vendredi 28 août 2009

Ça me fait vraiment ***** : édition PETA

Bannière du site People for the Ethical Treatment of Animals (PETA)
Cet article critiquera surtout les comportements extrémistes de PETA et le végétalisme/végétarisme d'après une vidéo faite par eux. Mais d'abord... J'adore certains animaux, comme j'apprécie certaines personnes. J'ai moi-même 2 chattes, dont une nouvelle tout récemment qui est encore un petit chaton, et je peux sans aucun doute dire que je les aime plus que les gens insignifiants que l'on peut rencontrer dans les transports en commun, par exemple. Cependant, PETA (People for the Ethical Treatment of Animals ou "Les gens pour le traitement éthique des animaux") est une organisation qui ne recule devant rien pour ridiculiser l'espèce humaine et détourner ses vrais problèmes ou même la rendre inférieure à toute forme de vie avec des arguments souvent erronés (ou qui ne disent pas toute l'information) que leurs adhérents suivent comme une religion, en confiance aveugle.

Ils ont réussi à accomplir de bonnes choses dans le passé, ils ont dénoncé de la pure cruauté envers les animaux et des arrestations s’en sont suivies. Leur politique est la suivante : «Les animaux ne nous appartiennent pas. Nous n’avons pas le droit d’en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs ou nos expériences scientifiques.» La cause est noble, mais vous verrez sous peu comment ils peuvent se ridiculiser en allant dans des extrêmes, car je comprends que les animaux puissent avoir besoin de protection, de certains droits, puisqu'ils ne peuvent pas se défendre eux-mêmes, mais comparer leur situation à l'Holocauste et à l'esclavage des africains de l'époque parmi tant d'autres, c'est trop. Je vois la comparaison, l'image, mais c'est extrêmement insultant pour les groupes humains dont il est question.

Premièrement, il faut savoir que je ne pense pas nécessairement que l’humain est l’évolution ultime qui a droit sur tout, certaines espèces animale survivront probablement plus longtemps que la nôtre et elles ne causent pas de tort à l'environnement comme nous. Cependant ce qui nous rend unique, tout comme certains animaux ont des capacités uniques propres à eux, c'est notre capacité de raisonnement et de communication plus développée et il faut s’en servir. Je ne dis pas que les animaux sont des jouets, ils ont des sentiments et ils ressentent la douleur que nous leur infligeons quand tel est le cas, je ne suis pas un idiot. Voilà une vidéo faisant la promotion du végétalisme (j’avoue manger de la viande personnellement) dans laquelle ils nous prennent définitivement pour des idiots sans cœur (nous les omnivores).


Non, nous n'avons pas le droit sur tout et massacrer des animaux c'est mal à 100%, mais les manger est une autre histoire. Il est naturel de manger de la viande chez l'humain (du moins selon la plupart des scientifiques, alors que PETA utilise les quelques scientifiques qui s'adonnent à pencher de leur bord pour la plupart de leurs arguments), c'est d'ailleurs un élément clé de son évolution qui a modelé sa forme et son cerveau, qui a fait de nous ce que nous sommes aujourd'hui. Quand je dis qu'il faut utiliser notre capacité de raisonnement, ce n'est pas de martyriser les animaux que je parle, mais nous pouvons les utiliser efficacement à l'avantage de tous, il y a déjà la famine dans le monde. Je ne vois juste pas pourquoi tout d'un coup il faudrait changer complètement de diète au 21e siècle. La réponse directe à la grande partie de leurs arguments est la surconsommation. Elle est pourquoi ces animaux (qui n'existeraient pas en si grande quantité sans elle en passant) ont tendance à être maltraités en industrie, aussi le manque de jugement de la part des humains qui sont vues dans la vidéo. Voyez, je mange des animaux et je ne suis pas pour ce comportement, je ne suis pas maléfique. Pour s'amuser un peu, je vais tenter de répondre à chaque raison mentionnée dans la vidéo pour prouver leur manque de professionnalisme.

«Parce que les maladies cardiaques commencent dès l’enfance.»

