mercredi 10 juin 2009

Runaways

Devant du roman graphique Runaways: Volume 1Plusieurs romans graphiques ont réussi à changer notre vision des super-héros en les transposant dans un univers plus réaliste et actuel (Marvels) ou simplement en mettant les héros dans des situations qui nous font réaliser leur côté humain (Watchmen). Runaways évolue dans ce même contexte et met le côté "sérieux" des bandes dessinées de super-héros de côté pour nous raconter comment une bande d’adolescents normaux réagiraient s’ils devaient devenir super-héros du jour au lendemain à cause d'un événement imprévu.

C’est en apprenant que leurs parents font partie d’une organisation criminelle que ce groupe d’adolescents se forme pour essayer de les combattre... L’histoire n’est pas nécessairement la plus originale, mais Runaways la fait bien. C’est un roman graphique que vous lirez en peu de temps, dû au fait que l’histoire est légère, dans le sens où elle vous laisse respirer. C’est agréable à lire.

On s’attache rapidement aux personnages qui finissent par être aussi mémorables que d’autres grands super-héros de Marvel. D’ailleurs, des spin-offs commencent à apparaître.

La série n’a pas accroché tout le monde par contre, arrêtée après le numéro 18 (l’histoire était complétée), elle a recommencé sous forme de volume 2 plus tard, pour arrêter après 30 numéros et recommencer avec un volume 3 jusqu’à aujourd’hui. Quand on sait que des séries comme The Amazing Spider-Man passent à un volume 2 après 441 numéros, Runaways n’a visiblement pas trouvé son public.

La série existe en plusieurs formats : les trade paperbacks de 6 numéros chacun ou les volumes à couverture rigide contenant environ 12 à 18 numéros. Je vous conseille personnellement le premier volume à couverture rigide qui contient les 18 numéros du volume 1, une histoire complète en soi, 35$. Les volumes ne sont pas trop gros, ils ont donc l’avantage d’être transportables et d’être plus résistants. De toute façon, c’est une série qui se lit d’un grand coup, pas par 6 numéros comme les paperbacks nous proposent.

Je vous conseille cette série et rapidement, parce qu'elle va bientôt être adaptée (probablement massacrée) au cinéma.

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.