vendredi 30 janvier 2009

The Angry Video Game Nerd

Bannière du site de l'Angry Video Game Nerd

Un véritable phénomène Internet et avec raison, cette série fut créée en 2004 par le cinéaste indépendant James Rolfe (il est d’ailleurs aussi l’interprète du personnage qui porte le même nom que la série) à l’occasion d’une vidéo sarcastique tournée pour une distribution limitée parmi ses connaissances proches. Cette vidéo n’était qu’une blague et ne devait pas être prise au sérieux. Il s’agissait d’une critique de Castlevania II : Simon’s Quest. On ne peut y voir l’Angry Video Game Nerd, tout ce qu’on voit est un enregistrement du jeu, mais on peut l’entendre faire ses commentaires colériques à propos des moindres défauts (cependant, il est loin d’être aussi colérique que dans ses vidéos plus récents). Bien que dans certaines interviews, James a affirmé qu’il ne déteste pas ce jeu autant que son personnage, ayant joué moi-même à ce jeu jusqu’à la fin (moi non plus je ne déteste pas le jeu) je dois dire que les détails qu’il fait ressortir sont vraiment des points négatifs frustrants. Il est toujours très minutieux pour trouver toutes les choses qui dérangent le joueur et vraiment les moindres choses.

En fait, le personnage est une représentation réelle des états d’esprit par lesquels on passe durant un jeu, dépassant même la limite où la personne normale décide d'arrêter de jouer parfois. Ce qui est intéressant, c'est qu'il s’efforce de nous faire vivre l’expérience de jeu frustrante, mais de façon assez humoristique pour qu’on ait le goût de continuer à l’écouter. Il a paru pour la première fois à l’écran dans sa seconde critique, celle-ci portant sur le jeu vidéo Dr. Jekyll and Mr. Hyde. Il y porte son costume traditionnel de Nerd, ce qui restera pour tous les épisodes suivants. C’est le jeu le plus détesté de son personnage et avec raison, regardez sa critique pour avoir une idée, mais depuis il a beaucoup évolué dans sa façon de faire ses vidéos, elles sont plus élaborées.

Parfois, il aura l’aide de son ami Mike Matei qui porte un costume de Jason Voorhees, par exemple, dans sa critique de Friday the 13th, ou Bugs Bunny pour The Bugs Bunny Birthday Blowout. Il a commencé en tant qu'Angry Nintendo Nerd, avec une chanson composée par un autre de ses amis, Kyle Justin. C’est devenu la chanson thème de la série, avec quelques modifications depuis qu’elle s’appelle The Angry Video Game Nerd (faisant référence à la possibilité de critiquer des jeux provenant de plusieurs consoles, pas seulement sur celles faites par Nintendo) et plusieurs fans ont fait leur propre version que James utilise parfois comme ouverture à la place de la version originale, il aime plaire à ses fans et ça paraît.

Ses critiques sont peut-être plus populaires encore chez les joueurs ayant commencé à l’époque du Nintendo Entertainment System environ, les attirant avec le facteur de nostalgie, car il n’a jamais été plus loin que la PlayStation ou la Nintendo 64 (il a joué à la Wii à une occasion, mais c’était une occasion très spéciale).

J’ai dit qu’il prenait la peine de bien représenter l’expérience de jeu et voilà pourquoi certaines critiques prennent une tournure spéciale, comme celle où il fait la critique de différents jeux de Spider-Man où Spider-Man lui-même (joué par Kyle Justin) fait son apparition. Il critique la façon de jouer de l’Angry Video Game Nerd un peu à la manière dont un ami le fait quand vous avez de la misère à jouer à un jeu vidéo (c'est vraiment énervant et ça fait empirer les choses). C'est une vidéo très bien réussie et très drôle.

Vraiment, c’est l’une des séries Internet qui vaut le plus la peine d’être suivie si on est un gamer, elle a d’ailleurs ouvert la place à un tas de critiques du genre colérique à faire leur apparition sur YouTube et ailleurs, je ne dis pas qu'ils sont tous bons (je ne cherche pas à pointer du doigt personne ici), mais certains sont excellents et développent leur propre style, comme SpoonyOne (son site, The Spoony Experiment), par exemple. Il y a aussi eu une bataille fictive avec le Nostalgia Critic (son site That Guy With The Glasses) qui a permis aux 2 personnages de se faire connaître encore plus. Je recommande vraiment à tout gamer de toute génération d’aller voir ses vidéos, à moins d’être dérangé par son utilisation fréquente de gros mots et ses références assez scatologiques dans les comparaisons qu’il fait. À ce jour, je ne manque jamais un épisode de cette série, car il essaie toujours de la renouveler. Allez donc visiter la section ScrewAttack (il est partenaire avec eux) de Gametrailers.com (c’est ainsi qu’il obtient profit de ses vidéos sans vous faire payer et quand ses vidéos sont assez vieilles, il les met sur sa chaîne YouTube, mais il n'est pas payé sur ce site). Allez aussi visiter le site de ses productions indépendantes, Cinemassacre.com, pour voir si son travail en général vous intéresse, j'ai bien aimé son court métrage The Deader the Better. Cinemassacre, c'est le nom qu'il donne à son style de cinéma, ne pas suivre les normes traditionnelles et même les massacrer. La plupart de ses films sont de vieux projets réalisés rapidement par plaisir, par hommage à certaines de ses œuvres préférées ou pour des projets scolaires, sans budget, mais il démontre un potentiel dans un style plus unique quand l'on porte attention à certaines scènes.


Séries/Sites Web liés (les articles)
The Angry Video Game NerdThat Guy with the Glasses

0 comments :

Publier un commentaire

Un compliment est toujours apprécié. Si vous avez des questions, informations supplémentaires, corrections ou des commentaires à énoncer, comme votre opinion personnelle sur un sujet ou une critique à adresser, essayez d'être constructif, mais nous n'effaçons tout de même aucun commentaire, y compris négatif ou anonyme, sauf le spam.