Ma réponse : Puisque l'on nous propose une diète végétalienne ici (vous savez, comme les végétariens, mais en plus strict), ils impliquent donc qu'elle évite les maladies cardiaques. Nous savons qu'il y a du gras dans la viande (comme il y a des protéines utiles aussi) qui augmente le risque des maladies cardiaques, mais ce n'est pas la seule chose qui en provoque. Il est entièrement possible de suivre une diète végétalienne et de trouver une façon de se boucher ses artères tranquillement (comme manger des chips ou des frites en grande quantité, même si elles ne sont pas cuites dans de la graisse animale) ou même de ne pas se nourrir suffisamment, comme il est possible d'avoir une alimentation saine et équilibrée en mangeant de la viande. Je ne me nourris pas de façon saine personnellement, mais il y a des athlètes qui mangent aussi de la viande et ils font partie des humains avec la meilleure forme physique au monde et avec une véritable machine à la place du cœur. Comme on le dit si bien, la modération a bien meilleur goût, même si on ne parle pas d'alcool.

«Parce qu’une diète végétarienne guérit les maladies cardiaques.»

Ma réponse : Encore une fois, ce n'est pas une diète végétarienne qui ralentit ou guérit les maladies cardiaques, mais une diète saine et équilibrée.

«Parce que manger de la viande et des produits laitiers vous rend gras.»

Ma réponse : Ils se répètent un peu, car ces trois premiers arguments sont liés. Si vous évitez de manger de la viande et des produits laitiers, il y a probablement plus de chance que vous soyez moins gras, puisque vous vous empêchez de manger beaucoup d'aliments. Si nous prenons simplement les produits laitiers, vous évitez quand même la crème glacée qui peut vous donner un boost incroyable de calories avant même que vous réalisiez que vous venez de vider la moitié du pot. En fait, ces gens sont obligés de vérifier tout ce qu'ils mangent, ils n'ont pas le choix d'être conscients à propos de leur nourriture, voilà pourquoi ils ont moins tendance à être obèses. Les gens qui sont gras, comme moi, quand ce n'est pas à cause d'une glande, sont souvent portés à manger de trop grosses portions de n'importe quoi sans se surveiller, à manger entre les repas, à ne pas faire d'exercice. Même en mangeant de la viande, je pourrais être mince en me contrôlant. Si vous êtes un végétalien et que vous consommez la même quantité de calories que moi dans une journée et que vous ne la dépensez pas, vous êtes ou serez gros, et n'allez pas me dire qu'il est impossible de se goinfrer d'autant de calories sous cette diète. Je suis un maniaque de beurre d'arachides, il en existe des formes végétaliennes qui contiennent toujours une certaine quantité de gras et de calories. Manger un pot complet en 1 heure n'est pas bon pour personne.

«Parce que vous ne devriez pas avoir à mentir à vos enfants à propos de la nourriture que vous mangez.»

Ma réponse : Je ne sais pas pour vous, mais mes parents ne m'ont jamais menti à propos de l'origine de la viande. Ils ne semblaient pas se sentir mal de m'en parler et j'ai trouvé ça un petit peu dégueulasse au début, mais ça ne m'a pas empêché de continuer à en manger. J'ai vite compris que c'était l'ordre naturel des choses. Les animaux carnivores eux-mêmes mangent de la viande animale. Plusieurs de nos caractéristiques indiquent que nous sommes majoritairement omnivores. Le fait est que notre corps PEUT digérer la viande et les aliments végétaux (n'étant pas végétarien, je mange quand même des fruits et des légumes en plus de la viande). Pour fournir tous les éléments nécessaires à la fonction optimale de mon organisme, c'est même utile de manger de la viande en portions limitées.

«Parce que dans CHAQUE emballage de poulet, il y a un petit caca.» (Et on entend rire...)

