) et ramener à la base.


Les classes fonctionnent sous forme de chapeaux. Quand on prend un chapeau, nos armes et notre vie change pour celles d'une autre classe ayant son utilité précise. On récupère les chapeaux sur le terrain quand un personnage meurt ou à sa base où ils sont distribués par des "machines à chapeaux" qui en distribuent à volonté. Ce sont ces machines que l'on peut améliorer.

Les guerriers :
-Beaucoup de vie, ils sont faits pour combattre l'ennemi directement.
-Leurs armes sont l'épée et le bouclier ou une épée plus longue et plus puissante.

Les ouvriers :
-Peu de vie, ils sont faits pour cueillir des ressources.
-Leurs armes sont la hache ou la bombe.

Les archers :
-Ils sont faits pour combattre les ennemis de loin ou via les tours.
-Leurs armes sont l'arc ou le bazooka.

Les prêtres :
-Ils guérissent les membres de leur équipe à l'aide d'un rayon guérisseur ou deviennent des mages noirs et utilisent un rayon tueur contre l'adversaire.

Les mages :
-Ils bloquent de gros passages grâce à des cercles de feu ou gèlent les ennemis en lançant de la glace.

Capture d'écran de Fat Princess dans laquelle une guerre est en cours
Avec les ressources, on peut aussi construire des portes au château, des ponts, ou une catapulte qui nous projette dans la base ennemie.

Pourquoi tout ceci? Deux princesses de deux royaumes différents (qui étaient amies à ce moment là) firent une découverte en se promenant dans les bois. Un immense gâteau. Elles commencèrent par y goûter pour finalement se gaver sans être capables d'arrêter d'en manger. Les gens du village les retrouvèrent obèses, incapables de se passer du gâteau magique. C'est quand un prince vint en ville pour choisir une fiancée que les deux rois se mirent en colère. Incapables d'imaginer que le prince pourrait choisir l'autre princesse, ils décidèrent de capturer la princesse de l'autre château et de la nourrir de gâteau. Ce sont les grosses lignes de l'histoire.

Capture d'écran de Fat Princess dans laquelle nous voyons une princesse obèse prête à recevoir un morceau de gâteau"Princesse Obèse". Ce jeu a fait la controverse plus de 6 mois avant sa sortie sans même que l'on sache en quoi il consistait. Apparemment, l'obésité est un sujet tabou en Amérique... (Bizarrement.) Tout l'aspect du gâteau, c'est que des morceaux de gâteau traînent sur la carte, on les amène à la princesse de l'autre équipe (dans notre château) dans le but de la rendre plus grosse, donc difficile à transporter pour l'autre équipe puisqu'elle est plus lourde. D'après l'histoire du jeu, on ne la nourrit pas de force, puisqu'elle demande du gâteau sans arrêt! Donc la controverse est basée sur quoi? Elle mange du gâteau et elle grossit, expliquez-moi pourquoi des groupes de féministes en colère disent que le jeu nuit à l'image de la femme! Une histoire originale, une réinvention du mode "capturez le drapeau", ne venez pas me dire qu'une princesse grosse vous choque au point de détester le jeu...

Les graphiques enfantins donnent le ton au jeu. Les personnages me font beaucoup penser au jeu Animal Crossing. Cependant, dans Fat Princess, c'est la boucherie totale! Du sang à volonté, les têtes qui tombent... Pour ceux que ça inquiète, il est possible d'enlever tout ceci dans les options (dépendant du publique qui y joue). Ce n'est pas que j'aime voir du sang partout, mais je crois que c'est excellent pour démontrer que ce n'est pas un jeu fait pour les jeunes enfants malgré son look. La stratégie est de mise et chaque membre de l'équipe est important. D'ailleurs...

Le problème d'un jeu multijoueur beaucoup basé sur le travail d'équipe, c'est justement les autres membres de l'équipe. Si vous vous fendez en quatre pour gagner, vous verrez souvent des gens en train de carrément rien faire. Je sais que l'énergie se restaure si l'on reste sur place un petit bout, mais certaines personnes ne contribuent juste pas au jeu. Quand des gens se lancent dans la lave en mode "Deathmatch", je peux vous dire que la victoire est difficile. Ça a toujours été ainsi et ça sera toujours ainsi dans les jeux en ligne, mais cela peut nuire considérablement à votre expérience de jeu, puisque c'est la partie principale du jeu...

Vous vous dites : «Alors, je n'ai qu'à jouer contre l'ordinateur.» Euhhh... Vous pouvez faire les SIX missions à un joueur pour vous rendre compte que l'intelligence artificielle du jeu n'as pas été développée à son maximum. Dans les cas où toutes les choses possibles à construire nécessitent des ressources pour êtes complétées, il se peut que trois membres de votre équipe s'affèrent encore à cueillir du bois et des minéraux...

Par contre, quelques-unes des parties que j'ai jouées en ligne étaient parfaites. Tout le monde travaillait ensemble et c'est à ce moment que l'on comprend tout le plaisir du jeu.

Un détail stupide qui m'a accroché, c'est la façon dont les menus sont nommés. "Jouer avec d'autres" est le multijoueur et "jouer avec soi-même" est le mode un joueur, je n'ai pas de problème avec ça, mais tout le reste tombe dans le "pas clair". Bragging right, Get Fabulous, Twiddly Knobs, qu'est-ce que c'est que ça? Finalement, c'est: extra, personnaliser le personnage et option... Tout les autres menus sont comme ceci, et en plus, ils sont mal traduits en français.

Fat Princess n'est pas du jamais vu, mais il est suffisamment bien fait pour apporter un sentiment de satisfaction à la fin de chaque partie. À 15$, c'est un peu cher pour le peu de variété qu'il offre, mais l'expérience à 16 joueurs en ligne lui redonne toute sa valeur. Si la description vous a attiré ou si vous aimez le travail d'équipe dans les jeux en ligne, c'est un jeu original qui vous occupera pendant de nombreuses heures et vous resterez accroché plus longtemps que vous vous y attendiez.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.