mercredi 29 juillet 2009

The Secret of Monkey Island

Devant de la boîte de The Secret of Monkey Island (16-Color) (PC)

Le scénario : un jeune homme dénommé Guybrush Threepwood désire devenir pirate. En arrivant sur l’île de Mêlée, il rencontre 3 pirates dans un bar, le SCUMM Bar, qui lui proposent 3 défis pour devenir pirate. Il sera par la suite forcé à se lancer dans une poursuite contre le pirate fantôme LeChuck sur la célèbre île aux Singes.

Le point principal de ce jeu, celui qui fait que l’on veut y rejouer encore et encore, c’est son humour absurde, autant sans ses puzzles que dans ses dialogues. Par exemple, l’inventaire du jeu se remplit d’objets aussi étranges qu’un poulet en plastique avec une poulie dans le milieu, un immense coton-tige faisant office de clé pour ouvrir une sculpture géante en forme de tête de singe, des lèvres de cire, un T-Shirt où il est écrit «j’ai trouvé le trésor de l’île de Mêlée et tout ce que j’ai eu est ce t-shirt moche» et ainsi de suite... Sachez que tous ces objets sont vraiment utiles dans la progression du jeu!



La musique est magique. Écoutez la chanson thème. On se sent transporté dans les Caraïbes avec cette mélodie entraînante.


Je vous ai déjà parlé de mon jeu d’aventure préféré, Day of the Tentacle. Monkey Island vient en seconde place, mais avec un grand avantage : des suites! Il existe 5 jeux Monkey Island différents jusqu’à maintenant : The Secret of Monkey Island, Monkey Island 2: LeChuck's Revenge (avec des graphiques semblables au premier), The Curse of Monkey Island (sous Windows, avec des graphiques dignes d’une série animée), Escape from Monkey Island (en 3D) et Tales of Monkey Island (en 5 épisodes produits par Telltale Games).

The Secret of Monkey Island a été assez populaire pour apparaître sur Amiga, Atari ST, DOS, FM Towns, Mac OS, Sega CD, Windows et Xbox 360.



Devant de la boîte de The Secret of Monkey Island: Special Edition (PC)J’écris surtout cet article pour ces deux dernières plate-formes, puisqu’il vient tout juste de sortir The Secret of Monkey Island: Special Edition sur Xbox Live Arcade et Steam sur PC. Pour la première fois, tous les dialogues ont été enregistrés, les graphiques ont été refaits (et ils sont maintenant en haute définition), ce qui le rend beaucoup plus accessible pour les nouveaux venus (les graphiques originaux en 16 ou 256 couleurs pourraient en repousser plus d’un aujourd'hui...) Je vous conseille la version PC à la 360 pour profiter de l’interface "point-and-click" qui a été transformée d’une drôle de façon sur la 360. Au lieu de naviguer dans les actions en bougeant un curseur avec le joystick de droite, on est obligé de se servir du pad directionnel, dont l’action «utiliser» (la plus courante) qui est située dans une diagonale. Si vous avez utilisé le contrôleur de la 360, vous comprenez ce que je veux dire... Le D-pad n’est pas précis du tout... Sinon, vous pouvez faire apparaître les actions avec L et l’inventaire avec R, sauf que cela devient rapidement compliqué lorsque l’on veut combiner des objets. Le tout reste très jouable, c’est d’ailleurs la version que je me suis procurée pour pouvoir profiter des nouveaux graphiques sur ma télévision HD.



Mais que serait un remake sans le sentiment de réelle amélioration? Il est possible de voir la différence rien qu’en appuyant sur un bouton. Effectivement, l’équipe de LucasArts a cru bon d’aussi offrir la chance aux nouveaux venus d’expérimenter la version originale en 256 couleurs qui est intégrée dans le jeu même. En appuyant sur Back sur 360 ou F11 sur PC, vous pouvez librement passer d’une version à l’autre. C’est génial. Un détail par contre... Les dialogues dans la version originale n’avaient pas d’audio qui les accompagnait, alors vous n’entendez pas les personnages si vous revenez à cette version. Je pense qu’ils auraient dû les laisser en option au moins.

Scores (version originale/remake) :

Graphiques : (75%/81%)
Parfait pour le temps, en 256 couleurs... Pour le remake, la fluidité des animations est étrange puisqu’ils ont gardé le même nombre d'images par animation (les sprites) que dans l’ancienne version. Ça donne un effet un bizarre, mais je crois que c’est grâce à lui que l’on peut passer facilement d’une version à l’autre, puisqu’il doit utiliser somme toute le même moteur graphique. J’aime bien le style plus cartoon des vues rapproché dans le remake, ça renforce l’aspect comique

Sons : (62%/100%)
La musique nous plonge dans l’ambiance instantanément. Pour la version originale, le peu de sons et de musique d’ambiance le rend un peu moins accrocheur en cours de jeu. C’est pour cette raison que la différence de score est énorme, n’oubliant pas les dialogues entièrement enregistrés qui les rendent beaucoup plus attrayants

Jouabilité : (93%/68%)
Le jeu dure environ 6 heures. Il peut être prolongé de quelques heures si vous trouvez les puzzles trop difficiles, mais ce n’est jamais impossible. En le finissant, on reste par contre avec le goût d’en avoir plus. L’interface est ce qui différencie ici les deux scores. L’ancienne était tellement plus simple et agréable!

Rejouabilité : (12%/50%)
Eh bien... Vous avez toujours la possibilité de le jouer dans les deux versions avec le remake! Sur Xbox 360, il y a quelques achievements à aller chercher, mais ce ne sont pas des objectifs très amusants, considérant la linéarité du jeu

Histoire : (100%)
Originale, totalement absurde, elle saura vous embarquer dans l'aventure. Les personnages loufoques sont très attachants et de nombreuses surprises vous attendent. Même le générique est hilarant!

Bonus : (100%)
Pour avoir ouvert la porte à une série fabuleuse ou pour tenter de séduire les nouveaux joueurs d’aujourd’hui à un genre oublié, Monkey Island vaut bien tout le mérite qu’on lui attribue.

Total : (80%/82%)
Vous ne pouvez pas vous permettre de passer à côté de ce jeu, surtout avec le "hype" de ces derniers temps avec la sortie de Tales of Monkey Island. Pas assez de gens savent ce que sont les vrais jeux d’aventure LucasArts et celui-ci est peut-être celui qui vous donnera le goût d’en apprendre plus sur le sujet

1 commentaire :

DarkEvil a dit...

Croyez Solo sur une chose, c'est que Monkey Island vaut la peine. C'est un jeu divertissant faisant appel à votre logique, mais tentant aussi de la dépasser, et je n'entends pas par cela que le jeu est impossible, bien qu'il propose un certain défi. Au moins, il vous laisse explorer comme bon vous semble sans aucun risque de perdre une vie ou d'avoir oublié un objet nécessaire pour continuer. De plus, son humour est adéquat pour tous les âges, dans le sens qu'un jeune aura autant de plaisir qu'un adulte à y jouer. C'est le moment idéal pour essayer ce jeu si ce n'est déjà fait.

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.