Ma réponse : Notez que j’ai traduit poop par caca, car poop est la façon enfantine de parler de matière fécale en anglais. Je ne sais pas pourquoi ils ont fait ce choix, mais bon... Ouais, ce n'est pas un mensonge. Il y a une certaine quantité de matière fécale dans le poulet (j'aurais dû mettre un avertissement : ne pas manger pendant que vous lisez cet article), mais aussi dans pas mal toute la viande. Ils disent dans CHAQUE emballage, mais c'est plutôt presque tous les emballages. Si vous en avez mangé plus d'une fois (de la viande), il est assez certain que vous avez déjà mangé et mangerez encore de la merde ou du moins des bactéries associées à la merde. C'est que les animaux ont des intestins et ils arrivent parfois en industrie qu'ils y a des petits écoulements sur la viande en tant que telle. La cuisson TUE ces bactéries, peu importe à quel point vous pouvez trouvez cela dégueulasse, et c'est en si petite quantité qu'il n'y aurait pas de tort au début, ni pour votre santé, ni pour le goût. Si je dois me fier à un épisode de MythBusters, je ne parle pas seulement aux mangeurs de viande, car il y en a aussi dans les légumes et un peu partout. Dans cet épisode, ils laissaient traîner des brosses à dent dans une salle de bain, d'autres vraiment en dehors de la salle de bain, mais peu importe où ils les plaçaient, il y a des bactéries fécales en circulation dans l'air qui se retrouvent partout. Ce n'est pas le test le plus scientifique qui soit, mais c'est du moins plausible, alors désolé de vous l'apprendre si vous ne le saviez pas, mais c'est en très petite quantité et nous ne pouvons pas tomber malades à cause de ça si nous sommes en bonne santé au départ, les végétaliens n'en sont pas plus ou moins sauvés. De fait, je ne suis jamais tombé malade en mangeant du poulet.

«Parce que la viande est sale et saignante.»

Ma réponse : Ce n'est pas vraiment un argument sérieux. Que suis-je supposé répondre à ça? En tout cas, on cuit la viande. Manger la viande crue est une mauvaise habitude et je sais que certaines personnes la pratique, mais il ne faut pas. Une tranche de steak bien cuite ou du bacon croustillant, ce n'est pas sale et saignant (c'est délicieux). Que dire de l'utilisation de pesticides pour vos légumes et vos fruits? C'est la même chose, c'est sale et dangereux pour la santé, mais on les lave avant de les manger pour éviter de faire un tour à l'hôpital et ça marche plutôt bien.

«Parce que ce n’est pas juste.»

Ma réponse : Est-ce que je parle à un enfant? Ce n'est pas juste, la vie n'est pas juste, il y a des riches/des pauvres, des intelligents/des idiots, des personnes en bonne santé/des malades et des handicapés, la guerre dans le monde, etc... Réveillez-vous! (Prenez note, Témoins de Jéhovah, que j'accepte l'argent comptant et les chèques si vous voulez que j'emploie ces mots plus souvent. C'est de la promotion gratuite!) Il y a toujours eu de l'injustice et manger des animaux ne remonte pas à hier. Le truc, ne pas en abuser comme on le fait présentement en Amérique et probablement ailleurs dans le monde. Je pense plutôt qu'ils parlent du fait de les massacrer et je suis d'accord que la violence gratuite envers les animaux doit être déclarée, mais on ne doit pas arrêter d'en manger, il y a déjà assez du problème de la famine dans le monde. Réglons d'abord les injustices sociales et peut-être un jour serons-nous prêts à nous occuper du sort des animaux. À la limite, je dirai que les plantes aussi sont des êtres vivants que vous massacrez sans même y penser pour la simple excuse qu'elles ne ressentent pas la douleur.

«Parce qu’aucune créature vivante ne veut pas voir sa famille massacrée.»

Ma réponse : C'est partiellement faux considérant que certains animaux n'hésitent pas à faire du tort à leur progéniture. Les tortues ne s'occupent plus de leurs bébés au moment même où ils sortent de leur coquille et même que certaines pondent les œufs et s'en vont aussitôt. La mante religieuse mange parfois le mâle pendant la copulation et une sorte de mouche naît en mangeant l'intérieur de sa mère. Une chatte peut manger son chaton s'il est malade. Pour ce qui est des humains, nous savons qu'il arrive malheureusement parfois qu'un homme (en général, ce sont les hommes qui pètent les plombs, je ne sais pas c'est quoi notre problème) tue toute sa famille et se suicide par la suite. Je comprends leur argument et c'est pour ça que je dis seulement qu'il est partiellement faux.

«Manger de la viande peut rendre impuissant et rappelez-vous : ne jamais manger des batteries, de la cire d’oreille ou votre chien.»

