mercredi 20 mai 2009

Magic: The Gathering

Derrière d'une carte Magic: The Gathering

Avertissement, cet article n’est pas pour les fanatiques de Magic: The Gathering. Plutôt pour les gens qui connaissent le nom, mais qui n’ont jamais osé s’en approcher.

Ce jeu projette souvent la même image que Dungeons & Dragons, c'est-à-dire un jeu pour lequel il faut investir tout son temps pour être capable de le comprendre et de l’apprécier pleinement.

Ce n’est pas du tout le cas. Les parties de Magic: The Gathering peuvent durer de 5 minutes à 45 minutes, comme plein de jeux de société. C’est un jeu de cartes de combat dans lequel deux joueurs s’affrontent en accumulant des terrains et en jouant des créatures qui feront du dommage à l’adversaire ou détruiront ses créatures. Les règles sont simples et pour vous le prouver, voici une série de vidéos officielles en français qui vous apprendront les bases du jeu.





Voici les liens pour les autres vidéos :Face d'une carte Magic: The GatheringLes cartes créatures sont toutes comme la carte à droite (les autres types de carte ressemblent beaucoup à celle-ci, mais elles n'ont pas de statistiques d'attaque et de défense).
  • Le nom de la carte : Kavu Climber.
  • Le coût en mana (terrain): 3 terrains quelconques plus 2 terrains absolument verts (forêts), pour un total de 5.
  • Le type de carte : créature de type Kavu.
  • Le X à la droite indique que cette carte fait partie de la dixième édition de Magic: The Gathering.
  • Le texte sous l’image indique les habilités spéciales : quand la carte est mise en jeu, pigez une carte.
  • Sous les habilités spéciales, un proverbe ou une phrase philosophique est inscrit, normalement simplement pour le plaisir et en rapport plus ou moins vague avec la carte.
  • Force et attaque : 3/3 indique que la créature a une force de 3 et une défense de 3.
Voyez, ce n’est pas si compliqué! Pour ce qui est du déroulement du jeu, je vous conseille fortement de télécharger ce tutoriel interactif.

Magic est aussi un jeu de cartes à collectionner. Les cartes viennent dans des decks prêts à jouer, les decks à thème (60 cartes pour environ 15$) ou les boosters (15 cartes pour environ 4$). Un deck est constitué de 60 cartes de votre choix (contenant préférablement de 20 à 25 terrains). À part du maximum de cartes, il n’y a aucune restriction, tout dépend de votre stratégie. Plus on a de cartes, plus on peut se monter un paquet de cartes fortes et être stratégique avec de meilleures cartes ou avec des cartes qui ont des habilités spéciales intéressantes.

À ce propos, si vous ne souhaitez pas dépenser une fortune, sachez qu’il existe des solutions à moindre coût, comme cet eBay Store, The Magic Universe Store, qui vend des packs de cartes. Exemple : 1000 cartes pour 30$, 500 cartes pour 15$, etc. Évidemment, ces packs ne contiennent pas beaucoup de cartes rares, mais c’est excellent pour démarrer un deck qui sera compétitif. Pour vous donner une idée jusqu’à quel point vous économisez avec ces ensembles : 1000 cartes équivalent à environ 67 boosters à 4$ chacun, ce qui s'élève à un total de près de 270$ au lieu de 30$!

Un engin de recherche contenant toutes les cartes existantes et leurs différentes versions est disponible gratuitement, Gatherer. Une encyclopédie on ne peut plus complète avec des options de recherche permettant de trouver LA carte dont vous avez besoin.

Magic: The Gathering Online

C’est un jeu en ligne, le seul jeu vidéo basé sur Magic: The Gathering digne de mention, celui-ci étant l’adaptation directe du jeu de cartes. Les autres ne sont que des jeux de rôle ou d’action/aventure basés vaguement sur l’univers du jeu et non sur le jeu en tant que tel. C’est aussi une bonne façon pour apprendre à jouer.

