vendredi 29 mai 2009

The Day the Earth Stood Still (2008)

Affiche de The Day the Earth Stood Still (2008)Note : bien que cet article décrive une partie de ce qui se déroule dans le film, il ne contient pas d'informations supplémentaires qui pourraient vous gâcher l'intrigue, selon moi, sauf à un endroit où il y a un avertissement et où les informations sont cachées, sauf si vous cliquez (vous êtes averti!)

Ça y est, j’ai vu le remake de The Day the Earth Stood Still, l’un des premiers grands films de science-fiction, originalement sorti en 1951. J’avais énoncé mes craintes face à un remake fait en 2008, période où, depuis déjà quelques années, les films américains misent presqu’entièrement sur l’action au lieu de l’histoire, en général. L'original The Day the Earth Stood Still était un film bien avec un bon message qui s’applique encore aujourd’hui. Ce message : puisque c’était un film fait durant la guerre froide (remarquez qu’il y a quand même toujours une guerre dans le monde même si la guerre froide est finie), le message était que si les humains continuaient à être en guerre avec des armes de plus en plus destructrice, ils devenaient une menace et la Terre serait détruite. En gros, faites l’amour, pas la guerre; la destruction entraîne la destruction... Le message était dit clairement et avec classe, selon moi, même si c’était un extra-terrestre venu en paix qui le disait (qui de mieux placé pour nous donner une leçon qu’un être issu d'une culture plus avancée et plus sage que la nôtre?)

L'original datant de 1951, une petite mise à jour était possible, les temps ont changé, les gens ont changé, les technologies ont changé, des nouveaux problèmes sont venus à notre attention. Les performances des acteurs n’étaient pas extraordinaires, mais satisfaisantes, et les personnages remplissaient bien leur rôle dans l’histoire, tout ce que je demandais, c'est que le remake conserve ceci. Comme j'ai été déçu...

Capture d'écran du film The Day the Earth Stood Still (2008) dans laquelle nous voyons Gort qui tire un rayon laser à partir de ses yeux robotiquesLes personnages principaux existent encore. Le rôle titre est donné à Keanu Reeves en tant que Johnny Mnem... Neo... John Constant... Klaatu, bon enfin je l’ai. Excusez ces petits lapsus. Alors Keanu est Klaatu, l’être venu d’ailleurs pour parler à l'ONU même si on lui dit que c’est impossible. Gort, son robot qui l’accompagne, ressemble assez à sa contrepartie de 1951, bien qu’il est plus moderne, géant et fait en CG (je ne sais pas pourquoi, mais je trouve qu’il y a quelque chose d’étrange dans son apparence, quelque chose qui ne fonctionne pas, mais je n’arrive pas à mettre le doigt dessus, on dirait presqu’un style cartoon ou comme Solo me disait, un Starman dans EarthBound).

Helen (Jennifer Connelly) est la version moderne du personnage du même nom dans l’original. Elle n’était qu’une secrétaire ordinaire dans un bureau, maintenant elle est une scientifique, astrobiologiste pour être précis. À la base, je ne vois ça que comme une modernisation, une façon de dire que le statut de la femme a changé depuis, ce qui est bien, mais il s’avère que son travail en particulier est extrêmement utile pour un film avec un extra-terrestre et c’est l’une des choses qui vient complètement changer l’atmosphère du film.

La deuxième chose qui vient changer l’atmosphère du film, c’est son fils adoptif, Jacob (joué par le fils de Will Smith), qui est aussi une version moderne d’un personnage du film original, nommé Bobby (c’est mon nom, haha). Là où Bobby était un jeune garçon modèle qui s’était attaché au personnage de Klaatu venant habiter chez lui incognito en tant que visiteur, Jacob (ne pas confondre avec le personnage de Lost) est ce petit être qui vous donne le goût de tout casser. Très tard dans le film, ils utilisent l’excuse que son père mort à la guerre lui manque pour expliquer pourquoi il agit ainsi, mais c’est à peine si ça a rapport, et c’est trop tard de toute manière.

Son comportement? Il agit exactement comme les adultes froids qui veulent à tout prix tuer l’extra-terrestre avant même de connaître ses intentions. D'ailleurs, quand il apprend que Klaatu est cet extra-terrestre, il fait tout pour l'empêcher de remplir son rôle secret. D'un autre côté, il faut comprendre pourquoi Jacob est différent, à part du fait qu'il est un jeune rebelle à la base, chose que le film essaie de nous faire comprendre en le montrant jouer à WOW au début!?