Ma réponse : Ce n'est pas manger de la viande qui cause l'impuissance, mais alors là pas du tout. Il faut plutôt prendre compte de plusieurs facteurs neurologiques, cardiaques, hormonales, psychologiques, l'âge et les habitudes de vie (comme les drogues, l'alcool et la cigarette, mais pas la viande). C'est donc probablement un retour à leur théorie selon laquelle la viande provoque des maladies cardiaques, mais pas le végétalisme. Je vous rappelle que la viande ne cause pas les maladies cardiaques, mais plutôt une alimentation qui n'est pas saine et équilibrée. La deuxième partie de cette raison est probablement une blague, mais WTF? De toute façon, manger du chien est illégal un peu partout dans le monde autant que je sache. S'ils veulent dire que parce que nous ne mangeons pas nos chiens nous ne devrions pas manger d'autres animaux, ils devraient savoir que les animaux domestiques sont utiles pour apporter de la compagnie. Il y a des gens seuls ou des personnes âgées qui ont une bien meilleure vie à cause de la présence d'un animal de compagnie dans leur demeure. Je sais qu'ils feraient appel à une raison précédente, «Parce que ce n'est pas juste.», mais c'est vrai.

«Parce que la maladie de la vache folle EST en Amérique.»

Ma réponse : C'est vrai, mais il ne faut pas non plus virer fou avec ça (aucun jeu de mot volontaire). Après tout, il y a toujours eu une panoplie de MTS sans que le sexe ne disparaisse. La plupart des infections dans la viande sont tuées à la cuisson, mais celle-ci en particulier résiste et on est presque sûr qu'elle est la cause d'une maladie un peu différente chez l'humain qui a déjà tué 266 personnes à travers le monde (il n'y a pas assez de preuves pour être sûr à 100% que manger du bœuf infecté provoque cette maladie, mais ça semble logique). C'est-à-dire 266 morts en 25 ans dont la majorité est située en Bretagne (où la maladie a été détectée). Rappelez-vous qu'une variante de la bactérie E. coli qui a infecté des épinards en 2006 a rendu 276 personnes malades (allant de la simple hospitalisation à l'insuffisance rénale pouvant générer des complications pour le restant de leur vie) et 3 en sont morts. Ce n'est pas la seule fois où j'ai entendu parler de légumes infectés par cette bactérie. Le fait est que nous ne sommes pas à l’abri des infections (incluant les végétaliens), mais le gouvernement fait son possible pour les éviter, et prenez note que je ne suis pas du genre à pencher pour le gouvernement normalement.

«Parce que c’est de la violence que nous pouvons arrêter.»

Ma réponse : Dites-ça aux gouvernements qui partent des guerres inutiles un peu partout dans le monde. L'humain a toujours été en guerre, il sera toujours en guerre, il a une soif de violence irrationnelle. La mort des humains devrait concerner les humains plus que la mort des autres animaux il me semble. Encore une fois, je ne suis pas pour la violence gratuite envers les animaux, mais il ne faut pas s'empêcher d'en manger, il faut plutôt dénoncer cette violence. On ne peut pas espérer régler leur condition et rendre les animaux heureux avant même de régler la nôtre.

«Parce que personne ne devrait faire sa vie en tuant.»

Ma réponse : Je suis d'accord avec cette raison, car la destruction n'est pas la bonne façon d'avancer en société. Prenez note qu'il s'agit de la même organisation qui euthanasie la majorité des animaux qui lui sont soumis (généralement pour des bonnes raison, mais pourquoi ne pas appliquer leur argument sur eux?) Sauf que tuer des animaux pour la consommation humaine utile (pas des manteaux de fourrure), c'est une bonne chose, même s'il faudrait un peu réduire cette habitude (nous allons jusqu'à augmenter la production de gaz à effet de serre avec l'élevage des bovins tellement nous exagérons). J'ai déjà vu une assez vieille photo d'indiens qui mouraient clairement de faim même si des vaches se promenaient librement à leurs côtés (vous savez, la vache est sacrée pour eux).

«Parce que ça prend une petite personne pour battre un animal sans défense et une personne encore plus petite pour le manger.»

