jeudi 14 mai 2009

Transhuman

Devant du roman graphique TranshumanPar où commencer? L’avant-propos le plus cool que j’aie lu, d’un docteur de l’Université de Princeton (quelqu’un de sérieux), nous raconte que lorsqu’il a été approché pour écrire une introduction, il a accepté avec plaisir, les scientifiques ayant souvent un attrait pour la science-fiction. Il dit que s’il avait su, il aurait refusé. «L’histoire en soi est un désastre pseudo-scientifique qui aurait dû être abandonné immédiatement après sa conception. Si vous lisez ceci, prenez mon conseil, déposez le livre et éloignez-vous, parce que ce n’est pas tous les jours que l'on devient plus intelligent en ne lisant PAS un livre.» Wow! Quelle introduction géniale!...

Transhuman est un documentaire sur deux compagnies pharmaceutiques faisant des recherches dans le but de modifier l’humain d’aujourd’hui, pour le transformer en post-humain, un humain du future qui aurait des capacités supérieures à celui d’aujourd’hui via la modification génétique ou la robotique. Le transhumain est la transition entre les deux, le stade de l’expérimentation.

Case du roman graphique Transhuman
Tout comme un véritable documentaire, un animateur, Heinrich Dowidat, nous explique l’histoire des deux compagnies via des interviews avec les personnes concernées. C’est une énorme parodie/critique sur les compagnies pharmaceutiques, l’économie, les relations d’entreprise, la modification génétique, l’expérimentation, jusqu’à un niveau qui dépasse les frontières du possible. Certains passages sont vraiment TRÈS drôles.

Jonathan Hickman, l’auteur de Transhuman, qui est aussi le génie derrière The Nightly News, est monté rapidement dans la liste de mes auteurs favoris en seulement deux lectures différentes. Je n’avais même pas entendu parler de Transhuman, mais lorsque j’ai vu sur la tablette du magasin de comics qu’il y avait un autre livre du même auteur, je ne l’ai pas regardé 2 fois. Achat instantané.

Ce livre laisse cette même impression que The Nightly News, cet espèce de regard violent qui déteste profondément cette industrie, mais qui ne le dit qu’à travers des personnages stupides et égocentriques. Il nous pointe ces gens et dit : «Vous voyez? Et ça existe aussi dans la vraie vie, j’ai des preuves...»

Transhuman, c’est 4 numéros, regroupés en un volume pour 15$. Très beau design des couvertures, très bons dessins avec leur propre style. Un autre roman graphique à ne pas manquer.

1 commentaire :

DarkEvil a dit...

J'ai lu et c'est à la fois très différent de The Nightly News, mais aussi avec cette même impression comme tu le disais. La différence principale étant que Nightly News se veut un peu plus actif alors que celui-ci se veut passif et neutre au niveau du narrateur (ce qui a pour effet secondaire de moins venir chercher le lecteur à mon avis). Il y a aussi le fait qu'il est encore plus fait dans un style parodie que Nightly News, devrais-je dire beaucoup plus. Ceci dit, la plupart de ces passages m'ont fait rire, mais j'ai trouvé le message un peu moins clair au départ et on voulait un peu trop nous faire avaler une quantité énorme de propos et points de vue différents. J'aurais aimé un retour des statistiques réelles comme dans Nightly News, car ça avait l'air moins critique et réaliste en leur absence (surtout si l'on combine ceci avec les bouts très exagérés avec les singes modifiés, qui étaient drôles en passant, et plus importants que je ne le croyais au début). J'aimerais quand même terminer en précisant que tu as sortis les points positifs et j'ai sorti les points négatifs qui donnent quand même un résultat que je recommande dans le monde des romans graphiques, car rien n'est parfait et je l'ai peut-être fait paraître un peu trop négativement ici. C'était une bonne lecture au bout de la ligne.

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.