Capture d'écran du film The Day the Earth Stood Still (2008) dans laquelle nous voyons une sphère lumineuse et des gens qui l'observent
Pourquoi est-il si différent? Il y a le fait que l'entrée sur Terre de Klaatu est complètement changée, ainsi que ses agissements par la suite. Jacob verra Klaatu comme un invité peu bavard, pas vraiment intéressant, ni attachant pendant un long moment (il avait un discours sur un monde sans guerre dans le premier film, il était intéressant, ici il n'a presque rien à dire, à apporter). La seule opinion que Jacob a de la présence extra-terrestre est celle du gouvernement des États-Unis dans les médias et le fait que le robot est destructeur, sans que Klaatu lui apporte une ouverture d'esprit. Je comprends, en quelque sorte, Jacob (je le trouve quand même incroyablement insupportable).

Il y a des changements qui fonctionnent mieux et d’autres qui sont des catastrophes. Je pense que c’est bien que Klaatu ait dû prendre de l’ADN humain pour répliquer notre apparence au début, car un être qui a évolué sur une autre planète dans des conditions différentes a des chances presque nulles de nous ressembler comme dans le film de 1951. La catastrophe derrière tout ça, c’est que le film original commençait alors que le vaisseau descendait sur Terre, mais pas celui-ci, car il ne contient pas de vaisseau traditionnel, mais des sphères dont une au début qu'ils doivent nous montrer prendre un échantillon d’ADN sur Keanu Reeves (pas Keanu Reeves, mais un humain joué par lui) pour que Klaatu prenne son apparence. Ça prend UNE DEMI-HEURE avant que Klaatu n'entre en contact avec les humains importants à l'histoire, ensuite pour se faire tirer dessus à partir de où des longueurs supplémentaires sont apportées par son arrivée dans un centre où le chirurgien chargé de lui sauver la vie remarque sa différence et sa ressemblance avec nous.

Le véritable point tournant que prend ce film par rapport à l'ancien, c'est que plusieurs scientifiques, dont Helen, ont été appelés pour analyser la situation, elle connaît donc le visage de l'extra-terrestre, il ne s'infiltrera pas chez elle sans qu'elle le reconnaisse. Elle passera quand même une grande partie de son temps à l’aider, après tout nous lui avons tiré dessus avant même qu'il ne fasse quoi que ce soit de mal, nous sommes les méchants (cependant, tout n'es pas si clair dans le film, parce que Klaatu est un peu plus menaçant). C'est un beau retour à l'original, mais il ne venait pas avec un robot psychotique qui fait exploser des tanks, Gort faisait disparaître nos armes dans le film original (plus en accord avec la paix). Sans oublier que le comportement de Klaatu et ses réponses vagues (car il ne veut révéler ses vraies intentions qu'à l'ONU, même si Helen connaît son secret dans ce film) sont très suspectes dans ce film. Quelqu'un peut me dire pourquoi Helen a tant confiance en lui?

C’est probablement le besoin d’ajouter de l’action à ce film qui a transformé ainsi les personnages, par exemple là où la sortie du "centre médical" n’était qu’un jeu d’enfant sans embrouilles dans l'original, ici on voit clairement Klaatu neutraliser tout le personnel, même s’il avait de la misère à contrôler les mouvements de son corps pour boire un verre d’eau quelques scènes auparavant. Il tue aussi un officier de police, bien qu’il le réanime aussitôt. Le fait qu’Helen croit en sa bonté, c’est quand même vraiment de la folie.

De plus, le message a changé cette fois-ci, cliquez ici pour le révéler, ainsi que la fin du film.
Il s’agit d’un message écologique, ce qui est adapté à un problème de notre monde moderne, mais est-ce juste moi ou est-ce que les films qui ont un message écologique sont rarement reconnus comme étant bons? Dommage... Ce changement majeur comparé au premier film est amplifié par le thème de la fin du monde qui est très présent dans le film. Ai-je mentionné que le plan de Klaatu ou de ceux qu'il représente est d’exterminer les humains pour sauver la précieuse planète Terre, l’une des rares planètes à avoir des ressources naturelles permettant la vie, à moins que les humains changent leur manière de vivre. Comme il n'a pas réussi à contacter l'ONU après peu d'efforts de sa part, il a presqu'immédiatement décidé d'enclencher le processus pour nous éliminer.