Ma réponse : Venez donc me battre à mort tant qu'à faire. Je ne veux pas dire que je fais partie des personnes qui battent les animaux, mais qui en mangent. Ce n'est pas une raison rationnelle, c'est un appel aux émotions pour nous faire sentir coupable d'être comme on est. Je mange pour me nourrir, mais je m'excuse de vivre si ça peut vous faire plaisir PETA. Ils se proclament donc meilleurs que les autres, un peu comme mon Dieu est meilleur que le tien. J'ai l'impression que peu importe ce que je dirai, j'aurai l'air d'une mauvaise personne face à eux, parce que je pourrais manger uniquement des végétaux, mais je mange quand même de la viande, parce que C'EST naturel (et je rappelle qu'avec le manque de nourriture à certains endroits dans le monde, il ne faut pas éliminer des choix).

«Parce qu’aucun animal ne mérite de mourir pour vos papilles gustatives.»

Ma réponse : C'est encore un appel aux émotions, mais c'est drôle, parce qu'il y a plein d'aliments que je préfère par-dessus la viande (qui sont souvent du junk food, mais ça compte), même si plusieurs utilisent des produits venant de l'animal sans toutefois nécessairement lui avoir fait mal ou sans l'avoir tué. Des aliments que j'aime beaucoup, plus que du steak par exemple, sont : du beurre d'arachides, des bananes, un peu toutes les pâtisseries avec des pommes, j'ai même déjà mangé une très bonne pizza végétarienne. Je dois avouer adorer le goût de certaines viandes, comme du bon bacon croustillant, mais le goût n'est pas la raison principale pour laquelle j'en mange. Le fait est que je me nourris, point. Manger de la viande est quand même quelque chose qui a toujours été naturel chez l'humain et c'est quand il n'y avait pas assez de viande à sa disposition qu'il utilisait davantage de légumes pour obtenir ses protéines, pas l'inverse.

«Parce que les céréales utilisées pour les nourrir pourraient LES nourrir. (On nous montre des enfants du tiers monde.)»

Ma réponse : Autre chose à ne pas négliger, la surconsommation de viande pourrait être réduite pour les nourrir avec de la viande. Qu'est-ce qui est plus nourrissant plus rapidement? Des céréales ou un rôti de porc? Je ne suis pas un expert. Les animaux n'hésitent pas dans la nature à manger ce qui est à leur disposition. Les humains, dans des situations extrêmes avec aucune nourriture à proximité pour une période prolongée, s'adonnent parfois au cannibalisme. Quand il est question de se nourrir, il ne faut rien négliger, bien que j'espère que cette dernière situation ne m'arrive jamais (c'est clair que je serais celui sacrifié pour nourrir les autres à mon poids).

«Saviez vous que plus de la moitié de toute l’eau utilisée aux États-Unis est dirigée envers l’élevage d’animaux?»

Ma réponse : J'imagine qu'ils ne suggèrent pas que nous arrêtions de donner à boire aux animaux? Le fait est que les humains eux-mêmes utilisent très mal l'eau courante. Nous vivons avec plus du double de la quantité nécessaire à chaque jour et nos installations elles-mêmes ont été mal conçues. De l'eau potable circule dans nos toilettes, nos laveuses, notre douche. En plus, les pays du tiers monde ne peuvent pas se payer des installations saines pour traiter l'eau et le manque de personnes éduquées les empêche de pouvoir maintenir de telles installations aisément. C'est un véritable problème et il ne faut pas mêler la consommation de viande à ça, il faut premièrement changer nos mauvaises habitudes. C'est d'ailleurs un problème auquel il faudrait remédier avant d'avoir des débats sur être végétalien ou pas.

«Vous ne pouvez pas manger de la viande et vous dire un environnementaliste.»

Ma réponse : Ils parlent peut-être du tort causé à l'environnement pour nous occuper des animaux, il faudrait juste réduire notre consommation à un niveau raisonnable. Je le répète, la clé du problème est la SURCONSOMMATION. Il est entièrement possible de manger un peu de viande et d'avoir conscience du tort que l'humain cause à son environnement par la pollution.

«Parce qu’ils sont sans défense.»