Capture d'écran de Magic: The Gathering Online
Son interface n’est pas très belle, mais le jeu fonctionne bien et c’est vraiment la seule chose qui importe dans un jeu de cartes. Bien sûr, quelques animations comme dans Culdcept Saga auraient été appréciées, mais le fait que Magic: The Gathering Online fonctionne sur des PC moins puissants est un gros avantage dans ce cas-ci, vous pouvez relativement y jouer partout où il y a un PC de disponible. Vous le téléchargez, vous vous connectez à votre compte, et voilà!

Il est gratuit à télécharger, sauf qu’il ne vous donne droit qu’aux decks thématiques de la dixième édition, tels qu’ils sont, pas modifiables. Pour avoir droit à plus, l’inscription coûte 10$ et elle vous donne 10$ en crédit dans le magasin du jeu pour vous acheter des cartes. L’inscription vient avec 75 cartes terrain et un booster de 15 cartes. Il est donc nécessaire d’acheter des cartes pour pouvoir jouer. Le 10$ de crédit est assez pour un deck thématique, sans plus.

Le prix des cartes virtuelles est exactement le même que celui des cartes réelles. C’est à vous de décider si vous préférez l’avantage d’avoir des cartes réelles, échangeables et collectionnables, ou si vous préférez avoir accès à des parties n’importe où, n’importe quand, avec n'importe qui.

Personnellement, je préfère les cartes réelles, parce que si Magic: The Gathering Online décide de fermer ses serveurs, vous avez tout perdu. Pour les endroits réels où jouer, vous pouvez vous rendre sur Playmagic.com et rechercher un endroit près de chez vous, généralement des magasins spécialisés en jeux de société, jeux de rôle et Magic, qui font souvent des tournois où il est toujours possible de trouver des joueurs intéressés.

Comment gérer sa collection

Essential Magic est un site qui vous permet d’y entrer votre collection de cartes Magic, réelles ou virtuelles. Vous vous créez un compte gratuit et vous entrez vos cartes en inscrivant leur nom. Il existe souvent la même carte dans différents sets, pour ce faire, vous pouvez consulter ce guide qui vous indique le nom du set par rapport au symbole sur la carte. Le site vous permet de :
  • Connaître la valeur de chacune de vos cartes.
  • Générer des checklists qui vous indiquent les cartes manquantes pour avoir le set complet.
  • Construire des decks.
  • Échanger des cartes.
  • Consulter des decks de d’autres joueurs contenant les cartes que vous désirez.
  • Des liens directs pour l’achat de cartes simples.
  • Des combos de cartes (des cartes qui offrent une stratégie supplémentaire une fois ensemble).
C’est aussi une bonne façon de garder un œil sur vos cartes et de ne pas oublier les decks antérieurs que vous aviez montés.

1 commentaire :

DarkEvil a dit...

À n'importe qui lisant cet article, c'est entièrement vrai que ce jeu s'apprend rapidement. Je ne savais pas du tout comment jouer et j'étais de ceux qui croyaient que c'était seulement fait pour les fanatiques extrémistes, mais j'avais complètement tort. À part d'un deck, tout ce dont vous avez besoin pour commencer, c'est apprendre les règles générales (comment la partie se déroule) et aussi apprendre à lire les cartes (je pense que la petite section à ce sujet dans l'article est suffisante). Il y a un vocabulaire spécial à apprendre pour bien comprendre les conditions de certaines cartes, mais ce n'est pas l'information qui manque sur le Web, vous pouvez facilement vous imprimer une liste des mots avec définitions. En quelques minutes ou peut-être une heure, vous aurez probablement compris l'essentiel et vous pourrez vous le confirmer avec le jeu ou le tutoriel interactif. Je n'ai joué que quelques parties réelles et je sais déjà comment bien jouer une partie complète. Tout ce qu'il reste à faire par la suite, c'est développer vos propres stratégies en faisant des essais qui seront fructueux et d'autres qui le seront moins...

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.