Je ne dis pas que les humains ne devraient pas vraiment changer leur style de vie, nous sommes en train de faire des dommages qui pourraient être irréparables à notre planète, mais Klaatu n'y va pas de main morte, il n'y a pas de seconde chance ou d'ultimatum comme à la fin du premier film. Il ne vient même pas en paix.

Pourtant, il décide à la toute fin de sauver les humains en échange d’un style de vie différent de leur part, à cause de l’amour d’une mère envers son fils (bizarre, on ne parle plus de guerre pourtant). Pour arrêter le processus, je pense qu'il meure, ce n'est pas complètement clair... La toute fin me laisse croire que les technologies sur Terre ne sont pas près de fonctionner à nouveau, voilà le style de vie différent imposé aux humains par Klaatu. Oui, il faudrait se limiter un peu, mais pas au point de nous couper l'électricité du jour au lendemain. Je parie qu'ils utilisent une forme de technologie sur sa planète natale, quel enfoiré!


Le problème principal, c’est que le message passe mal et les motivations des personnages sont peu crédibles. Il y a certains films dans lesquels je n'aime pas la performance de Jennifer Connelly, celui-ci en fait partie. Elle fait toujours ce visage vide quand elle est confrontée à plein d’émotions différentes, comme la peur, la tristesse, la surprise, l’indifférence (cette émotion mérite peut-être un visage vide). Le fils de Will Smith, appelons-le par son vrai nom, Jaden Smith, m’a semblé très crédible dans le rôle de l’enfant qui me tombe sur les nerfs et que je déteste (encore une fois, je comprends pourquoi Jacob est différent de Bobby, mais vous comprendrez en regardant le film qu'il joue le rôle du méchant, même si l’histoire veut que ce soit le gouvernement ou les humains et Klaatu de temps à autre, même Gort à bien y penser).

Nous en arrivons à Keanu Reeves, qui m’a dérangé un peu plus que ce à quoi je m’attendais dans le rôle de Klaatu. Ceci dit, la performance de Keanu ressemble exactement à celle qu’il donnait dans presque n’importe quel de ses films de science-fiction, alors je savais à quoi m’attendre, donc le fait que j’aie été dérangé vient probablement plus du personnage que de l’acteur (lequel je crois encore parfait pour le rôle d’un extra-terrestre avec une culture étrangère à la nôtre dans laquelle il doit s’adapter, en autant que le script est bien fait pour donner cette impression).

J’ai écouté les 2 films et ils sont tellement différents que je ne considère même pas la version 2008 comme un remake. Je vous jure que les versions sont différentes à ce point, enlevez Gort ou changez son apparence, renommez Klaatu en n’importe quoi d’autre et déjà, vous ne verrez plus de lien facile entre les 2 films. J’étais d’accord avec un remake dans le sens qu’ils modernisent son aspect et reflètent quelque chose qui ressemble plus à une société actuelle, je m’attendais même à ce qu'ils incluent des scientifiques avec quelques observations comme dans la première partie du film, mais sinon je ne demandais pas beaucoup d’action (en passant, il y en a, mais ce n’est pas aussi divertissant que d’écouter un Rambo si c’est vraiment ce que vous recherchez) et sûrement pas un remaniement complet des personnalités de tout le monde. Je demandais une histoire solide qui pouvait presque garder le même message avec quelques ajustements, puisqu’il s’applique encore si bien de nos jours.

Je les considère donc vraiment comme étant 2 films uniques et séparés, un film fait en 1951 qui s’appelle The Day the Earth Stood Still que je vous conseille d’écouter pour l’intérêt, non seulement de voir un ancien concept de film de science-fiction, mais un film différent et bon, qui veut dire quelque chose. Je ne vous conseille pas de voir le film fait en 2008 qui s’appelle The Day the Earth Stood Still, car il ne contient rien d’intéressant, un fait qui n’est pas changé par l’ajout de quelques scènes d'action et un meilleur rendu visuel (quelques effets sont quand même discutables et semblent faciles). Si vous n’êtes vraiment pas difficile, dites-vous que de ne pas l’écouter veut quand même dire que vous ne manquez rien, en tout cas, selon moi.


Divers
(les articles)
LE personnage de Keanu Reeves

The Day the Earth Stood Still
(les articles)
OriginalRemake de 2008

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.