Ma réponse : Nous avons une meilleure technologie qu'eux pour les attaquer, c'est vrai. Même que les animaux produits en industrie naissent dans un environnement où ils sont sans défense, mais ils n'existeraient pas si ce n'était pas de nous. Est-ce une raison pour profiter d'eux? Pas de les massacrer, non, mais ils remplissent leur fonction ultime et c'est bien. Je ne sais pas quoi dire, c'est un autre appel aux émotions. Un lion attaque un zèbre sans défense en nature, que puis-je dire?

«Parce que quand les animaux ressentent la douleur... Ils crient eux aussi.»

Ma réponse : C'est bien triste tout ça, mais encore un appel aux émotions? Ouais, ils ressentent la douleur, je n'ai pas dis que je voulais les massacrer, mais les manger. Théoriquement, les abattoirs sont supposés suivre des méthodes dites éthiques, mais ils ne le font pas tout le temps et c'est malheureux, mais la même chose se produit avec les humains aussi. J'ai quasiment l'impression que la protection des animaux est plus efficace que la protection des humains.

«Parce qu’ils ne veulent pas mourir.»

Ma réponse : Ça fait un sacré bout qu'il n'y a pas eu d'arguments rationnels et celui-ci n'est pas une exception. Les animaux ne peuvent pas directement nous communiquer ce qu'ils pensent, mais il y a un mécanisme de survie dans le cerveau d'un vivant. En temps normal, je dirais qu'un animal ne cherche pas la mort, c'est normal, mais on n'a pas toujours ce que l'on veut. Le poisson qui se fait dévorer par un ours ne veut peut-être pas mourir, mais il meurt. Un civil pris dans un conflit entre deux forces armées ne veut sûrement pas mourir, mais c'est le cas. Je suis du genre à ne pas voir de problème quand la mort de l'animal sert à nourrir de façon raisonnable. Bien sûr, les animaux domestiques sont exclus et la loi est d'accord avec ça pour des raisons que j'ai mentionnées plus tôt.

«Parce qu’ils ressentent la peur.»

Ma réponse : La peur est une partie importante du mécanisme de survie, c'est naturel et utile, mais que suis-je supposé réponde à ça?

«Parce que peu importe comment vous trancher la viande, c’est encore de la chair.»

Ma réponse : Non, c'est vrai? Je pensais que la viande était de la pâtisserie. Sérieusement, est-ce un argument? Je sais que les animaux sont comme moi, qu'ils ont une vie, qu'ils ressentent la peur et la douleur, qu'ils ont des os, des organes, etc.. Je ne voudrais pas être tué et mangé moi-même, mais je suis un humain et je mange de la viande animale. On ne mange pas non plus de viande d'animaux en voie d'extinction, on vit, c'est tout, et on tente d'être raisonnable tout en étant conscient de ça.

«Parce que le commerce n’est pas une excuse pour le meurtre.»

Ma réponse : On ne fait pas le commerce du meurtre des animaux, mais de la nourriture qu'on peut en tirer. Pour obtenir cette nourriture, il faut que ces animaux soient tués, on ne peut pas passez à côté. Faire le commerce du meurtre des animaux, ce serait tuer des animaux en les faisant beaucoup souffrir tout en filmant l'acte pour le vendre sur Internet, ce qui est heureusement illégal, je vous le rappelle.

«Même les prisons ne sont pas autant serrées. (On nous montre un tas de poulets entassés dans une petite cage sans possibilité de mouvements libres.)»

Ma réponse : Désolé, nous allons rectifier la situation. Nous n'avons qu'à réduire les prisons pour enfermer tous les détenus dans une seule cellule. Sérieusement, la plupart des gens en prison sont des criminels, mais il y a quelques innocents HUMAINS, je ne suggère pas que l'on fasse ça. Les autres ANIMAUX (autres que les HUMAINS) peuvent probablement aussi êtres considérés comme innocents et il faudrait rectifier la situation, après avoir corrigé nos propres problèmes. En fait, la solution à cet argument est encore de réduire notre consommation excessive.

«Parce que ce n’est pas l’utilisation normale des ailes... (On nous montre des ailes de poulet prêtes à être mangées.)»

Ma réponse : Votre vidéo n'est pas une utilisation normale du cerveau humain, pourtant... En fait, la même chose pourrait être dite de n'importe quelle partie de l'animal et même des légumes, mais c'est une utilisation possible et utile. C'est dommage que ces animaux ne puissent jamais faire ce qu'ils feraient en nature (en passant, un poulet ça ne vole pas avec ses ailes). Le vrai problème est la surconsommation. Je suis vraiment écœuré de le répéter.

«Parce que tous désirent être libres.»

Ma réponse : Avez-vous déjà vu le petit documentaire Ilha das flores (Île aux fleurs)? Suivez le lien, je vous suggère une écoute, c'est seulement 11 minutes et c'est excellent pour vous faire réfléchir sur la condition humaine. Est-ce pire d'être un animal maltraité ou un humain maltraité? Ce n'est pas égoïste que de parler comme ça, nous SOMMES différents. «Liberté est un mot que le rêve humain alimente. Il n'existe personne qui l'explique et personne qui ne le comprenne.»

«Parce que manger du poisson ne fait pas de vous un végétarien.»

Ma réponse : Où veulent-ils en venir? Je ne cherche même pas à être végétarien (et je ne mange pas de poisson, mais uniquement parce que je n'aime pas le goût). Ils veulent probablement dire que c'est encore un être vivant et qu'il faut donc passer au végétalisme pour manger uniquement des produits végétaux, des céréales, qui sont aussi des vivants, je vous le rappelle. Tant qu'à ne pas manger d'animaux parce qu'ils sont vivants, où pousse-t-on les extrêmes?

«Parce que la puissance ne donne pas le droit.»

Ma réponse : Qui dicte ces droits? Dieu? La Bible? Le Coran? La loi? Bien que je ne suive pas les trois premiers, toutes ces sources nous donnent le droit d'exploiter les animaux pour se nourrir. Les massacrer est une autre chose, bien sûr. Dans le passé, la puissance nous a fait commettre des actes horribles sur des minorités visibles et elle continue encore de le faire à certains niveaux, c'est très mal. La violence est toujours une mauvaise chose et les animaux ne sont pas exclus. Au moins, chez les animaux, nous récoltons de la nourriture, pas chez les humains. Chez les animaux, il faudrait éliminer la violence dans le processus, mais pas le processus en tant que tel. Devenir végétalien ne changera pas grand-chose, surtout que la majorité des humains ne sera jamais végétalienne.

«Parce que vous savez que c’est mal. (On nous montre un homme qui jette une brique sur la tête d’un cochon écrasé sur le sol et qui rit par la suite, suivit d’un poussin qui se fait enlever le bec.)»

En effet, c'est mal et je ne souhaite pas être indifférent à la cause. C'est encore plus mal de faire la même chose à un humain. Dans le meilleur des mondes, ni l'humain, ni l'animal n'est sujet à la violence gratuite. Nous ne vivons pas dans le meilleur des mondes et si un débile décide de faire ça, il mérite au moins d'aller en prison, mais ce n'est pas un argument pour me faire passer au végétalisme. Selon moi, réduire la consommation entraînerait efficacement moins de violence et de tort fait aux animaux dans les industries, mais si vous le voulez bien PETA, dénoncez ces personnes pour qu'elles se fassent arrêter et enseignez les bonnes choses à la population avec des bons arguments. Ne cherchez pas à rendre tout le monde végétalien, c'est un acte futile.

La vidéo finit par «Peut-être qu’il est temps de devenir végétarien.».

Je viens de dire qu'aucun de ces arguments ne me ferait passez au végétalisme ou même au végétarisme, parce que je ne vois pas de raisons valables, je ne vois pas ce que ça changerait vraiment et la majorité des humains mangera probablement toujours une certaine quantité de viande.

Quelques précisions sur PETA :

Ils sont contre le test de médicaments ou de produits cosmétiques sur les animaux et ils encouragent clairement le test directement sur les humains alors que le directeur de l'organisation disait qu'il avait participé à des tests humains pour le vaccin du VIH. Désolé si nous ne sommes pas tous aussi humanitaires que lui, mais si des tests sur des animaux peuvent éventuellement aider à développer des remèdes contre des maladies incurables sans avoir fait de dommage à des humains en cours de route, je dois dire que je suis pour. Les produits cosmétiques ne me sont pas vraiment importants, mais les remèdes oui.

Leurs campagnes de publicité agressives tombent souvent dans l'insulte ou dans le ridicule, comme celles comparant les animaux aux esclaves d'autrefois ou à l'Holocauste. C'est une mauvaise chose, puisque cela fait détourner plusieurs personnes du noble message derrière le tout. Par exemple, la campagne publicitaire "I'd Rather Go Naked Than Wear Fur" («Je préférerais être nu que de porter de la fourrure») dans laquelle des modèles étaient mis à nu. Elle apportait un bon message, car il est inutile de porter de la fourrure (c'est un peu comme les gens en moyen qui mangent des épines dorsales de requin même si ça ne goûte rien), mais qui lit vraiment le message quand il est accompagné de la photo d'une femme nue (il y en avait aussi avec des hommes nus pour plaire à tous)? Une autre campagne de publicité exprimant leur rage incontrôlable contre le lait a parodié les célèbres publicités "Got Milk?" («Vous avez du lait?») par "Got Beer?" («Vous avez de la bière?»), parce que le plus gros problème c'est de boire du lait, pas l'ivresse au volant et la surconsommation d'alcool de plus en plus fréquente chez les jeunes.

Ils ont demandé à des villes de changer de nom, à des groupes de musique de changer de nom, bref un peu tout ce qui a un nom comportant un animal ou se rapprochant d'un hamburger (comme la ville de Hamburg à New York) est sujet à leur folie, mais personne n'est obligé de se plier à leur volonté. Qu'ils arrêtent de perdre leur temps à se ridiculiser comme ça, ça n'a vraiment aucun effet utile.

Ils ont distribué des pamphlets à des enfants dans lesquels ils disent que leur père ou leur mère tue des animaux et qu'ils doivent tenir leurs chats et leurs chiens éloignés d'eux jusqu'à ce qu'ils apprennent que c'est mal de tuer. Je n'y crois même pas moi-même, c'est impossible qu'une organisation comme ça existe, c'est quasiment illégal un tel brainwash (et là, les adhérents peuvent rétorquer en disant que c'est moi qui est "brainwashé", le fait est que je n'ai pas besoin de groupe pour soutenir mon choix de manger de la viande, contrairement à leur choix). C'est bien aux États-Unis qu'une telle organisation peut exister.

Le pire, c'est qu'ils offrent de l'argent pour la création de viande in vitro qui pourrait être consommée par tous sans jamais faire de mal à un animal en cours de route. Le procédé me semble répugnant et contre nature, mais en bout de ligne je suis pour et je trouve que ce serait fantastique pour réduire les coûts de production (donc aussi pour la production extérieure vers des pays en manque de nourriture). Imaginez-vous donc que plusieurs membres ne sont pas d'accords du tout, une petite guerre entre les membres se serait même déclenchée. C'est là que j'ai compris qu'ils n'étaient pas contre le fait de tuer des animaux ou de les faire souffrir, c'est l'idée de manger de la viande en tant que telle qui les dégoûte. Essayez de trouver un sens à tout ça. Une vice-présidente de l'organisation dit qu'elle aurait été plus confortable de suggérer de manger des cadavres d'animaux sur la route. C'était un genre de blague, mais ça en dit long sur leur mentalité.

Avec le dernier élément que j'ai mentionné, il est clair que c'est devenu une organisation sans raison qui se promène en affichant son message "la viande c'est le mal, devenez végétaliens pour sauver votre âme". C'est une religion, comme les Témoins de Jéhovah qui font du porte à porte pour essayer de nous forcer leur croyance dans notre tête. Je ne me sens pas mal dans ma décision, j'espère que vous ne vous sentez pas mal dans votre décision, que vous voyez omnivore, carnivore, végétarien, végétalien, mais ayez de bonnes raisons. Je n'ai aucun respect pour PETA et l'organisation qu'elle est devenue (quand même bravo quand ils ont réussi à procurer de meilleures conditions de vie à des animaux de laboratoire dans le passé, par exemple).

Je vous suggère d'écouter cet excellent épisode de South Park qui se moque d'eux et aussi des élections en bonus (seulement en anglais).



0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.